Petit Futé
Français
  • Français
  • English
  • Español

Guide de voyage
Équateur

L’Équateur, le plus petit pays d'Amérique latine derrière l'Uruguay, a tout d'une grande destination touristique grâce à la richesse de ses paysages, des merveilles naturelles souvent perchées à quelques milliers de mètres d'altitude et désertées par l'homme. Des paradis terrestres élevés au milieu de l'océan Pacifique aussi, avec l'archipel volcanique des Galápagos, un richissime écosystème naturel inscrit au patrimoine mondial de l'Unesco qui s'étend à 1 000 km au large. Vaste comme la moitié de la France, niché entre la Colombie et le Pérou, l’Équateur se développe de part et d'autre de la Cordillère des Andes pour rallier aux deux extrémités la côte pacifique et la forêt tropicale amazonienne. Un terrain de jeu et d'aventures, à explorer avec son guide touristique de l’Équateur, composé de jungles, d'immenses plateaux, de plages de sable fin, de lacs d'altitude et d'une large palette de volcans (une quarantaine au total !), actifs ou enneigés. Partir en Équateur, c'est alors s'offrir de superbes treks et profiter de points de vue imprenables, c'est surfer comme à Montanita ou partir à la rencontre des producteurs de cacao sur les traces du plus ancien chocolat jamais découvert. L’Équateur attire aussi par son délicieux mélange de cultures indigène et coloniale qui rassemble des populations locales très diverses mais toujours hautes en couleur et en traditions. Avec comme chefs-d'œuvre architecturaux, les cœurs historiques de la capitale Quito et de Cuenca, formidablement préservés sur le plateau andin à plus de 2 500 mètres d'altitude.

Que voir, que faire en Équateur ?

Quand partir en Équateur ?

Il n'y a pas vraiment de meilleure période pour partir en Équateur. Il fera beau sur la côte sud de juin à décembre (saison sèche) et plus pluvieux et chaud la seconde partie de l'année tandis que dans la Sierra, le climat est sensiblement le même toute l'année (printanier) et varie avec l'altitude, même si l'on distingue quand même une saison des pluies d'octobre à mai avec des averses l'après-midi. Dans la jungle, la saison des pluies (même si l'humidité ambiante est continuelle) s'étend de janvier à mai, avec des précipitations quotidiennes importantes, souvent en fin de journée. Quelle que soit la saison, il faudra de toute façon prévoir des habits chauds, un maillot de bain et un imperméable...

La haute saison touristique s'étend de juin à septembre, puis de novembre à fin mars. Les plages de la côte et les Galápagos sont prisées par les vacanciers équatoriens en décembre, en février et en mars. Les autres pics touristiques correspondent aux nombreuses fêtes populaires et/ou religieuses qui ont lieu tout au long de l'année (Semaine sainte en avril, Inti Raymi en juin, Mama Negra en octobre ou novembre, etc.).

Adresses Futées de l'Équateur

Voyager en Équateur

  • Réserver un vol
  • Trouver un hôtel
  • Location voiture
  • Assurance Voyage
  • Trouver une agence locale

Covid-19 : situation actuelle en Équateur

En raison de la pandémie lié à la Covid-19, des restrictions d'entrée et de déplacement peuvent s'appliquer en Équateur. Pensez à visiter avant votre départ le site du ministère des Affaires étrangères pour obtenir les dernières informations
Infos pratiques pour voyager en Équateur

Compte tenu du coût du billet d'avion, de la durée du trajet et du décalage horaire (6 heures en hiver, 7 heures en été par rapport à l'Europe), il faut prévoir au minimum deux semaines pour découvrir l'Equateur. La plupart des visiteurs restent entre trois semaines et un mois, et nombreux sont ceux qui planifient dans la foulée un circuit de plusieurs mois à travers les pays andins voisins : Pérou, Colombie et Bolivie. Il est cependant dommage de ne pas se consacrer entièrement à l'Equateur lui-même, tant la diversité du pays est grande. Les budgets les plus importants pourront visiter L'Amazonie, les Andes, la côte pacifique et les Galapagos en un seul voyage d'au moins un mois pour ne pas changer tous les deux jours de camp de base. Si votre budget est limité, oubliez les Galapagos et rabattez vous sur la côte Pacifique, ses îles et ses baleines à bosse de juin à octobre, elle en vaut la peine. Bon voyage !

