Le guide touristique Belfast - Irlande du Nord du Petit Futé

Éditorial

Il y a encore quelques années, l'Irlande du Nord évoquait l'image négative d'un pays en guerre civile. Pendant 30 ans, cette province britannique fut le théâtre de terribles affrontements entre catholiques et protestants, entre républicains et unionistes. Depuis l'accord historique signé en mars 2007, la paix semble durablement installée. En effet, d'un bout à l'autre du pays la volonté de réconciliation et d'ouverture des habitants est très fortement mise en oeuvre.

Située à l'extrême nord-est de l'île, l'Irlande du Nord est un pays côtier encore préservé, fait de lacs et de montagnes, de prairies vertes et de collines, de falaises et de forêts. Chacun des six comtés possède des charmes diversifiés et inégalés : nappes de brumes flottant sur les bruyères aux abords des lacs, tourbières épaisses, chants mystérieux et inaudibles des légendes entourant certains sites mégalithiques, images pieuses et austères d'abbayes ancestrales évoquant l'évangélisation par saint Patrick, parcs protégés, villes et villages républicains fleurant encore la révolte et la lutte pour la liberté, falaises abruptes surplombant de magnifiques baies de sable blanc ouvrant au loin sur les côtes écossaises... ou encore, clou du spectacle, le site naturel absolument extraordinaire nommé la Chaussée des Géants (Giant's Causeway), classé par l'UNESCO au patrimoine mondial, s'avançant dans la mer telle une voie constituée de 40 000 colonnes que l'on dirait taillées par la main de l'homme...

A deux petites heures seulement d'avion de Paris, Belfast est une capitale apaisée et métamorphosée, désormais sereine, qui conserve les traces de son histoire tout en s'ouvrant sur le monde avec un étonnant dynamisme. Cuisine des grands chefs, jeunes artistes, concerts des plus virtuoses des musiciens irlandais, renouveau du gaélique et essor du quartier ouest (auparavant berceau des troubles politiques)... Il y a tant à découvrir au détour d'une artère qui longe un vieil entrepôt du XIXe siècle en briques rouges, dans le quartier historique que surplombent les élégantes façades victoriennes, jusqu'aux alentours du jardin botanique de l'université néo-gothique qui regroupent les bars et les restaurants des plus attractifs.

En plus d'une nature à couper le souffle, l'Irlande du Nord offre aux voyageurs la sympathie des autochtones et leur joie de vivre inégalée, qui se déchaînent le soir autour d'une pinte de Guinness au son des violons, des flûtes et des cornemuses...

Galerie photo Belfast - Irlande du Nord

Idées de séjour Belfast - Irlande du Nord

Séjour courtHaut de page

Prévoir un jour à Belfast avant ou après le circuit (voir le chapitre " Balades " dans la ville).

1er jour : prendre la direction du nord vers la Causeway Coastal Route, probablement la plus belle route côtière d'Irlande. Visite du château de Carrickfergus et des villages de pêcheurs de la côte est, tout en admirant la Glen Coast et la mer à perte de vue. Suivez la route jusqu'à la Chaussée des Géants (2 heures ne sont pas de trop), puis arrêtez-vous admirer les ruines de Dunluce Castle. Sur la route qui mène à Londonderry, marchez jusqu'à Mussenden Temple au bord des falaises.

2e jour : petit déjeuner à Londonderry et visite des remparts. Puis prenez la route des Sperrin Mountains jusqu'à Beaghmore Stones, des cercles de pierres disséminées dans une nature fantastique. Ensuite, visitez Springhill House et ses jardins magnifiques avant de reprendre l'autoroute en direction de Belfast. Une nuit s'impose dans une des luxueuses guesthouses des alentours de Craigavon.

Séjour longHaut de page

Du 1er au 3e jour. 1er jour à Belfast, 2e jour la Causeway Coastal Route, 3e jour les Sperrin Mountains jusqu'à Dungannon et le Lough Neagh.

4e jour : visite du comté de Fermanagh et des lacs. Passez par le tombeau de Knockmany dans le comté de Tyrone avant de vous arrêter au château d'Enniskillen. Puis prenez le bateau à Trory pour l'île de Devenish. Après, ne manquez pas la visite guidée de la poterie de Belleek, très intéressante. Prendre l'A46 qui longe le lac pour y aller.

5e jour : commencez la journée par une balade dans le parc de Florence Court et une visite des grottes de marbre. Redescendez vers le sud par Derrylin pour rejoindre Crom Estate et son château (privé, mais on l'aperçoit de la réserve forestière).

6e jour : visite de Navan Fort et d'Armagh, la ville pieuse. Puis direction Crossmaglen et le Cercle de Gullion un endroit magique peuplé de personnages légendaires, d'une beauté à couper le souffle. Remontez par Kilkeel sur Newcastle en admirant les Mourne Mountains (visite à Silent Valley).

