OUGANDA - guide touristique du Petit Futé

Bienvenue en Ouganda !

Il y a tout juste un siècle, le Premier ministre britannique Winston Churchill, étourdi par sa nature prodigieuse, faisait de l'Ouganda " la perle de l'Afrique ". Sa formule restée célèbre fleurit désormais dans les brochures touristiques vantant les merveilles de ce pays encore peu connu en France, mais qui s'est pourtant largement ouvert au tourisme depuis la fin de la dictature d'Idi Amin Dada, au début des années 1990. Le sinistre personnage ayant durablement marqué les esprits, beaucoup pensent que l'Ouganda est encore une contrée pleine de dangers.

Depuis, l'Ouganda s'est complètement métamorphosé grâce à une forte croissance économique, attirant des investisseurs des quatre coins du monde - de façon globale, le pays est l'un des plus sûrs du continent. L'Ouganda a tant à offrir au voyageur un peu aventureux, dont la curiosité sera magnifiquement récompensée. Enclavé entre le Kenya, la Tanzanie, le Sud-Soudan, le Rwanda et la République démocratique du Congo, l'Ouganda a ceci de particulier qu'il se situe à la frontière de deux univers d'une richesse exceptionnelle, entre la savane d'Afrique de l'Est et la forêt équatoriale d'Afrique centrale. On peut, en un temps limité, passer des eaux miroitantes du lac Victoria aux sommets vertigineux des Virunga et des Rwenzori. On peut le matin vivre une rencontre bouleversante avec les fragiles gorilles des montagnes, et observer en fin de journée un troupeau d'éléphants. Ou encore admirer paisiblement l'infinie diversité d'oiseaux de ce paradis ornithologique pour se trouver le lendemain sur un raft, pris dans le tourbillon des rapides du Nil. Ses sentiers touristiques sont désormais bien balisés avec une offre en constante évolution, mais cette véritable terre de contraste reste encore une destination confidentielle qui peut s'apprécier en toute quiétude et conserve un exaltant parfum d'aventure. Ajoutez-y l'extraordinaire gentillesse de la population, volontiers reconnue comme l'une des plus accueillantes du continent, et vous comprendrez pourquoi nous vous proposons ce guide qui vous permettra d'en profiter au plus vite, avec tout l'égard et le respect qu'elle mérite.

L'équipe de rédaction

REMERCIEMENTS : au Fairway Hotel pour son agréable accueil, à Douglas Katumba pour son soutien, à John Ssempala pour ses talents de pilote, à Chris Winiy pour sa collaboration et à Alex " Billy " et son ami Arthur pour sa passion de la brousse africaine et son plaisir à la partager. Un grand merci également à Mathieu Baron pour son aide précieuse, et enfin à Patrick Maringe et à Morgane Veslin pour leur confiance.

OUGANDA : les adresses futées

OUGANDA : Idées de séjour

Comparativement à ses très populaires voisins, le Kenya et la Tanzanie, l'Ouganda est un pays de taille modeste, et, bien que l'état des routes et les limitations de vitesse nécessitent plus de temps que ne le laissent présager les kilomètres, il est possible d'en découvrir les grandes attractions assez rapidement, sachant que celles-ci se concentrent dans l'ouest du pays. Pour des voyages d'une à deux semaines, si l'on souhaite voir les gorilles et participer à quelques safaris, il sera à peu près indispensable de s'adjoindre les services d'une agence ou de louer une voiture avec chauffeur. En effet, si les routes principales permettent de se déplacer en utilisant les transports locaux afin de rejoindre les grandes villes du pays, il s'avère plus compliqué (quoique faisable avec du temps) de visiter seul les régions reculées et les parcs nationaux. Notez qu'en Ouganda, les lodges n'organisent généralement pas le transfert de leurs clients et que, ni les différentes activités, ni même l'entrée des parcs, ne sont incluses dans le prix du séjour. Les agences en revanche fournissent une prestation tout compris. Les personnes qui auront eu l'excellente idée de consacrer plus de temps à leur séjour en Ouganda pourront quant à elles sortir des sentiers battus pour découvrir quelques trésors préservés ou se lancer dans un trekking par exemple. Sachez aussi que, même si votre budget ne vous permet pas de vous offrir un permis gorille ou des safaris, il existe une sorte de circuit parallèle pour les amateurs de randonnées et de nature qui, en s'équipant de leur propre tente de camping, pourront voyager en Ouganda à très moindre coût.

