Le guide touristique BALÉARES / IBIZA-MINORQUE-MAJORQUE-FORMENTERA du Petit Futé : Population et langues

Population et langues

Transport à l'ancienne.
Transport à l'ancienne.

Avec plus d'un million d'habitants, la population des îles Baléares représente un peu plus de 2 % de la population espagnole totale. La distribution géographique est très inégale : Majorque concentre 80 % de la population, Ibiza et Formentera 11 % et 9 % pour Minorque.

Identité. C'est un sujet riche en débats aux Baléares, de la même manière qu'en Catalogne ou au Pays Basque. La question de l'identité est fortement liée à la langue, avec l'usage du catalan. Les Majorquins distinguent les locaux et les forasters (étrangers) : cet adjectif désigne les familles espagnoles originaires de la péninsule. Bizarrement, les touristes sont mieux acceptés que les immigrés espagnols : un Madrilène, même installé aux Baléares depuis plus de dix ans, restera toujours un foraster...

Population étrangère. Les Baléares accueillent aussi un bon nombre d'émigrés, travaillant sur toutes les îles. En 2009, les Baléares sont recensées comme la communauté autonome d'Espagne accueillant le plus grand pourcentage d'étrangers, avec plus de 20 % d'immigrés. Autrement dit, 1 personne sur 5 est étrangère aux Baléares. Parmi les principales nationalités représentées, l'Allemagne arrive en première position, suivie de l'Equateur, du Maroc et de l'Argentine. Depuis 2010, les Baléares enregistrent une forte baisse de l'immigration, conséquence directe de la crise, pour atteindre 18,4 % en 2014.

Richesse des langues. Depuis que les îles Baléares forment une communauté autonome, le catalan est la langue officielle de l'archipel, accompagnée du castillan (espagnol), il s'agit, en fait, d'une co-officialité, selon les termes utilisés dans les textes de loi. Conséquence d'un tourisme très développé, certaines langues étrangères (l'anglais, l'allemand, l'italien et le français) sont parlées assez couramment, dans certaines zones de Majorque et d'Ibiza. En revanche, à Minorque, le catalan reste la langue la plus parlée. La majorité des insulaires affirment comprendre le catalan, mais environ 30 % d'entre eux ne le parlent pas. L'enseignement dans les écoles publiques est dispensé dans les deux langues dès l'école maternelle, ce modèle a été menacé à partir de 2013 par la réforme du système éducatif du gouvernement de José Ramón Bauzá (PP), qui réduit les heures de catalan au profit de l'anglais. Malgré son annulation par la cour suprême en 2014, cette réforme a fait l'objet de nombreux débats. Actuellement, avec le Parti socialiste au gouvernement depuis juin 2015, les esprits se sont calmés et les deux langues devraient retrouver un équilibre au sein des établissements scolaires.

Ailleurs sur le web

Liens utiles Baléares

Rejoignez la communauté Petit Futé en 1 clic
Suivez-nous sur
Participez
à la communauté