Le guide touristique Andorre du Petit Futé

Benvinguts a Andorra !

Vous avez dit shopping ? Oui, d'accord, mais si vous croyez que c'est tout ce que l'on peut faire en Andorre, c'est là que vous faites erreur ! Car coincée entre la France et l'Espagne, la petite perle andorrane est simplement unique : ni française, ni espagnole, juste elle, naturelle et authentique. Par passion de la vie à la montagne, plus d'un Français a quitté sa terre natale pour s'installer dans cette minuscule contrée aux mille charmes pyrénéens. Ils savent que l'Andorre n'est pas seulement le paradis des produits détaxés, pas seulement une immense piste de ski ; car elle possède surtout un riche patrimoine naturel représenté par des paysages montagneux à couper le souffle. La vallée du Madriu classée au patrimoine mondial de l'Unesco, le col d'Ordino avec ses pics enneigés surplombant des vallons verdoyants, les petits villages tout en pierres sur les hauteurs des paroisses, toutes ces beautés ne peuvent laisser le voyageur le plus rodé indifférent. Les amoureux du grand air montagnard y peaufinent souvent leur condition physique en pratiquant allègrement, entre autres, ski et randonnée, vélo et escalade. Pour autant, l'interaction homme-nature se concrétise-t-elle seulement par cette relation de loisirs ? Loin de là. Ce serait ignorer un héritage du passé omniprésent, à travers les nombreuses petites églises romanes aux tours-clochers, les maisons traditionnelles, les cabanes de berger qui se dressent fièrement dans tout le pays, au détour d'un chemin ou au coeur d'un village. Découvrez donc ces vestiges historiques et ces villages bucoliques, sans oublier bien sûr les innombrables curiosités contemporaines, novatrices et originales. Quoi d'autre ? Une histoire singulière, celle d'un pays unique tant par ses origines que par son statut politique. Depuis Charlemagne, l'Andorre n'a cessé de s'affirmer et de maintenir ses avantages fiscaux et son régime politique.

A la fois blanche et verte, rustique et contemporaine, calme et agitée, l'Andorre est décidément unique. Les contrastes de ce confetti pyrénéen ne font que l'embellir et renforcer l'âme et l'identité andorranes.

L'équipe de rédaction

REMERCIEMENTS. Merci à l'office national de tourisme d'Andorre et à tous ceux qui ont participé d'une manière ou d'une autre à l'élaboration de la dernière édition de ce guide.

Les principales destinations Andorre

Galerie photo Andorre

Idées de séjour Andorre

L'Andorre se prête à tout type de tourisme. Pour ceux qui auraient envie de découvrir l'Andorre sous un thème particulier, voici quelques idées de séjours sur une base de 3 ou 4 jours. La Principauté offre de nombreuses possibilités de découvrir ses paysages, sa culture et son histoire, et de se divertir. Les distances entre les sites étant assez courtes, le visiteur peut, en l'espace de quelques jours, apprécier une grande partie des particularités andorranes.

Andorre le temps d'un long week end.Haut de page

Avec la proximité immédiate de la France, l'Andorre est un endroit fabuleux pour se ressourcer le temps d'un long week-end, et ce à toute saison.

Jour 1 : arrivée à Pas de la Casa. Découverte de cette petite ville et première approche de la montagne andorrane avec une descente en ski ou une petite randonnée sur les hauteurs de la station. Si la marche ne vous dit rien, optez pour une découverte des églises de la commune d'Encamp : l'église de Santa Eulàlia datant des XI-XIIe siècles, l'église de Sant Miquel et Sant Joan de la Mosquera des XVI-XVIIe ou encore l'église de Sant Pere du Pas de la Case du XXe siècle. Dîner romantique au bas des pistes (en hiver) ou dans le centre de la ville en terrasse avec vue sur la montagne.

Jour 2 : transfert vers la capitale Andorra la Vella. En bus, cela est très facile, peu onéreux et très rapide. Vous pouvez aussi faire le trajet en voiture particulière. Cette dernière option vous permettra de vous balader doucement au milieu de la campagne andorrane. Arrivée à Andorra la Vella, précipitez-vous dans le centre historique pour découvrir les derniers vestiges de la ville antique et notamment ses magnifiques maisons anciennes. Vous pourrez bien sûr faire une halte shopping dans l'un des grands malls de la ville ou dans l'un des nombreux magasins de parfumerie, de hi-fi ou d'électronique. Le soir, découverte de la gastronomie andorrane, et notamment de la viande.

Jour 3 : le matin, avant votre départ, profitez-en pour vous relaxer dans le plus grand domaine thermal d'Europe à Escaldes-Engordany : le Caldea. Après ce temps de repos et de détente, vous pouvez reprendre la route en pleine possession de vos moyens.

Séjour shoppingHaut de page

Vous souhaitez faire le plein de bonnes affaires pour quelques jours et voir en même temps du pays ? Voici comment vous pourriez organiser vos journées shopping.

Jour 1 : rendez-vous sur l'axe incontournable, l'avenue Meritxell à Andorre-la-Vieille et son prolongement, l'avenue Carlemany à Escaldes-Engordany, où se trouvent principalement les articles de mode, parfumerie, hi-fi et photo et les marques les plus prestigieuses de bijouterie et horlogerie... Les deux avenues ne sont pas si longues, vous pourrez ainsi même prolonger par un petit tour plus large des boutiques d'Andorre-la-Vieille.

Jour 2 : virée gastronomique dans les boutiques les plus réputées dans le domaine, afin de récolter de bons produits du terroir ou encore des livres sur le sujet.