Séjour courtHaut de page

Une semaine à dix jours. Si vous êtes amené à passer une semaine seulement en Ouganda, c'est certainement que vous venez y rencontrer les fameux gorilles de montagne, peut-être en extension d'un séjour en Tanzanie ou au Kenya. Ce type de séjour ne s'improvise pas et vous devrez réserver bien à l'avance (jusqu'à 6 mois en haute saison) votre permis par le biais d'une agence ou en contactant directement l'Ugandan Wildlife Authority. Toutes les agences du pays proposent des "  Gorillas tours  " express de trois jours auxquels vous pourrez ajouter au choix deux ou trois jours de safaris dans le parc du Queen Elisabeth (ou de Murchinson Falls, mais il vous faudra alors repasser par Kampala ce qui fait beaucoup de route pour une semaine). Enfin, si les gorilles ne sont pas votre priorité et que vous ne souhaitez pas vous éloigner trop de la capitale, les îles Ssese sur le lac Victoria offrent une escapade très agréable, à compléter par un séjour à Jinja, aux sources du Nil. Un séjour de dix jours vous permet de voir le meilleur de l'Ouganda, en rencontrant les gorilles et les chimpanzés et de faire des safaris dans les deux grands parcs nationaux du Queen Elisabeth et des Murchinson Falls. Un parcours intense où il faut s'attendre à pas mal rouler...

Jour 1 : Entebbe, route vers le lac Mburo, parc national où l'on peut observer les zèbres, buffles, impalas et autres antilopes, étape agréable avant Bwindi.

Jour 2 : route vers la forêt impénétrable de Bwindi. Petite randonnée et nuit dans un lodge au milieu d'un cadre naturel exceptionnel.

Jour 3 : réveil tôt pour partir à la quête des gorilles des montagnes et l'après-midi, après cette fabuleuse rencontre, route vers le lac Bunyonyi.

Jour 4 : journée farniente au lac Bunyonyi, l'un des plus beaux d'Ouganda, baignade et navigation en pirogue jusqu'à une île sauvage.

Jour 5 : départ pour le parc national du Queen Elisabeth, excursion en bateau sur le canal de Kazinga pour observer la faune. Game drive au coucher du soleil ou randonnée dans les gorges de Kyambura. Nuit en lodge ou en bandas.

Jour 6 : game drive matinal dans le parc et après le déjeuner route vers la forêt de Kibale au pied des monts du Rwenzori, traversée de villages colorés et de plantations de thés. Nuit dans un lodge près de la rainforest.

Jour 7 : marche dans la jungle de Kibale à la quête des primates, chimpanzés, colobes, etc. Promenade ornithologique dans les marais de Bigodi. Nuit à Fort Portal, l'une des villes les plus agréables du pays.

Jour 8 : au choix, safari vers le magnifique parc des Murchinson Falls, ou vers Jinja pour participer au légendaire rafting sur le Nil. Dans les deux cas, longue journée de route.

Jour 9 : pour ceux qui optent pour la visite du parc des Murchinson Falls, game drive matinal et croisière sur le Nil jusqu'aux impressionantes chutes de Murchinson. Nuit au lodge ou en tente safaris.

Jour 10 : visite en haut des chutes de Murchinson, puis route vers Entebbe pour un embarquement immédiat !

Séjours longsHaut de page

Deux semaines. C'est la durée moyenne d'un séjour en Ouganda qui permet de profiter des grandes attractions du pays en prenant le temps de se reposer entre les différentes étapes. La boucle classique, à réaliser dans l'un ou l'autre sens en fonction de la date de son permis gorille, consiste à quitter Kampala pour se rendre à Kabale puis à Bwindi (ou même à Kisoro pour entrer au Rwanda et voir les gorilles dans le parc national des Volcans - si tout est complet en Ouganda), avant de remonter tranquillement vers le parc du Queen Elizabeth. De là, les adeptes de trekking pourront entreprendre l'ascension des montagnes de Rwenzori, les autres prendront la direction de Fort Portal et Kibale, puis de Murchinson Falls. Là encore, les agences proposent ce type de package, ou pourront vous dessiner un itinéraire sur mesure. Pour les voyageurs à petits budgets, les îles Ssese, Jinja où se pratique le rafting, le lac Bunyonyi ou les lacs de la région de Fort Portal sont accessibles en transports en commun et réservent de belles opportunités de balades à la rencontre des populations locales. Vous pourrez également effectuer un safari de trois jours dans le parc de Murchinson Falls avec l'une des auberges backpackers de Kampala.

