Cité de caractère BFC. Ce bourg d'environ 1 700 habitants doit son nom au mont Orgier, au pied duquel il se blottit. En dépit des incendies et des guerres, il a conservé un riche héritage du passé. Affranchi par le comte de Chalon en 1267, Orgelet a connu son heure de gloire au Moyen Âge : c'était alors une cité brillante et renommée. De jolis hôtels particuliers témoignent de ce passé. Au milieu du XVIe siècle, la ville devient même un important centre judiciaire. Sur la place des Déportés, on remarquera l'hôtel de ville qui surplombe les solides voûtes de l'ancienne halle aux grains. La façade est ornée d'un joli cadran solaire en fer forgé. À proximité du bâtiment se trouvait la prison. Les cachots sont toujours là, derrière d'épaisses portes à gros verrous. La Grande-Rue débouche sur l'ancien monastère des Bernardines, venues d'Annecy en 1652, ses murs héberge aujourd'hui un collège. Le cloître est visible derrière une baie vitrée accessible au public. La chapelle est surélevée par une double rampe d'escaliers. Elle accueille la médiathèque municipale. La Place aux Vins, la porte d'entrée au bourg de Merlia, l'ancien hôtel Babey... Autant d'éléments révélateurs de la diversité et de la richesse du patrimoine d'Orgelet, ville natale du fameux Cadet Rousselle. A noter : le marché a lieu le vendredi matin.

À voir / À faire à Orgelet

Préparer son voyage à Orgelet

Photos d'Orgelet

Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

JURA

Guide JURA

JURA 2018/2019

Lieux touristiques et culturels, restaurants, bars, commerces, centres d'activités sportives et de loisirs, informations pratiques, rien - ou ...

Extrait gratuit
Acheter le guide
9.95 €
264 pages
À découvrir sur le Petit Futé
Ailleurs sur le web
Avis