Le très beau livre « Un Voyage Sacré » s'apprête à paraître en septembre 2020. Dans ce récit photos initiatique de 250 pages couleurs consacré au Pérou, David Dreger, photographe français originaire du nord de la France, conduit le lecteur au cœur de son périple hors du commun sur le territoire en plein hiver austral. Il livre son expérience, sa rencontre avec les paysages et les populations avec ses mots, ses images et sa vision d'un des pays les plus fascinants d'Amérique du Sud. « Un Voyage Sacré » est le premier ouvrage d'une trilogie consacrée au continent sud-américain et ne manquera pas de séduire tous les amoureux des voyages.

©

Altiplano  

« Le long des routes, nous croisons de nouvelles populations. Certaines aux champs dans les cultures de quinoa, d’autres à reconstruire un bâtiment municipal, d’autres encore à guider les troupeaux de bovins ou à les vendre sur un marché. Nous croisons aussi des écoliers en bord de route, des femmes qui vendent du lait et des boissons locales. »

©

Le condor 

« Très rapidement, au loin, nous apercevons ces majestueux oiseaux voler en groupe, et plus nous nous rapprochons, plus la sensation de vivre un grand moment se fait sentir. Ils volent, planent, passent et repassent comme s’ils étaient en démonstration. Ils viennent nous narguer, s’approchent et se croisent. (…) Je ne sais pas combien de temps leur ballet va se poursuivre, et dans la précipitation, je dois être vigilant, le vide n’est jamais loin ».

©

Cuzco  

« Le centre de Cuzco est composé de petites ruelles atypiques, les trottoirs réapparaissent, la circulation est limitée en raison des festivités (…). Les odeurs de cuisson qui remplacent celles des pots d’échappement nous font saliver. (…) Plus loin, un étal sur lequel une bouchère découpe de la viande à l’aide d’une hache, tandis qu’un chien fait le guet. »

©

Embarcadère 

« Je distingue alors une colonie de manchots de Humboldt, là aussi, à flanc de roches, puis un pêcheur en quête d’une pêche fructueuse (…) Enfin, de grandes structures en bois apparaissent. Durant des siècles le pays a extrait de la péninsule des îles Ballestas, le guano, substance fertilisante composée d’excréments d’oiseaux. »

©

Lignes de Nazca  

« De nombreuses théories ont été avancées sur les lignes de Nazca, certaines farfelues, d’autres plus vraisemblables. Dans un pays où les croyances sont si importantes, rien ne doit me surprendre. Un calendrier astronomique ? Un calendrier piscicole antique ? Des signes extraterrestres ? Personne ne détient réellement la vérité. » 

©

Maca 

« Nous faisons une halte à Maca. Ce village a été l’épicentre d’un séisme en 1991, dont on peut voir une immense faille à proximité. Une partie a été détruite, dont l’église de Santa Ana, toute blanche, qui a été rebâtie depuis. Ce village est condamné car il s’enfonce dans la faille à raison d’un centimètre par an. » 

©

Le Machu Picchu 

« Mes premiers pas sont empreints d’impatience, le chemin d’accès est étroit et la pente particulièrement raide. La végétation est fournie et le brouillard dense ne permet pas d’apercevoir la cité. J’arrive par la zone agricole, sur un premier palier et quelques constructions qui apparaissent me donnent le frisson. » 

©

Le Salar de Maras 

« Les salines sont situées dans la Vallée sacrée. Elles sont à flanc de montagne. Il s’agit d’un phénomène naturel sur lesquels les scientifiques se disputent l’origine. Ce que l’on sait, c’est que le sel y est présent de manière naturelle, et que l’exploitation a commencé au IIe ou IIIe siècle avant J.-C. La production alimentaire du Pérou tout entier. »

©

L'observatoire de Moray  

« Nous rejoignons l’observatoire astronomique de Moray. Il s’agit de 3 sites d’observation et de recherche scientifique et religieux incas des cultures, composés d’un ensemble de terrasses circulaires sur 150 m de profondeur (…). Entre chacune d’entre elles, séparée par 2 m de hauteur, les différences de température permettent de faire pousser des cultures différentes. »

©

L'oasis de Huacachina  

« Nous partons en direction de l’Oasis de Huacachina dans la province d’ICA, à 70 km plus au sud de Paracas (…) Les pentes sont raides pour arriver en haut des dunes (…) Les dunes s’étendent à perte de vue et je n’arrive pas à en restituer l’émerveillement. J’attends ce moment depuis si longtemps. » 

©

Paysage océanique  

« L’histoire du Pérou est fantastique mais le pays n’a pas su prendre soin de sa culture passée. Je découvrirai tout au long du voyage, des endroits, des monuments, qui respirent les souvenirs, les mystères, qui attisent ma curiosité mais je serai toujours désolé de voir dans quel état se trouvent les vestiges du peuple Inca. »

©