Comment partir en Équateur

Comment partir seul

La variation de prix dépend de la compagnie utilisée, et surtout du délai de réservation. Pour obtenir les meilleurs tarifs en haute saison, achetez vos billets entre quatre et six mois à l'avance. Pour ce qui est des périodes moins courues, un délai beaucoup plus court ne devrait pas vous empêcher de décrocher un prix intéressant.

Comment partir en voyage organisé

Les tours opérateurs spécialisés dans les séjours en Equateur produisent eux-mêmes leurs voyages et sont généralement de très bon conseil car ils connaissent la région sur le bout des doigts. À noter que leurs tarifs se révèlent souvent un peu plus élevés que ceux des agences de voyage généralistes.

Comment se déplacer sur place

Les vols intérieurs sont fréquents et desservent les grandes villes ainsi que l'Amazonie. Ils sont plutôt bon marché mis à part pour aller aux Galápagos. Le réseau des bus dessert le moindre village et représente le moyen de transport le plus économique et le plus populaire même s'il s'avère extrêmement chronophage. Le train a été réactivé depuis quelques années, principalement à des fins touristiques dans la Cordillère des Andes, sur la côte pacifique et entre Quito et Guayaquil.

Reportages & actualités de l'Équateur

Organiser son voyage en Équateur
Transports
Réservez vos billets d'avions
Location voiture
Taxi et VTC
Location bateaux
Hébergements & séjours
Tourisme responsable
Trouver un hôtel
Location de vacances
Echange de logement
Trouvez votre camping
Services / Sur place
Assurance Voyage
Réservez une table
Activités & visites
Voyage sur mesure

Photos et images de l'Équateur

Le Mirador de la Cruz de Bellavista et sa vue plongeante sur la ville. Stéphan SZEREMETA
L'hacienda El Porvenir dans le Parc du Cotopaxi. Stéphan SZEREMETA
Plaza Grande. Author's Image
Lac de Cuicocha. Author's Image

Les 12 mots-clés en Équateur

1. #Banane

shutterstock_1740938237.jpg

La banane est LE fruit incontournable en Equateur, et l'un des éléments de base du régime alimentaire de la population locale. Le pays en exporte près de 7 millions de tonnes par an, ce qui représente environ 18% de l'ensemble de ses exportations. On la trouve sous toutes ses formes : fraiches, frites, préparées... un accompagnement incontournable.

2. #Buen vivir

Le buen vivir (bien vivre) est un principe central de la vision du monde des peuples originaires de la région andine et amazonienne, pour un développement centré sur le bien-être et le respect du milieu naturel. Cette véritable philosophie et vision de la vie, vise en fait le vivre ensemble dans la diversité, en harmonie avec la mère nature.

3. #Cacao

shutterstock_1095580502.jpg

L'Equateur est souvent cité comme le pays producteur du meilleur cacao. En effet, depuis plusieurs années ce dernier reçoit les plus grands prix au monde et les médias n'ont de cesse de relayer son nom. La récente découverte de céramiques datant de 3300 av. J.-C. et contenant des restes de cacao, prouve que le pays est le berceau de cette plante.

4. #Crevette

On le sait peu mais l'Equateur est le deuxième pays exportateur de crevettes vers les Etats-Unis et l'exportation de ce crustacé est la deuxième en importance pour le pays, juste après celle de l'or noir. C'est le premier fournisseur de crevettes pour la France. Les crevettes équatoriennes sont réputées pour leur qualité et leur traçabilité.

5. #Danse

Si vous voulez avoir du succès auprès du peuple équatorien, il est bon de savoir danser ; non pas le rock'n'roll, que nul ne connaît en Equateur, mais plutôt la salsa, le merengue ou la cumbia. Ici, c'est bien simple, tout le monde danse ! L'Equateur vit en musique, et n'importe quelle fête est prétexte à se déhancher jusqu'au petit matin.

