L'Équateur, le plus petit pays d'Amérique latine derrière l'Uruguay, a tout d'une grande destination touristique grâce à la richesse de ses paysages, des merveilles naturelles souvent perchées à quelques milliers de mètres d'altitude et désertées par l'homme. Des paradis terrestres élevés au milieu de l'océan Pacifique aussi, avec l'archipel volcanique des Galápagos, un richissime écosystème naturel inscrit au patrimoine mondial de l'Unesco qui s'étend à 1 000 km au large. Vaste comme la moitié de la France, niché entre la Colombie et le Pérou, l'Équateur se développe de part et d'autre de la Cordillère des Andes pour rallier aux deux extrémités la côte pacifique et la forêt tropicale amazonienne. Un terrain de jeu et d'aventures, à explorer avec son guide touristique de l'Équateur, composé de jungles, d'immenses plateaux, de plages de sable fin, de lacs d'altitude et d'une large palette de volcans (une quarantaine au total !), actifs ou enneigés. Partir en Équateur, c'est alors s'offrir de superbes treks et profiter de points de vue imprenables, c'est surfer comme à Montanita ou partir à la rencontre des producteurs de cacao sur les traces du plus ancien chocolat jamais découvert. L'Équateur attire aussi par son délicieux mélange de cultures indigène et coloniale qui rassemble des populations locales très diverses mais toujours hautes en couleur et en traditions. Avec comme chefs-d'oeuvre architecturaux, les coeurs historiques de la capitale Quito et de Cuenca, formidablement préservés sur le plateau andin à plus de 2 500 mètres d'altitude.

Les lieux incontournables de l'Équateur

Quand partir en Équateur ?

Il n'y a pas vraiment de meilleure période pour partir en Équateur. Il fera beau sur la côte sud de juin à décembre (saison sèche) et plus pluvieux et chaud la seconde partie de l'année tandis que dans la Sierra, le climat est sensiblement le même toute l'année (printanier) et varie avec l'altitude, même si l'on distingue quand même une saison des pluies d'octobre à mai avec des averses l'après-midi. Dans la jungle, la saison des pluies (même si l'humidité ambiante est continuelle) s'étend de janvier à mai, avec des précipitations quotidiennes importantes, souvent en fin de journée. Quelle que soit la saison, il faudra de toute façon prévoir des habits chauds, un maillot de bain et un imperméable...

La haute saison touristique s'étend de juin à septembre, puis de novembre à fin mars. Les plages de la côte et les Galápagos sont prisées par les vacanciers équatoriens en décembre, en février et en mars. Les autres pics touristiques correspondent aux nombreuses fêtes populaires et/ou religieuses qui ont lieu tout au long de l'année (Semaine sainte en avril, Inti Raymi en juin, Mama Negra en octobre ou novembre, etc.).

Comment partir en Équateur ? Nos conseils & astuces

Les tours opérateurs spécialisés dans les séjours en Equateur produisent eux-mêmes leurs voyages et sont généralement de très bon conseil car ils connaissent la région sur le bout des doigts. À noter que leurs tarifs se révèlent souvent un peu plus élevés que ceux des agences de voyage généralistes.

Découvrez notre sélections d'agences de voyages pour cette destination

La variation de prix dépend de la compagnie utilisée, et surtout du délai de réservation. Pour obtenir les meilleurs tarifs en haute saison, achetez vos billets entre quatre et six mois à l'avance. Pour ce qui est des périodes moins courues, un délai beaucoup plus court ne devrait pas vous empêcher de décrocher un prix intéressant.

Les vols intérieurs sont fréquents et desservent les grandes villes ainsi que l'Amazonie. Ils sont plutôt bon marché mis à part pour aller aux Galápagos. Le réseau des bus dessert le moindre village et représente le moyen de transport le plus économique et le plus populaire même s'il s'avère extrêmement chronophage. Le train a été réactivé depuis quelques années, principalement à des fins touristiques dans la Cordillère des Andes, sur la côte pacifique et entre Quito et Guayaquil.

Les circuits touristiques en Équateur

Rapide introduction à l'Équateur

L'Équateur a beau être un petit pays, il faut prévoir une dizaine de jours minimum pour en avoir un premier aperçu. Il conviendra de privilégier l'une des deux options majeures qu'offre le pays : une ...

Envie d'un voyage sur mesure ?

Nous vous mettons en relation
avec l'agence locale
spécialiste de votre destination !

Les incontournables de l'Équateur

L'Équateur a beau être un petit pays, il faut prévoir une dizaine de jours minimum pour en avoir un premier aperçu. Il conviendra de privilégier l'une des deux options majeures qu'offre le pays : une ...

