" Marans, capitale de la poule aux oeufs extra roux ". C'est ce qu'indiquaient, en 1965, les panneaux à l'entrée de la ville, en hommage à la poule locale qui pond des oeufs à la coloration si particulière appelés " extra-roux ". Ce sont, sans aucun doute, les oeufs les plus foncés qui soient. Mais ne croyez pas que le nom de la ville vienne de cette poule aux oeufs d'or ! C'est à l'océan qu'elle doit son nom : Maran ou Mar'ain signifiant lieu de mer. Autrefois, la cité était bâtie sur une île émergeant du golfe des Pictons. Désormais, elle attire les amoureux de la nature par sa position aux portes du Marais Poitevin et par son fleuve côtier, la Sèvre niortaise navigable depuis Niort et qui termine sa course dans l'Anse de l'Aiguillon. L'importance des canaux et des rivières en fait un lieu idéal pour la pêche, mais également pour les balades fluviales à la découverte de la faune et de la flore. La ville s'est d'ailleurs distinguée dans le concours des villes et villages fleuris en obtenant le label 4 fleurs. Parmi les lieux à ne pas manquer figure le Jardin de l'Hôtel de Ville qui rassemble de nombreuses créations végétales. Au total, près de 300 espèces de fleurs et de feuillages. Non seulement la cité mise sur l'esthétique, mais en plus elle gère ses paysages de manière écologique en n'utilisant aucun pesticide dans l'espace municipal. Le voyageur peut ainsi flâner en toute quiétude, découvrant un riche patrimoine qui reflète l'histoire de la ville. Sur les quais se dressent les halles, construites entre 1885 et 1888. Le bâtiment en métal, de style Baltard s'inscrit dans cette mode de l'architecture en fer et abrite aujourd'hui encore le marché qui se tient le mardi matin. Les anciennes halles, édifiées en 1827 pour le compte du marquis d'Aligre ont été rachetées par la ville et transformées en halles aux poissons. Réhabilité en 2000, l'édifice est devenu un espace d'activités culturelle et commerciale. Mais la cité est surtout connue depuis le Moyen Age pour son port fluvial et maritime qui a permis son développement. Aux XVe et XVIe siècles, il est le véritable poumon de la ville avec de nombreuses denrées exportées : céréales, fruits, légumes, chaux, tuiles... et même des produits exotiques comme les épices. L'oeuf de Marans n'est d'ailleurs pas étranger à ces nouvelles marchandises. Il est lié à ces marins anglais qui débarquaient avec eux des coqs de combat qui se sont naturellement croisés avec les poules du marais. Aujourd'hui, le port est un espace idéal pour la flânerie, pour une balade paisible au fil de l'eau. A pied, à vélo ou en bateau, on se plaît à admirer les hôtels particuliers, témoins silencieux de l'importance de la cité et les navires de plaisance qui y sont amarrés. L'église Notre-Dame, construite entre 1900 et 1902 mérite également un regard avec son clocher futuriste, unique en Europe, qui fut ajouté à l'église en 1988.

À voir / À faire à Marans

Organiser son voyage à Marans

Photos de Marans

Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

CHARENTE MARITIME

Guide CHARENTE MARITIME

CHARENTE MARITIME 2019

9.95 €
2019-05-22
360 pages
Avis