CITE DE CARACTERE BFC. Salins-les-Bains s'étire le long de la rivière Furieuse, à 354 m d'altitude, dans un creux surplombé par le mont Poupet (853 m). Le fort Saint-André et le fort Belin veillent sur la cité du sel. L'or blanc a assuré la prospérité de la ville pendant des siècles. Au Moyen Age, avec 8 000 habitants, la cité était la deuxième de la Comté après Besançon mais avant Lons-le-Saunier. Plus de 25 tours d'enceinte la protégeaient. Rayonnement religieux et culturel étaient importants. Mais en 1825, un incendie détruit presque entièrement la ville qui ne s'en remet jamais vraiment. Son patrimoine parti en fumée, elle doit se réinventer. Aujourd'hui, le sel joue toujours un rôle dans la vie salinoise, à travers l'activité thermale et touristique. Le suffixe " les Bains " ne s'est ajouté qu'en 1926. Les thermes proposent maintenant cures et remise en forme grâce à une eau à forte salinité (60 à 80 g par litre). Les Salines, classées au Patrimoine mondial de l'humanité par l'Unesco, et le musée du Sel adjacent attirent chaque année des dizaines de milliers de visiteurs.

Les lieux incontournables de Salins-les-Bains

Organiser son voyage à Salins-les-Bains

Photos de Salins-les-Bains

9.95 €
2019-07-12
288 pages
Avis