Le guide touristique BELGIQUE du Petit Futé : Pense futé

Pense futé

La Belgique fait partie de la zone euro. Les pièces représentent Albert II, le roi des Belges.

Coût de la vieHaut de page

Le coût de la vie en Belgique est comparable à celui de la France. Bruxelles est plus cher que les autres villes du pays, cependant les prix de la capitale belge restent plus proches de ceux qui sont pratiqués en France en province qu'à Paris.

Budget très serré à petit budget  : vous pouvez voyager pour 30 € par jour si vous logez en auberge de jeunesse, vous nourrissez de sandwichs ou fast-foods et vous contentez d'un verre le soir. Comptez au moins 50 € pour un peu plus de confort.

Budget moyen  : entre 70 € et 120 € par personne par jour, pour une nuit dans un petit hôtel, un (voire deux) repas dans un petit restaurant, un verre le soir, les transports (bus, train, parking...).

Gros budget  : à partir de 150 € par personne (nuit en hôtel de charme, repas dans de bons restaurants, parking ou taxi...).

Banques Haut de page

Si vous possédez d'autres monnaies que l'euro, sachez que les banques et les bureaux de change sont habilités à ce service. C'est également le cas dans certains hôtels. Pour nos amis suisses ou québécois, le meilleur endroit pour changer de l'argent, ce sont les banques. En dehors des heures d'ouverture, vous trouverez aussi des bureaux de change dans les grandes villes, généralement à un taux moins avantageux.

Carte bancaire Haut de page

La Belgique faisant partie de la zone Euro, vous pouvez y effectuer vos retraits et paiements par carte bancaire (Visa, MasterCard, etc.) comme vous le feriez en France. Inutile d'emporter des sommes importantes en liquide. Tous vos paiements par carte sont gratuits et vos retraits sont soumis aux mêmes conditions tarifaires que ceux effectués en France (ils sont donc gratuits pour la plupart des cartes bancaires). De plus, les distributeurs et terminaux de paiement sont aussi sécurisés que dans l'hexagone et les paiements sont majoritairement validés par code pin.

En cas de perte ou de vol de votre carte à l'étranger, votre banque vous proposera des solutions adéquates pour que vous poursuiviez votre séjour en toute quiétude. Pour cela, pensez à noter avant de partir le numéro d'assistance indiqué au dos de votre carte bancaire ou disponible sur internet. Ce service est accessible 7j/7 et 24h/24. En cas d'opposition, celle-ci est immédiate et confirmée dès lors que vous pouvez fournir votre numéro de carte bancaire. Sinon, l'opposition est enregistrée mais vous devez confirmer l'annulation à votre banque par fax ou lettre recommandée.

Conseils avant départ. Pensez à prévenir votre conseiller bancaire de votre voyage. Il pourra vérifier avec vous la limitation de votre plafond de paiement et de retrait. Si besoin, demandez une autorisation exceptionnelle de relèvement de ce plafond.

Retrait Haut de page

Trouver un distributeur. Des distributeurs de billets sont installés en nombre dans toutes les villes du pays. Pour connaître le distributeur le plus proche, des outils de géolocalisation sont à votre disposition sur visa.fr/services-en-ligne/trouver-un-distributeur ou mastercard.com/fr/particuliers/trouver-distributeur-banque.html.

Utilisation d'un distributeur anglophone. De manière générale, le mode d'utilisation des distributeurs automatiques de billets (" ATM " en anglais) est identique à la France. Si la langue française n'est pas disponible, ce qui est relativement assez rare en Europe, sélectionnez l'anglais. " Retrait " se dit alors " withdrawal ". Si l'on vous demande de choisir entre retirer d'un " checking account " (compte courant), d'un " credit account " (compte crédit) ou d'un " saving account " (compte épargne), optez pour " checking account ". Entre une opération de débit ou de crédit, sélectionnez " débit ". ". (Si toutefois vous vous trompez dans ces différentes options, pas d'inquiétude, le seul risque est que la transaction soit refusée). Indiquez le montant (" amount ") souhaité et validez (" enter "). A la question " Would you like a receipt ? ", répondez " Yes " et conservez soigneusement votre reçu.