Trois semaines et plus. Hormis les points d'intérêts majeurs décrits ci-dessus, l'Ouganda mérite réellement une visite approfondie. En disposant de plus de temps, vous pourrez donc réaliser la boucle des deux semaines en vous attardant en chemin pour profiter de toutes les balades et activités parallèles. Vous pourrez envisager cette même boucle en utilisant les transports locaux, découvrir Kampala, vous reposer sur les îles Ssese, vous lancer dans l'ascension de l'un des monts Rwenzori et découvrir non loin le parc de Semliki avec ses sources d'eau chaude et ses nombreux oiseaux. Vous pourrez également visiter des régions moins fréquentées et explorer les plaines arides de l'Est, le parc national du mont Elgon ou le superbe parc de Kidepo, véritable paradis de la vie sauvage auquel on accède après une longue route ou par avion. Et surtout prendre le temps de rencontrer une population attachante et appréhender toute sa richesse culturelle.

Jours 1-4 : arrivée à Entebbe, découverte du lac Victoria puis trois jours de Gorilla tours dans la forêt impénétrable de Bwindi. Rencontre avec les gorilles après quelques heures de marche dans la forêt en compagnie de guides de l'UWA.

Jour 5 : lac Bunyonyi. Visite de l'un des plus beaux lacs d'Ouganda, farniente pour oublier la marche dans la forêt. Baignade et navigation en pirogue jusqu'à une île sauvage.

Jour 6 : Kisoro, randonnée à la rencontre de la culture Batwa dans la forêt du Mgahinga, les derniers pygmées du pays.

Jours 7-9 : safari dans le parc du Queen Elisabeth - visite d'Ishasha, célèbre pour ses lions grimpeurs aux arbres, game drive dans la péninsule de Mweya et de Ksenyi pour observer la faune, excursion en bateau sur le canal de Kazinga pour observer les hippopotames, les éléphants, les buffles mais aussi les oiseaux.

Jours 10-12 : forêt de Kibale et les lacs de cratères. Marche dans la rainforest à la rencontre des chimpanzés puis visite des lacs de cratère aux eaux émeraude dont la densité est la plus élevée au monde. Randonnée et observation d'oiseaux dans les marais de Bigodi et dans les lacs de cratéres. Visite de Fort Portal, l'une des villes les plus agréables du pays.

Jours 13-15 : au choix, trek sur les monts Rwenzori ou safari aux Murchinson Falls pour faires des game drives dans le plus grand parc national du pays. Croisière sur le Nil jusqu'aux chutes des Murchinsons.

Jours 16-18 : parc national de Kidepo. Nuit à Gulu puis route jusqu'à Kidepo. Game drive pour observer la faune et la flore dans la magnifique savane africaine. Route vers le sud en direction du parc national du mont Elgon si les conditions de sécurité le tolèrent, sinon retour via Gulu et Masindi.

Jours 19-22 : mont Elgon. Visite des Sipi Falls, magnifique chutes d'eau, un des endroits les plus romantiques du pays. Journée farniente pour souffler un peu après tous ces kilomètres ou une randonnée en VTT pour les plus sportifs. Rencontre de la culture Karamajong. Randonnée dans le mont Elgon.

Jours 23-25 : Jinja et les chutes du Nil, journée " émotion forte " en faisant du rafting sur le Nil ou pour les moins aventuriers, excursion en bateau sur le Nil pour observer le coucher du soleil. Journée farniente au bord de la piscine des nombreux hôtels. Découverte de Jinja, la ville la plus indienne du pays.

Jour 26 : forêt de Mabira. Randonnée dans la superbe rainforest pour découvrir ce sanctuaire écologique apprécié des ornithologues.