7e jour : petit déjeuner à Downpatrick puis direction Castle Ward avant de prendre le ferry à Stangford pour Portaferry (10 minutes de traversée). De là remontez la Ards Peninsula par l'intérieur (vue sur Strangford Lough) en vous arrêtant à Greyabbey et Mount Stewart. Réservez-vous du temps avant de retourner à Belfast pour visiter l'excellent Ulster Folk Museum.

Séjour thématiqueHaut de page
Vestiges préhistoriquesHaut de page

Le pays regorge de sites préhistoriques. Avec l'Ouest de l'Irlande, le Nord concentre le plus grand nombre de tombes mégalithiques (3 000 av. J.-C.), disséminées parmi les paysages des plus merveilleux. Le comté de Tyrone, le plus grand des six comtés d'Irlande du Nord, est réputé pour ses sites préhistoriques (des " cromlech ", cercles de pierres, notamment). Près de Feeny, au sein du comté de Derry, la lande est marquée d'un joli site datant de l'âge de bronze : Aughlish est formé de six cercles de pierres et de deux alignements mégalithiques. Le comté de Down abrite le spectaculaire dolmen Goward, classé monument historique, haut de plus de 4 mètres, ainsi que le dolmen Annadorn, près du lac Loughinisland, et le remarquable site mégalithique Audleystown, à l'ouest de Strangford. A quelques kilomètres au sud de Belfast, dans le comté d'Antrim, l'incontournable dolmen Giant's Ring se dresse dans un cadre enchanteur. Enfin, ne manquez pas le dolmen de Ballykeel, près de Forkhill dans le comté d'Armagh, remarquable exemple d'un dolmen tripod, excellemment conservé.

Au gré des routes que vous emprunterez, des panneaux indiquent les lieux où se trouvent dolmens, cercles de pierres et tombes.

Abbayes et monastèresHaut de page

L'Irlande du Nord est bien connue pour ses abbayes, églises et monastères. St Patrick en effet a commencé l'évangélisation de toute l'Irlande durant le Ve siècle à partir d'Armagh (première église de l'Eglise irlandaise, construite sur une colline connue sous le nom de Druim Saileach : Crête des Saules) et de Downpatrik (où il est enterré). Les monastères fondés devinrent alors des centres d'érudition, d'enluminure de manuscrits et de production d'artisanat. Pour les érudits de l'art chrétien Irlandais, votre voyage ne serait complet sans une visite à la bibliothèque Primat Robinson (Armagh) où l'amour du livre et du mot se perpétue.

Sur une île du Lower Lough Erne (comté de Fermanagh), le monastère de White Island comprend huit mystérieuses statues archaïques sculptées dans la pierre. Dans le comté de Down, proclamé " Premier site ecclésiastique d'Irlande ", la colline surnommée Slieve Patrick, près de Strangford Lough, abrite l'église de Saul où St Patrick logea pendant son séjour en 432. Point d'orgue de votre visite de Down, les magnifiques ruines de l'abbaye Cistercienne Greyabbey, qui forment l'un des plus beaux exemples d'architecture anglo-normande d'Irlande du Nord.

Tous ces sites religieux sont généralement bâtis au détour de falaises accidentées ou surplombant de splendides vallées, loin des distractions du monde. Les visiter procure toujours cette même sensation de paix et de recueillement.

ChâteauxHaut de page

Chaque comté possède de somptueux vestiges, tous répertoriés sur les brochures. Les châteaux cossus issus de la colonisation anglaise lors des plantations ou, plus tard (XIXe), de l'essor industriel suite à l'exploitation du lin sont également monnaie courante. Il est même souvent possible d'y dormir, certaines demeures ayant été reconverties en chambres d'hôtes luxueuses.

Une route des châteaux peut s'envisager, avec comme principaux points d'intérêts : Enniskillen Castle, Tully Castle et Monea Castle dans le comté de Fermanagh ; Dunluce Castle, Carrickfergus Castle et Shane Castle (Antrim) ; Narrow Water Castle et Greencastle dans le comté de Down.

Une activité à part entière en Irlande du Nord, grâce à la qualité des eaux et à l'étendue des lacs et des côtes, offrant notamment d'excellentes possibilités pour la pêche du brochet. Le comté de Fermanagh, surnommé " région des lacs ", est un véritable paradis pour les pêcheurs grâce à ses nombreux lacs - pas moins de 50 parsemés de quelques 500 îles. Le vaste Lough Neagh est particulièrement recommandé pour la perche, l'anguille, le saumon ou la truite locale, la dollaghan. Tandis que le Lough Erne, autre remarquable site de pêche, est réputé pour ses eaux peu profondes, riches en poissons blancs.

Chaque marina propose des sorties pour pêcher (www.nidirect.gov.uk/angling). En Irlande du Nord, il faut une licence couvrant la pêche aux poissons blancs et carnassiers (renseignez-vous dans les magasins de pêche ou demandez-la à l'office du tourisme).

