Majestueuses, les Alpes françaises changent de visage au fil des saisons. En hiver, paysages enneigés et stations de ski renommées attirent les fans de glisse, alors qu'en été, ce sont les randonneurs qui partent à la découverte de sa nature protégée, à pied ou en V.T.T. Frontière naturelle entre la France, l'Italie et la Suisse, les Alpes s'étendent sur neuf départements et culminent à 4 809 m de hauteur, avec le massif du Mont-Blanc. Si ce massif somptueux est le symbole des Alpes, la région abrite de nombreux autres sites naturels à découvrir. De Chambéry à Annecy, voici nos dix incontournables. 

©

L'Aiguille du Midi, un spectacle de haute volée

 

Site incontournable du Mont-Blanc, l'Aiguille du Midi culmine à 3 842 m. On accède à sa terrasse sommitale en téléphérique depuis Chamonix, lors d'une montée vertigineuse qui mène à un panorama splendide sur les versants suisses et italiens du Mont-Blanc. Au sommet de l'Aiguille, on trouve aussi Le 3842, l'un des restaurants les plus hauts d'Europe, et Le Pas dans le Vide® , pour ceux qui n'ont pas le vertige ! 

©

Annecy, la Venise des Alpes

 

Capitale des Hautes-Alpes, Annecy est une ville alpine et balnéaire, bien connue pour son lac. Bordé par des plages gratuites et de nombreuses promenades, il est considéré comme le lac le plus pur d'Europe : l'eau y est potable sans traitement préalable ! Le centre-ville médiéval d'Annecy est aussi à voir, il est parcouru par trois cours d'eau qui lui donnent un charme vénitien irrésistible. Lacustre et montagnarde, Annecy est l'un des joyaux des Alpes. 

©

Le parc national des Écrins, un trésor naturel

 

Le parc national des Écrins n'a pas usurpé son nom : il abrite de véritables joyaux !  Entre les Hautes-Alpes et l'Isère, torrents, vallées fleuries et sommets mythiques forment un paysage naturel préservé. Les randonneurs s'enfonceront dans les vallées et sur les sentiers de ce parc où il est possible de partir à l'ascension des plus hauts sommets comme le point culminant du site à 4 102 m, la barre des Écrins. 

©

Grenoble, capitale des Alpes

 

Ville olympique et centre universitaire, la ville de Grenoble jouit d'un environnement exceptionnel. Surplombée par les massifs de la Chartreuse, de Belledonne et du Vercors, son centre-ville est charmant. Le belvédère de la Bastille auquel on accède en téléphérique est l'une des principales attractions de la ville. Au sommet, on distingue nettement le cours de la Libération-et-du-Général-de-Gaulle, la plus longue avenue rectiligne d'Europe.     

©

Chambéry, la cité des Ducs

 

Chambéry est riche de son histoire millénaire. Berceau de personnalités de renom à l'image du philosophe Jean-Jacques Rousseau, c'est une ville très dynamique culturellement. Il ne faut pas manquer sa fontaine des Quatre sans cul, érigée au XIXe siècle : elle est parée de quatre imposants éléphants devenus symboles de la ville. À proximité du lac du Bourget et aux confins de l'Italie, Chambéry constitue une étape de choix dans les Alpes. 

©

Le parc naturel régional du Vercors, un écrin de verdure

 

Plus grande réserve naturelle de France, le parc naturel régional du Vercors domine la région Auvergne-Rhône-Alpes. Il abrite une faune et une flore très riches et n'est traversé par aucune route ce qui contribue nettement à sa préservation. Particulièrement adapté aux sports d'hiver, le Vercors compte 260 km de pistes et 16 stations de ski. Le Grand Veymont, haut de 2 341 m, est le point culminant du massif. 

©

Aix-les-bains, cité thermale

 

Depuis l'Antiquité, Aix-les-bains est réputée pour son thermalisme. Baignée par le lac du Bourget, la ville a profité de ses atouts naturels pour devenir l'une des principales destinations des Alpes. Les curistes bénéficient d'un cadre enchanteur, au bord du plus grand lac d'origine glaciaire de France et à proximité de sites remarquables comme le château de la Roche du Roi, le vaste port de Plaisance ou le musée Faure. 

©

Le Mont-Blanc, le Toit de l'Europe

 

Comment ne pas associer les Alpes au Mont-Blanc et ses neiges éternelles ? Le Toit de l'Europe culmine à 4 809 m, c'est le plus haut sommet des Alpes et de l'Europe occidentale. Frontière naturelle et presque infranchissable entre la France et l'Italie, il fascine depuis des siècles voyageurs et randonneurs. On accède au Mont-Blanc depuis le dôme du Goûter. L'ascension, réservée aux randonneurs aguerris, est mémorable. 

©

Le cirque du Fer-à-Cheval, un véritable spectacle 

 

À 6 km du village de Sixt-Fer-à-Cheval, le cirque du Fer à Cheval est l'un des plus beaux sites naturels des Alpes. Ses parois de 500 à 700 m de hauteur et ses sommets culminant à près de 30 000 m d'altitude forment une dépression vertigineuse dans la roche calcaire noire. Plus de 30 cascades jaillissent de ses falaises lorsque les beaux jours arrivent. Le cirque abrite une faune de chamois bouquetins et de rapaces impressionnants. 

©

La mer de glace, voyage au cœur d'un glacier

 

La vallée de Chamonix abrite le plus vaste glacier d'Europe : la mer de glace. Pour rejoindre cette étendue de 40 km2 située à 1913 m d'altitude, il faut emprunter le petit train rouge de Montenvers, en service depuis 1908 ! Cette ascension mythique aboutit dans une gare située au cœur même du glacier. Malheureusement, le réchauffement climatique menace ce paysage splendide qui perd chaque année près de 40 m de glace.  

©