Jours 27-29 : Kampala, découvrir l'animation trépidante d'une capitale africaine, manger dans un des excellents restaurants de la ville, sortir dans le quartier de Kabalagala et faire du shopping dans le village africain.

Jour 30 : Entebbe et départ à l'aéroport.

Séjours thématiquesHaut de page

Bien que l'Ouganda ne soit pas très étendu, les possibilités de séjour sont variées et les voyageurs passionnés organiseront leur itinéraire en fonction de leurs centres d'intérêt. Voici quelques incontournables.

PrimatesHaut de page

Les singes abondent en Ouganda où l'on recense 13 espèces diurnes et 6 nocturnes. La forêt de Kibale est un endroit à ne pas manquer car elle abrite la plus grande densité et la plus grande variété de primates de toute l'Afrique de l'Est avec bien sûr le chimpanzé mais aussi le colobe rouge, le cercocèbe à joues grises et l'ascagne à nez rouge... Parmi les autres espèces intéressantes, citons le colobe noir et blanc, très commun dans le pays, le cercopithèque de l'Hoest, une espèce rare et protégée visible à Kibale, Bwindi ou dans le Queen Elisabeth, le cercopithèque de De Brazza à Semliki et au mont Elgon... Mais l'intérêt principal du pays en la matière reste évidemment la rencontre avec les gorilles et les chimpanzés. Notez que plusieurs agences organisent des tours focalisés sur les primates.
La plupart des voyageurs se rendent en Ouganda pour vivre la rencontre fascinante avec le gorille des montagnes aujourd'hui menacé d'extinction avec environ 700 individus seulement, subsistant dans la forêt équatoriale, entre Ouganda, Rwanda et république démocratique du Congo. En Ouganda, où réside la moitié de ces grands singes, l'expérience est possible dans le parc national de Bwindi, mais il faut savoir que le nombre de permis est limité à 24 par jour (8 personnes par groupe de gorilles habitué), ce qui nécessite de réserver sa place bien en avance. Si tout est complet, vous passerez la frontière pour faire votre tracking au Rwanda (attention au problème de visa pour les Français) où les permis disponibles sont plus nombreux. Sachez toutefois qu'en plus des 600 US$ du permis (pour 1 heure seulement en leur compagnie  !), vous devrez vous acquitter des frais de visa pour le Rwanda et repayer pour revenir en Ouganda. Une alternative assez risquée consiste à tenter sa chance dans le parc national de Mgahinga à la lisière du Rwanda et de la RDC. Un groupe de gorilles, ignorant les frontières, opèrent des allées et venues entre les trois pays. Le bureau de l'UWA à Kisoro délivre des permis à la dernière minute en fonction de leur position.
Moins coûteuse (encore que nous ayons rencontré des touristes s'offrant jusqu'à trois permis gorilles), la visite aux chimpanzés, nos plus proches cousins, est un autre incontournable pour les primatologues en herbe. L'endroit le plus recommandé est la forêt humide de Kibale, mais il est possible aussi d'apprécier leurs facéties dans la forêt de Budongo aux Murchinson Falls, et dans la gorge de Kyambura au Queen Elisabeth. Enfin, un groupe de chimpanzés orphelins, pour la plupart confisqués à des braconniers, peut être observé de près sur l'île de Ngamba, à 1 heure de bateau d'Entebbe, sur le lac Victoria.

Grands mammifèresHaut de page

Les amoureux de la faune qui rêvent de voir les grands mammifères de la savane seront comblés en Ouganda. Les safaris ne sont peut-être pas aussi grandioses qu'au Kenya ou en Tanzanie, les animaux étant plus dispersés et les troupeaux sûrement moins importants, mais ceci est compensé par une plus grande tranquillité et la possibilité d'observer les animaux sans être dérangé par la cohorte des 4x4. Les parcs nationaux du Queen Elizabeth et de Murchinson Falls sont d'un accès assez pratique depuis la capitale et offrent, en plus des safaris classiques, des croisières en bateau très appréciées. Vous pourrez y voir des éléphants, des hippopotames, des lions (dont les fameux lions dans les arbres d'Ishasha), des girafes (à Murchinson Falls et depuis peu au lac Mburo), toutes sortes d'antilopes, des buffles, et pour les plus chanceux, des léopards. Fait assez étrange, les zèbres sont absents de ces deux réserves, mais on les trouve dans le parc national du lac Mburo à seulement quelques heures de route de Kampala. Les voyageurs disposant de gros moyens pourront se rendre en avion à la frontière du Sud-Soudan, dans le parc de Kidepo. Très peu visité du fait de son éloignement, c'est l'un des sanctuaires animaliers les plus spectaculaires de la région. Toutes les espèces précitées sont réunies et l'on y trouve en plus des guépards. Dans un autre genre, le Wildlife Education Centre à Entebbe constitue une très bonne introduction à la découverte de la vie sauvage.