L'Irlande du Nord est réputée pour ses golfs, images d'Epinal de green vert serpentant dans les dunes le long de la mer. Il y a près de 80 clubs de golf, un des plus réputés (et des plus chers) est celui de Portrush dans le comté d'Antrim, et le plus chic et prestigieux est le Royal County Down Golf Club, qui accueille l'Irish Open de Golf 2015 (de retour pour la première fois depuis 76 ans).

Comment un petit pays comme l'Irlande du Nord peut-il produire de si grands champions ? La réponse de Rory McIlroy, numéro un mondial : " C'est bien simple : tout le monde peut jouer au golf ici. "

Game of Thrones, à la découverte de l’envers des décors !

Si vous êtes fan de Game of Thrones, l'Irlande du Nord représente une terre de pèlerinage sériephile !

Déjà, il faut savoir que nombre de scènes sont tournées dans les " Studios Titanic " (Paint Hall) à Belfast. Les scènes extérieures, elles, sont tournées dans les paysages mythiques et mystérieux qu'offrent typiquement le pays, le Westeros du monde réel...

Itinéraire des lieux de tournage

La série culte de HBO a déniché des endroits époustouflants pour créer l'atmosphère fantastique du Royaume des Sept Couronnes.

La visite commence dans le comté de Down, au château de Ward où Catelyn Stark vient négocier un accord avec l'irascible Walder Frey, au bord de la rivière Quoile. Ce château du XVIIIe siècle compose le décor de Winterfell, la demeure de la Maison Stark. Sachez que des initiations au tir à l'arc y sont d'ailleurs proposées (en référence à Ned Stark !), et vous pourrez aussi rendre visite à Odin et Thor, les deux louveteaux géants (en réalité deux chiens Inuits du Nord) découverts par la famille Stark dans la première saison.

Plus à l'ouest, l'abbaye de Inch (ruines du XIIe siècle) fut choisie pour la scène des funérailles d'Hoster Tully.

Enfin, la forêt de Tollymore, à l'ouest de Newcastle, accueille notamment les scènes de rondes de la Garde de Nuit.

Plus au nord, dans le comté d'Antrim, direction Cairncastle pour se replonger dans le tout premier épisode. C'est ici, sur ces collines vallonnées, que Ned Stark empoigna sa longue épée Glace et décapita un déserteur de la Garde de Nuit.

A Glenarm, ville toute proche, l'atelier de la bijouterie Steensons, qui a créé une grande partie des bijoux extravagants portés dans la série, ouvre ses portes aux curieux.

La luxuriante vallée de Shillanavogy ne vous rappelle rien ? C'est pourtant bien ici que le peuple nomade des Dothrakis installa son campement et fonda la ville Vaes Dothrak.

Reprenons la route vers le splendide littoral d'Antrim, pour atteindre les grottes de Cushendun où Lady Mélisandre, la sorcière rousse, met au monde un terrible " bébé ombre ", qui causera la perte de Renly. En continuant votre route vers le nord, vous passerez par la baie de Murlough, qui servit de décor à la scène de sauvetage de Davos suite à la bataille de la Néra, ainsi qu'à la chevauchée de Theon et Yara, sa soeur.

Non loin de l'incontournable pont Carrick-a-Rede, le paisible Ballintoy Harbour correspond aux îles de Fer, si vous vous souvenez de la scène du retour au pays de Theon.

Sur la route, une visite s'impose : la Chaussée des Géants, un des sites touristiques majeurs d'Irlande du Nord. Donc même si aucun Stark n'a (pas encore) foulé ce site remarquable, classé au patrimoine mondial de l'Unesco, profitez de ce paysage magnifique, formé de 40 000 colonnes hexagonales (certaines atteignent 12 mètres de hauteur) de lave refroidie.

Enfin, terminez votre journée par Dark Hedges, le clou du spectacle ! Bordée de hêtres contorsionnistes, cette route, transformée en Route Royale pleine de bandits dans la série, est en réalité un lieu paisible et magique.

Poursuivre vers le comté de Derry, direction la plage de Downhill Strand, et ses onze kilomètres de sable doré : siège ancestral de la Maison Targaryen (Peyredragon, situé à l'entrée de la Baie de la Néra). Downhill et le temple de Mussenden en arrière-plan fournissent le tableau parfait à la scène où Lady Mélisandre brûle les Sept Idoles de Westeros en sacrifice à R'hllor.

Le tourisme s'organise

Pour que la magie opère, beaucoup choisissent des circuits " Game of Thrones ", proposés par des tours-opérateurs flairant le bon filon, qui proposent aux touristes passionnés de découvrir ces lieux de tournage qui jalonnent la série à succès.

Après " l'effet Harry Potter " sur le tourisme en Ecosse, le phénomène Game of Thrones relancerait-il aussi le tourisme nord-irlandais ?

Ailleurs sur le web

Liens utiles BELFAST

Toutes les bonnes adresses BELFAST

Rejoignez la communauté Petit Futé en 1 clic
Suivez-nous sur
Participez
à la communauté