En alsacien, Friesen signifie " creuser un fossé avec un bêche ", ce qui explique le blason bleu orné d'une bêche jaune. À proximité de Friesen, entre ce village et Largitzen, un site romain marquait le croisement de deux voies romaines. Deux sanctuaires gallo-romains sont d'ailleurs découverts au lieu-dit Goldigberg. Le village fut propriété de Lucelle et des chevaliers de Saint-Jean au XIVe siècle. En 1648, le Sundgau, et donc Friesen, revient à la Couronne de France, avant une période troublée. Plusieurs édits du roi autorisent l'abattage de bois pour favoriser la construction de maisons et de granges. Le XVIIIe siècle est l'âge d'or des maisons à colombage dont on retrouve nombre d'exemplaires à Friesen. Lors des deux Guerres mondiales, Friesen fut largement détruit. Il reste néammoins aujourd'hui de beaux bâtiments anciens, comme la Maison Schuller, au 49 rue principale, qui daterait de 1499-1500. C'est l'une des plus anciennes maisons à colombage du Sundgau. L'église Saints-Pierre-et-Paul actuelle date du XXe siècle et remplace l'ancienne église mère du XVIIIe siècle. L'église abrite un magnifique portrait de saint Antoine, déjà vénéré au XVIIIe siècle à Friesen.

À voir / À faire à Friesen

Adresses Futées de Friesen

Où ?
Quoi ?

Rechercher par catégorie :

Photos de Friesen

Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

5.95 €
2019-06-26
160 pages
Avis