Cash advance. Si vous avez atteint votre plafond de retrait ou que votre carte connaît un disfonctionnement, vous pouvez bénéficier d'un cash advance. Proposé dans la plupart des grandes banques, ce service permet de retirer du liquide sur simple présentation de votre carte bancaire au guichet d'un établissement bancaire, que ce soit le vôtre ou non. On vous demandera souvent une pièce d'identité. En général, le plafond du cash advance est identique à celui des retraits, et les deux se cumulent (si votre plafond est fixé à 500 €, vous pouvez retirer 1 000 € : 500 € au distributeur, 500 € en cash advance). Quant au coût de l'opération, c'est celui d'un retrait à l'étranger.

Paiement par carte Haut de page

De façon générale, évitez d'avoir trop d'espèces sur vous. Celles-ci pourraient être perdues ou volées sans recours possible. Préférez payer avec votre carte bancaire quand cela est possible.

Acceptation de la carte bancaire. La carte bancaire (Visa, MasterCard, etc.) est acceptée dans la plupart des hôtels, restaurants, musées, boutiques et autres services liés au tourisme. Le cas échéant, rendez-vousau distributeur le plus proche.

Transfert d'argentHaut de page

Avec ce système, on peut envoyer et recevoir de l'argent de n'importe où dans le monde en quelques minutes. Le principe est simple : un de vos proches se rend dans un point MoneyGram® ou Western Union® (poste, banque, station-service, épicerie...), il donne votre nom et verse une somme à son interlocuteur. De votre côté de la planète, vous vous rendez dans un point de la même filiale. Sur simple présentation d'une pièce d'identité avec photo et la référence du transfert, on vous remettra aussitôt l'argent.

Pourboires, marchandage et taxesHaut de page

Pourboire. Il est légalement inclus dans les prix, mais, comme en France, un petit plus est toujours le bienvenu. Pensez aussi à laisser un petit quelque chose (30 ou 40 cents) à la personne qui s'occupe de la propreté des toilettes dans les établissements publics. Si vous ne le faites pas, elle vous rappellera d'ailleurs souvent à l'ordre.

Marchandage. A moins que vous n'effectuiez de très gros achats (voiture, salon....), le marchandage n'est pas dans les moeurs en Belgique. Rien ne vous empêche cependant d'essayer de faire baisser le prix de votre chambre d'hôtel de quelques euros. Au pire, on refusera.

Taxes. La TVA est incluse dans tous les produits et services selon un pourcentage variable  : 6 % sur les livres, 21 % sur la plupart des produits de consommation. Elle peut être déduite si vous désirez exporter. Pour ce qui est des impôts, le percepteur belge n'est battu que par ses collègues scandinaves.

Que mettre dans ses bagages ?Haut de page

La Belgique est voisine de la France à tous niveaux : inutile de prévoir différemment que pour des vacances dans l'Hexagone... Même dans les coins les plus reculés, magasins et location de matériel sont conçus comme ailleurs.

N'oubliez pas de prévoir suffisamment d'argent liquide si vous partez en pleine nature, les règlements par carte bancaire ne sont pas toujours répandus en fonction des endroits où vous vous rendez.

Matériel de voyageHaut de page
Décalage horaireHaut de page

Il n'y a pas de décalage horaire entre la France et la Belgique, ni entre la Suisse et la Belgique. Par contre, il y a + 6 heures de décalage par rapport à Montréal et + 9 heures par rapport à Vancouver.

Électricité, poids et mesuresHaut de page

La Belgique a adopté le système métrique. Les Belges parlent donc en kilomètres et kilogrammes, comme en France. Les prises électriques sont également les mêmes que dans l'Hexagone (220 volts).

Formalités, visa et douanesHaut de page

Pour les ressortissants de l'Union européenne et les citoyens suisses, une carte d'identité ou un passeport en cours de validité ou périmé depuis moins de cinq ans suffisent pour se rendre en Belgique  ; pour les ressortissants du Canada, il est nécessaire d'avoir un passeport. Les mineurs non accompagnés doivent être en possession d'une autorisation de sortie de territoire.

Formalités et visaHaut de page
Horaires d'ouvertureHaut de page

Les supermarchés sont ouverts sans interruption de 9h30 à 20h (parfois 18h pour les plus petits) et jusqu'à 21h le vendredi et le samedi. Ils sont fermés le dimanche (sauf rares exceptions, et, dans ce cas, presque toujours le dimanche matin uniquement) et les jours fériés. Les autres magasins sont souvent ouverts jusqu'à 18h-18h30. Les épiceries de nuit se sont multipliées dans les grandes villes et particulièrement à Bruxelles. Leur ouverture nocturne étant régie par des règlements communaux, les horaires varient d'une ville à l'autre.