AvifauneHaut de page

Avec plus de 1 000 espèces répertoriées, l'Ouganda apparaît comme l'ultime paradis des ornithologues qui peuvent observer dans un même pays aussi bien les espèces de la savane que celles de la forêt équatoriale. Pour les néophytes, nul besoin de se rendre dans les parcs nationaux pour être ému par ce petit monde. Aigles et rapaces, ibis, guêpiers, rolliers, martins, pélicans, cigognes, ou hérons, les oiseaux sont partout, étonnants, de toutes les formes et de toutes les couleurs, avec des chants fascinants. Pour les spécialistes en revanche, certaines zones motivent le voyage  : le parc de Bwindi et les 23 espèces endémiques de la vallée du Rift, Semliki pour les espèces endémiques du bassin du Congo, le Queen Elizabeth avec sa longue liste de 600 espèces, Kibale pour les oiseaux colorés des forêts. L'Ouganda est surtout l'endroit où il est le plus facile d'observer dans son milieu naturel le majestueux bec-en-sabot du Nil, que ce soit dans les marais de Mabamba, près de Entebbe, à Semliki ou dans le delta de Murchinson Falls.

L’Ouganda des lacs et des rivièresHaut de page

Voici un itinéraire que nous suggérons en particulier aux voyageurs indépendants avec un budget serré, qui n'ont pas misé tout leur périple sur la visite aux gorilles et les safaris, mais souhaitent pouvoir randonner, pêcher et se détendre au sein d'une nature grandiose, visiter des projets communautaires et découvrir le mode de vie des villageois. Les campeurs seront spécialement heureux dans ce contexte. Au programme, les îles Ssese sur le lac Victoria, le lac Bunyonyi, propice à la baignade et au kayak, la région des lacs de cratères entre Fort Portal et Kibale et les bords du Nil au nord de Jinja. Sont également à considérer le lac Mburo, dans le parc national du même nom, le lac Mutanda au nord de Kisoro et la région des Sipi Falls en allant sur le mont Elgon.

Sport et sensations fortesHaut de page

Les têtes brûlées ne manqueront pas le rafting sur le Nil, à Jinja, où durant une journée forte en émotions, plusieurs rapides de niveau 5 sont passés. Un saut à l'élastique ou une traversée du fleuve en zip line compléteront la quête d'adrénaline. Les trekkeurs expérimentés pourront monter en Ouganda d'extraordinaires expéditions, en saison sèche exclusivement, dans les montagnes de Rwenzori. Le circuit classique dure 6 jours et culmine sur les glaciers du pic Margherita, à 5 109  m. Les sommets des Virungas, dans le parc de Mgahinga et le mont Elgon, volcan éteint à la frontière kenyane, sont d'autres beaux défis à relever. Enfin, pour les sportifs tranquilles, pourquoi ne pas envisager une petite traversée du pays à vélo ? Les Ougandais eux-mêmes utilisent facilement la bicyclette pour circuler en ville ou entre les villages. Avec une bonne monture, une tente de camping et pas mal d'endurance étant donné les reliefs accidentés, vous effectuerez un voyage original et unique, au plus près de la nature et des habitants.

Voir plus d'idées de séjours

Ouganda : Les villes remarquables

FORÊT IMPÉNÉTRABLE DE BWINDI
LAC BUNYONYI
ÎLES SSESE

OUGANDA : Galerie photo

Ailleurs sur le web

Liens utiles Ouganda

Rejoignez la communauté Petit Futé en 1 clic
Suivez-nous sur
Participez
à la communauté

Toutes les bonnes adresses Ouganda