Guide de Belgique : Langues parlées

Les habitants du nord du pays parlent le néerlandais, tandis que ceux du sud parlent le français. Les cantons d'Eupen et Saint-Vith, près de la frontière allemande, sont quant à eux germanophones. Bruxelles, enfin, a un statut "  bilingue  ", même si la majorité de sa population est francophone.

Apprendre la langue : il existe différents moyens d'apprendre quelques bases de la langue et l'offre pour l'auto-apprentissage peut se faire sur différents supports : CD, DVD, cahiers d'exercices ou même directement sur Internet.

Vexations linguistiques

En Wallonie et à Bruxelles, demander sa route ou s'adresser en français dans une boutique ne pose aucun problème, on vous répondra le plus gentiment du monde, avec sans doute une charmante pointe d'accent wallon ou bruxellois. En revanche, en Flandre, la langue française est de moins en moins parlée spontanément : sûrement lié au contexte politique et à l'ambiguïté autour d'une frontière linguistique entre communautés francophone et néerlandophone. Ainsi, on ne vous répondra qu'en flamand ou en anglais, même quand vous aurez l'impression que votre interlocuteur comprend facilement vos propos en français. Parler librement la langue de Molière peut déclencher, à certains endroits, des réactions épidermiques. Alors, un bon conseil, parlez de votre voiture immatriculée en France ou dites tout de suite que vous êtes français, cela peut aider ! Rassurez-vous aussi, cela est loin d'être vrai partout mais peut choquer quand cela vous arrive.

N'oubliez pas non plus qu'une communauté germanophone existe (à l'est de la province de Liège). Et là, il vaut mieux parler allemand ou, au pire, l'anglais...

Adresses Futées de Belgique

Où ?
Quoi ?
Ailleurs sur le web
xiti
Avis