InternetHaut de page

Avec la multiplication des connexions privées, les cybercafés se font de plus en plus rares. Quelques-uns subsistent néanmoins dans la plupart des grandes villes. Les auberges de jeunesse proposent aussi souvent un accès à Internet. Enfin, des hot spots wi-fi commencent à être disponibles dans les villes, mais ils sont encore mal indiqués.

Jours fériésHaut de page

Jour de l'an (1er janvier).

Pâques et lundi de Pâques.

Fête du Travail (1er mai).

Ascension (6e jeudi après Pâques).

Pentecôte et lundi de Pentecôte (7e dimanche et lundi après Pâques).

Fête de la communauté flamande en Flandre (11 juillet).

Fête nationale (21 juillet).

Assomption (15 août).

Fête de la communauté française en Wallonie et à Bruxelles (27 septembre).

Toussaint (1er novembre).

Armistice 1918 (11 novembre).

Noël (25 décembre).

Langues parléesHaut de page

Les habitants du nord du pays parlent le néerlandais, tandis que ceux du sud parlent le français. Les cantons d'Eupen et Saint-Vith, près de la frontière allemande, sont quant à eux germanophones. Bruxelles, enfin, a un statut "  bilingue  ", même si la majorité de sa population est francophone.

Apprendre la langue : il existe différents moyens d'apprendre quelques bases de la langue et l'offre pour l'auto-apprentissage peut se faire sur différents supports : CD, DVD, cahiers d'exercices ou même directement sur Internet.

Vexations linguistiques

En Wallonie et à Bruxelles, demander sa route ou s'adresser en français dans une boutique ne pose aucun problème, on vous répondra le plus gentiment du monde, avec sans doute une charmante pointe d'accent wallon ou bruxellois. En revanche, en Flandre, la langue française est de moins en moins parlée spontanément : sûrement lié au contexte politique et à l'ambiguïté autour d'une frontière linguistique entre communautés francophone et néerlandophone. Ainsi, on ne vous répondra qu'en flamand ou en anglais, même quand vous aurez l'impression que votre interlocuteur comprend facilement vos propos en français. Parler librement la langue de Molière peut déclencher, à certains endroits, des réactions épidermiques. Alors, un bon conseil, parlez de votre voiture immatriculée en France ou dites tout de suite que vous êtes français, cela peut aider ! Rassurez-vous aussi, cela est loin d'être vrai partout mais peut choquer quand cela vous arrive.

N'oubliez pas non plus qu'une communauté germanophone existe (à l'est de la province de Liège). Et là, il vaut mieux parler allemand ou, au pire, l'anglais...

Développer – PartagerHaut de page

Les bureaux de poste sont généralement ouverts de 9h à 16h, parfois jusqu'à 17h ou 18h en semaine, et parfois le samedi matin. Pour les horaires de chaque bureau  : www.bpost.be - Un timbre pour l'Union européenne coûte 0,90 €. Pour une lettre normale envoyée en Belgique, il en coûte 0,59 €.

On trouve difficilement des timbres ailleurs qu'à la Poste, si ce n'est parfois dans certains magasins près du centre, mais il faut souvent acheter une carte postale en même temps.

Quand partir ?Haut de page

La meilleure période pour partir se situe entre les mois de juin et septembre, lorsque les températures deviennent plus agréables et les pluies moins fréquentes. Les mois de février, pour les carnavals, et de décembre, pour les marchés de Noël, peuvent également faire l'objet d'une escapade de quelques jours.

Manifestations spécialesHaut de page

Qui dit Belgique, dit folkore et tradition. Attention donc à bien vérifier les dates de festivités dans les villes où vous vous rendez. Certains défilés provoquent parfois de gros encombrements dans les transports, comme lors des carnavals. En digne capitale européenne : il est préférable d'éviter la voiture pour circuler dans Bruxelles les jours de sommet européen notamment.

Aucune inquiétude en Belgique. En cas de maladie, le système de santé est de très bonne qualité. Pour vous informer de l'état sanitaire du pays et recevoir des conseils, n'hésitez pas à consulter votre médecin. Vous pouvez aussi vous adresser à la Société de médecine des voyages du centre médical de l'Institut Pasteur au ✆  01 40 61 38 46 (www.pasteur.fr/sante/cmed/voy/listpays.html) ou vous rendre sur le site du Cimed  (www.cimed.org), du ministère des Affaires étrangères à la rubrique "  Conseils aux voyageurs  " (www.diplomatie.gouv.fr/voyageurs) ou de l'Institut national de veille sanitaire (www.invs.sante.fr).