6. #Indigène

shutterstock_708925036.jpg

Alors que ce terme peut avoir une connotation péjorative aux yeux des Européens, en Equateur, on parle communément des indigènes - et non des indiens - pour faire référence aux peuples ancestraux. Le pays compte seize nationalités autochtones distinctes. Chacune d'elles possède sa propre langue et ses propres traditions et coutumes ancestrales.

7. #Inti Raymi

La fête du soleil (en quechua) est la fête la plus importante d'Equateur et à lieu le 21 juin pour célébrer le solstice d'hiver de l'hémisphère Sud. Cette fête d'origine Inca est célébrée principalement dans les Andes, par des défilés, des danses et des repas conviviaux, auxquels participent les indigènes en costumes traditionnels multicolores.

8. #La Condamine

Cet explorateur et scientifique français est certainement beaucoup plus connu des équatoriens que des français, le lycée français de Quito porte d'ailleurs son nom. Il fit en effet partie de la première mission géodésique française en Equateur, de 1736 à 1743, au cours de laquelle les scientifiques réussirent à mesurer un arc de méridien terrestre.

9. #Latitude 0°

Vous voici au milieu du monde ! L'équateur est cette ligne imaginaire marquant la séparation entre l'hémisphère Nord et l'hémisphère Sud. Si l'Equateur traverse principalement les océans, il traverse l'équateur à plusieurs endroits. Du volcan Cayambe, à l'île d'Isabella aux Galápagos, il traverse aussi le cœur de la région Amazonienne à Cuyabeno.

10. #Mercados

Un voyage en Equateur se doit d'être agrémenté par une visite au marché. Du plus célèbre des marchés d'Amérique du Sud à Otavalo, au grand marché à bestiaux du jeudi matin à Saquisili il y a de quoi faire. Les petits artisans, producteurs et agriculteurs s'installent sur les places pour le plus grand plaisir des locaux mais aussi des touristes.

11. #Pétrole

Découvert en Amazonie en 1970, il a révolutionné l'économie du pays, transformant l'Equateur en second pays exportateur d'Amérique latine derrière le Venezuela. De nombreuses compagnies étrangères sont présentes dans le pays pour l'extraction comme pour la commercialisation, et l'on peut observer, le long des routes, les pipelines le transportant.

12. Quinoa

shutterstock_258614417.jpg

Cultivée depuis plus de 5 000 ans, c'est la plante sacrée des Incas, qui la surnommaient « mère de tous les grains ». Cette céréale très digeste possède un grand pouvoir nutritif : sans gluten, pauvre en lipides, riche en fer et en protéines. Au moment de la conquête, les Espagnols, soucieux d'imposer leur culture, la remplacèrent par le blé. 

Vous êtes d'ici, si...

Vous vous montrez courtois, tout comme les Equatoriens, et saluez les personnes présentes en entrant dans un lieu.

Vous aimez le cochon d'Inde rôti (cuy asado) un mets de choix typiquement andin.

Vous salivez à l'odeur du cañelazo, cette boisson alcoolisée à base d'aguardiente (alcool de canne), de sucre et de cannelle.

Vous arrêtez votre voiture aux carrefours des grandes villes pour acheter une glace aux vendeurs de rue. 

Vous aimez passer les fins de semaine dans une des nombreuses stations thermales de la Sierra.

Vous attachez une importance au dessus de la moyenne à la protection de la faune et de la flore.

Vous fêtez l'Inti Raymi tout en allant à l'église le dimanche.

Vous appréciez les petits-déjeuners copieux et variés, quitte à vous passer de déjeuner mais sans oublier d'emporter un petit en-cas au cas où.

Vous arrivez à dépasser les 30 km/h de moyenne en voiture car bien qu'en bon état, les routes sont souvent sinueuses et enveloppées de brouillard dans les Andes. 

D'autres destinations en Équateur

Carte de l'Équateur

Avis
Jeu concours

Les jeux concours du moment

Remportez un séjour à Roanne pour 2 personnes !

Remportez un séjour de détente à Roanne avec Roannais Tourisme !

(Voir article 6 dans le réglement)