Cette exposition exceptionnelle présente 45 estampes de Picasso réalisées entre 1920 et 1955, puis imprimées en 1961. Il s'agit d'une rétrospective de 40 années de la vie de l'artiste. On y voit des portraits de femmes, des scènes de vie de famille, de maternité et des références claires à la mythologie. Si l'exposition se nomme La caisse à remords- Picasso Graveur, c'est parce que ces réalisations n'ont pas été signées par le maître et qu'il avait lui-même prit l'habitude de nommer la caisse à remords. Pour compléter l'exposition, les visiteurs peuvent admirer des lithographies prêtées par le musée Picasso de Münster en Allemagne. Plus d'informations sur le site internet de la ville de Belfort.