Jour 3 : tournée au Pas de la Casa, où vous trouverez de nombreux supermarchés et boutiques de sport et électronique regorgeant d'articles à des prix défiant toute concurrence. Les parfumeries courent également les rues au Pas de la Casa.

Séjour neigeHaut de page

Andorre, c'est 300 km de neige et deux principaux domaines de ski : Grandvalira et Vallnord, au choix. Mais si vous êtes ouvert à d'autres activités que le ski, la montagne andorrane vous réserve d'autres activités. Voici le type de séjour que vous pourriez faire.

Jour 1 : journée ski à Grandvalira par exemple, au départ de l'une des six villes qui desservent le domaine, selon celle dans laquelle vous vous trouvez (Encamp, El Tarter, Canillo...), avec possibilité de prendre un cours dans l'une des meilleures écoles de ski du pays.

Jour 2 : changement de décor et direction le Palau del Gel à Canillo pour commencer la journée tout en patinage, et pourquoi pas une partie de karting sur glace. L'après-midi, descente sur Sant Julià à Naturlàndia, avec montée en Tobotronc au parc de la Rabassa, pour une excursion tranquille en raquettes de neige, puis une balade mushing (traîneau à chiens), plus reposante, ou en moto de neige si vous avez envie d'un peu de secousses.

Jour 3 : retour à Grandvalira, pour tester l'une des nouveautés du domaine : un vol en hélicoptère, en parapente, en héliski ou encore en skijöring (ski tiré par des chiens) ? Et pourquoi pas terminer comme on a commencé, un peu de ski avant de repartir ?

Séjour vertHaut de page

Le tourisme vert a officiellement passé la frontière andorrane. L'Andorre vous dévoile les secrets gardés de ses montagnes à travers 18 circuits écotouristiques. Sur 3 jours, voici un programme possible de randonnées dans la très belle vallée du Sud-Ouest.

Jour 1 : au départ d'Andorre-la-Vieille, le circuit de vallée d'Enclar traverse de superbes forêts et permet d'observer isards et rapaces. La randonnée dure 4 heures.

Jour 2 : impossible de venir faire de la randonnée en Andorre sans profiter de son circuit de 6 heures dans la fameuse vallée du Madriu, classée au patrimoine mondial. Départ depuis Escaldes-Engordany.

Jour 3 : depuis Sant Julià de Lòria, tentez l'un des itinéraires de 4 heures des métiers d'autrefois, qui suivent les chemins des métiers anciens. Par exemple, le " chemin du bûcheron ", qui passe par la forêt de la Rabassa où règne le pin sylvestre.

Séjour cultureHaut de page

L'Andorre possède un riche patrimoine culturel. Comme c'est un tout petit pays, il est tout à fait possible d'y faire le plein de culture en quelques jours ! Ce type de séjour se fera au printemps ou l'été, car les églises sont souvent fermées l'hiver.

Jour 1 et 2 : itinéraire de l'Art roman. Cet itinéraire est proposé aux touristes pour découvrir l'Andorre romane à travers un concentré de joyaux emblématiques de ce mouvement. Il démarre à Pal avec une visite au Centre d'interprétation de l'Andorre romane. Puis les visites des églises se succèdent, à commencer par celles de Sant Climent de Pal (La Massana), et Sant Martí de La Cortinada (Ordino) non loin. Le circuit se poursuit au sud-est avec les églises de Santa-Coloma, Sant Cerni de Nagol (Sant Julià de Lòria) et Sant Miquel d'Engolasters (Escaldes). Enfin, visites des édifices de Sant Joan de Caselles (Canillo) et Sant Romà de Les Bons (Encamp) en remontant vers le nord-est, pour finir par le très réputé sanctuaire de Meritxell (Canillo). Le circuit nécessite un véhicule et dure en général 2 jours.

Jour 3 : itinéraire de l'Habitat rural. Cet itinéraire rassemble les éléments du patrimoine pastoral les plus parlants des Pyrénées andorranes, catalanes et françaises. Les 3 escales sont la Casa Cristo d'Encamp, la Casa Rull de Sispony (La Massana) et la Casa Areny-Plandolit d'Ordino. Ces maisons-musées typiques représentent les différentes classes sociales composant la société andorrane passée et illustrent leur mode de vie.

Jour 4 : itinéraire du Fer. L'itinéraire dévoile, en toute tranquillité, l'univers de ce minerai à travers différents vestiges, de l'utilisation du fer à son extraction. Comptez 3 heures pour les visites des différents sites. La forge Rossell (La Massana) ainsi que la maison Areny-Plandolit (Ordino) sont des lieux incontournables afin de se rendre compte de l'importance et de l'enrichissement que le fer a pu générer. De La Cortinada à Llorts, le long du Valira du Nord, le chemin des muletiers est jalonné par des structures contemporaines qui puisent leur principale source d'inspiration dans les processus sidérurgiques. Ce sont des oeuvres nées de l'imagination de 4 artistes spécialisés dans les créations monumentales à ciel ouvert. Enfin, la source ferrugineuse (au goût apparemment intense et aux vertus médicinales) annonce la mine de Llorts, ouverte au XIXe siècle par des Ariégeois dans le but de localiser de nouvelles sources de minerai. Aménagée pour la visite, elle n'a joué qu'un rôle secondaire contrairement à la grande mine, au col de Meners, d'où est extrait la majeure partie du minerai.

Il est possible de suivre cette route du fer à cheval, de Ransol à Arans. Cette randonnée peut durer de 1 à 4 jours selon l'itinéraire choisi.

Ailleurs sur le web

Liens utiles Andorre

Toutes les bonnes adresses Andorre

Rejoignez la communauté Petit Futé en 1 clic
Suivez-nous sur
Participez
à la communauté