Photos de l'Équateur

Découvrir l'Équateur

Les plus de l'Équateur

L'artisanat d'Otavalo déploie sa richesse sur la place des Ponchos.
L'artisanat d'Otavalo déploie sa richesse sur la place des Ponchos.
Les espaces infinis

Malgré sa petite taille, l'Equateur dégage une impression d'espace et de grandeur dans chacune de ses régions. Traversant le pays du nord au sud, la majestueuse cordillière des Andes (ou Sierra) s'étend à la fois en vastes plaines verdoyantes, en lagunes colorées, en volcans aux cîmes enneigées et en plantations dont les damiers grignotent les flancs de vallées escarpées. Sur la côte Pacifique, d'Esmeraldas à Salinas, de longues étendues de sable doré ou gris bordent des falaises abruptes. Enfin, couvrant près de la moitié du territoire, l'Amazonie renferme d'immenses forêts, denses et tropicales, dans lesquelles les animaux sont rois.

L'Amazonie mythique

L'Oriente est un monde dense et inextricable d'où l'on ne revient pas indemne. Une telle aventure sur le territoire amazonien marque les esprits à jamais tant les sensations sont décuplées et les découvertes nombreuses. Végétation exubérante et faune extraordinaire, atmosphère tranquille en apparence qui peut se révéler angoissante... la forêt est l'un des derniers sanctuaires de la vie sauvage encore en sursis, mais pour combien de temps ? Dans ce monde à part, vous pourrez apercevoir anacondas, boas, caïmans, piranhas, dauphins d'Amazonie, tarentules, singes, toucans, pléthore d'oiseaux multicolores, et peut-être même paresseux, jaguars et autres animaux rares. A condition, bien sûr, de s'enfoncer en profondeur dans la forêt.

L'Amazonie, c'est aussi le berceau de certaines ethnies ancestrales - Secoya, Siona, Huaorani, Quechuas, Mantas, Záparo, Shuar, Huancavilcas et Cófan - qui tentent, envers et contre tout, de résister aux travers de la civilisation moderne. Les anthropologues en herbe auront ainsi l'opportunité de se familiariser avec leur mode de vie, en harmonie avec la nature, ainsi qu'avec leur savoir-faire médicinal et leurs traditions chamaniques... Partager la chicha (boisson typique), chasser à la sarbacane ou consulter un chaman sont autant d'aventures inoubliables à vivre dans ce lieu unique.

Une biodiversité sous haute surveillance

Ces dernières années, le pays a pris conscience de la richesse extraordinaire de sa faune et de sa flore, et de nombreuses zones naturelles sont désormais protégées. Depuis peu, autorités locales, associations et fondations privées redoublent de vigilance. Ainsi, les parcs et réserves nationales mettent à l'abri de l'avidité et de l'agressivité humaine bon nombre d'espèce végétales et animales. De la jungle à la Sierra en passant par les Galápagos, les amoureux de la Nature s'en donneront à coeur joie. Sans oublier de faire un détour par la réserve ornithologique de Mindo, située dans la province de Pichincha, où sont recensées plus de 300 espèces d'oiseaux.

L'archipel des Galápagos, un territoire unique

Autrement connu sous le nom d'archipel de Colón, les Galápagos constituent un monde à part surgi il y a des millions d'années au coeur de l'océan Pacifique, à quelque mille kilomètres des côtes, où le temps est suspendu. C'est là, en 1835, que le biologiste anglais Charles Darwin y étudie l'évolution et la sélection naturelles des espèces. Au milieu de paysages lunaires, iguanes, otaries (ou lions de mer), tortues géantes et des milliers d'oiseaux (fous masqués ou à pattes bleues, pélicans, flamants roses, frégates, hérons, huitriers des Galápagos, merles moqueurs, pinsons de Darwin, cormorans, etc.) cohabitent dans une harmonie déconcertante, sans craindre la présence de l'Homme. Des animaux au physique préhistorique donc, mais aussi une multitude d'habitants sous-marins peuplent les profondeurs : raies manta, crabes rouges et noirs, requins (des Galápagos, gris, marteau, tigre, baleine et requin à cornes) et une flopée de poissons multicolores.

Activités extrêmes et sensations fortes

En Equateur, la diversité des paysages permet de s'adonner à une multitude d'activités variées. Sportifs en herbe ou confirmés, vous ne saurez plus où donner de la tête. Le pays est propice aux treks : vous pourrez ainsi sillonner le paramó andin pendant plusieurs jours sans croiser âme qui vive, mais aussi gravir des volcans aux cratères incandescents et des montagnes aux sommets enneigés, qui tutoient parfois le ciel à plus de 6 000 m , et galoper dans le vent sur les pistes jadis empreintées par les messagers incas... A Baños et Misahaulli, aux portes de l'Oriente, vous vous essaierez au canoë, au rafting, au canopy (tyrolienne) ou au canyoning avant de parcourir la Route des cascades à vélo. Les surfeurs quant à eux gagneront les meilleurs spots de la côte Pacifique (Montañita), tandis que les autres feront de la plongée et du snorkeling aux Galápagos ou au large de Puerto Lopez (plage de los Frailes ou isla de la Plata).

Reportages & actualités de l'Équateur

Ailleurs sur le web
Avis