Centres de vaccinationHaut de page
Hôpitaux / Cliniques / PharmaciesHaut de page
UrgencesHaut de page

Ces numéros pourront vous être utiles :

Pompiers et assistance médicale : 112.

Police : 101.

Sécurité et accessibilitéHaut de page
Dangers potentiels et conseilsHaut de page

La Belgique n'est pas un pays particulièrement dangereux. Cependant, comme partout, dans les grandes villes et les sites touristiques, il convient de prendre des précautions pour éviter d'attirer l'attention des pickpockets. Vérifiez donc les fermetures de vos sacs et évitez absolument de mettre papiers d'identité, portefeuille et sommes d'argent importantes dans la poche avant de votre sac à dos ou la poche arrière de votre jeans  ! Faites aussi particulièrement attention à ne rien laisser en vue dans votre voiture.

Pour connaître les dernières informations sur la sécurité sur place, consultez la rubrique " Conseils aux voyageurs " du site du ministère des Affaires étrangères : www.diplomatie.gouv.fr/voyageurs. Sachez cependant que le site dresse une liste exhaustive des dangers potentiels et que cela donne parfois une image un peu alarmiste de la situation réelle du pays.

Femme seule en voyageHaut de page

Aucun problème pour voyager seule en Belgique. Respectez les mêmes règles de prudence élémentaires que chez vous, et tout ira bien. Comme dans les autres pays européens, il convient d'éviter les situations potentiellement dangereuses, comme l'auto-stop et les promenades nocturnes dans les zones peu fréquentées ou dans les parcs.

Voyager avec des enfantsHaut de page

La Belgique est une destination très bien adaptée aux enfants et ceux-ci sont les bienvenus à peu près partout. La plupart des hôtels et des Bed and Breakfast pourront mettre un lit pour bébé à votre disposition (avec ou sans supplément) et les restaurants disposent souvent d'au moins une chaise pour enfant (téléphonez quand même si vous voulez être sûr). La plupart des musées et autres attractions proposent des réductions pour les enfants et sont généralement gratuits pour les plus jeunes.

Voyageur handicapéHaut de page

Les établissements publics sont généralement accessibles aux personnes handicapées. Les répertoires d'hôtels signalent ceux qui disposent d'équipements prévus pour les handicapés, mais les offices de tourisme pourront vous donner des informations plus précises.
Si vous présentez un handicap physique ou mental ou que vous partez en vacances avec une personne dans cette situation, différents organismes et associations s'adressent à vous.

Voyageur gay ou lesbienHaut de page

La communauté homosexuelle est assez importante en Belgique, visible (surtout à Anvers, à Bruxelles et, dans une moindre mesure, à Liège) et bien acceptée. Dans les grandes villes, il n'est pas rare de voir des couples homosexuels se tenir la main, voire s'embrasser. Evidemment, dans les villages et les campagnes, cela risque plus de choquer...

TéléphoneHaut de page
Comment téléphoner ?Haut de page

Pour appeler de la Belgique vers la France, composez le +33 suivi du numéro de votre correspondant sans le 0. Pour appeler de France vers la Belgique, le +32 sans le 0 est indispensable.

Téléphone mobileHaut de page

Utiliser son téléphone mobile : si vous souhaitez garder votre forfait français, il faudra avant de partir, activer l'option internationale (généralement gratuite) en appelant le service clients de votre opérateur. Qui paie quoi ? La règle est la même chez tous les opérateurs. Lorsque vous utilisez votre téléphone français à l'étranger, vous payez la communication, que vous émettiez l'appel ou que vous le receviez. Dans le cas d'un appel reçu, votre correspondant paie lui aussi, mais seulement le prix d'une communication locale. Tous les appels passés depuis ou vers l'étranger sont hors forfait, y compris ceux vers la boîte vocale (pour la plupart des serveurs).

Cabines et cartes prépayéesHaut de page

Les téléphones à pièces étant relégués aux oubliettes, des cartes de téléphone sont en vente dans les librairies et les bureaux de poste. Également des cabines permettent l'utilisation de la Carte Bleue.

Ailleurs sur le web

Liens utiles Belgique

Rejoignez la communauté Petit Futé en 1 clic
Suivez-nous sur
Participez
à la communauté