Guide d'Ecosse : Les plus de l'Écosse

Une nature magnifique

Des montagnes toutes puissantes, des glens verdoyants, des lochs sans fin, des falaises déchiquetées et des îles à l'infini : l'Écosse offre des paysages absolument incroyables. On y trouve l'une des dernières zones véritablement sauvages d'Europe, avec des densités de population frôlant le zéro dans les recoins les plus isolés, où seules une faune et une flore richissimes semblent habiter. Le Nord Ouest des Highlands en est certainement le summum, mais les Hébrides, le Cairngorms National Park, la région de Lochaber ou encore le coeur de Dumfries & Galloway sont autant de lieux où l'empreinte humaine n'a guère prise et où notre planète arbore son plus beau visage.

Un patrimoine incroyable

Des Borders aux Shetland, on ne compte plus les châteaux, les palaces, les demeures nobiliaires, les abbayes, les donjons, les pierres levées et les sites préhistoriques. Qu'ils soient en ville, perdus dans la lande, accrochés à une falaise, au milieu d'un parc ou sur un loch, tous témoignent de la grande histoire de ce merveilleux pays. Quelques grands noms comme l'Edinburgh Castle, le Stirling Castle, Abbotsford ou le Floors Castle sont des figures de gigantisme et de noblesse, mais l'histoire se trouve à chaque coin de rue, sur chaque colline et dans chaque vallée, où les monuments se comptent par milliers. Les amateurs d'archéologie ne manqueront pas non plus de se rendre jusqu'aux Orcades, véritable Mecque pour mordus de Préhistoire.

Des villes dynamiques

Édimbourg et Glasgow sont des villes de rang mondial, connues pour leur population étudiante festive, leurs événements sportifs majeurs, leurs festivals populaires et leur scène nocturne déjantée. Leurs musées sont à la pointe de la créativité et l'on est sûr de ne jamais s'y ennuyer, pour quelques jours comme pour une vie. La première est un joyau d'architecture, où New Town la géorgienne répond à Old Town la médiévale. Les monuments historiques sont aussi pléthoriques que l'élégance domine chaque quartier. Son double classement à l'Unesco, au patrimoine mondial et comme cité de la littérature témoigne de son immense valeur et de son rayonnement. Glasgow la victorienne a connu un destin plus industriel, d'où lui viennent une culture populaire foisonnante et l'une des meilleures scènes nocturnes de Grande-Bretagne. Son West End est immanquable pour la splendeur des ses édifices, tels que le Kelvingrove Museum ou l'université de la ville.

Une culture vivace

Au fil des siècles, l'Écosse s'est forgée une culture forte que son peuple a su conserver et enrichir. Les différentes migrations, les batailles, les héros nationaux, l'histoire mouvementée, les penseurs et les génies de ce petit pays ont façonné ses légendes, ses histoires, ses traditions bien ancrés et son identité si particulière. Fantômes, lutins, monstres et croyances en sont l'exemple quotidien, mais il ne faut pas oublier ses grands auteurs comme Walter Scott, Robert Louis Stevenson ou Robert Burns. La langue gaélique, si elle n'a jamais était parlée dans tout le pays et ne compte que peu de locuteurs, a une influence toujours bien vivace. On la retrouve dans les noms des lieux et le quotidien des Écossais, encore plus particulièrement dans les Hébrides Extérieures. De manière générale, ce sont lors des Ceilidhs, des Highands Games ou des festivals comme le Fringe que l'on saisit toute l'ampleur de la richesse culturelle nationale.

Des activités toute l'année

Randonnée, pêche, golf, ski, vélo, voile, équitation, surf, escalade : l'Écosse est un véritable terrain de jeu à ciel ouvert. Si l'une de ses activités vous passionne, ou si vous souhaitez simplement la découvrir, vous trouverez certainement votre bonheur ici. Ne manquez sous aucun prétexte de faire quelques marches en pleine nature pendant votre séjour. Des itinéraires de tous les niveaux et de toutes les durées sont possibles, quelque soit votre âge, votre forme ou vos envies.

Un terroir fascinant

La cuisine britannique a souvent mauvaise presse mais détrompez-vous... L'Écosse est un paradis pour amateurs de bonne chère et la scène culinaire des grandes villes rivalise avec celle des autres métropoles du royaume. Édimbourg ne compte plus ses chefs étoilés et les établissements proposant une nourriture locale, de qualité et savoureuse se multiplient chaque jour. On y met à l'honneur les fruits de la mer et de la terre, qui sont particuliers à chaque terroir, dans les Highlands, les Lowlands ou les îles. Comment, également, ne pas mentionner les deux boissons écossaises par excellence : le whisky et la bière !

Adresses Futées d'Ecosse

Où ?
Quoi ?
Avis