Avec pour voisin le Ghana à l'est, le Bénin à l'ouest et le Burkina Faso au nord, donnant sur le Golfe de Guinée, le Togo est un tout petit état d'Afrique de l'Ouest qui laissent de grands souvenir à qui s'y aventure ! Le guide touristique du Togo nous invite à explorer la diversité des paysages et des cultures togolaises, à commencer par "Lomé la belle", capitale du pays connu pour les nombreux étages de son Grand Marché, son Marché aux fétiches plein de talismans vaudou, mais aussi pour ses nuits de fête interminables. En s'éloignant des plages bordées de cocotiers du littoral, on accède aux plateaux, cascades et vertes montagnes de l'intérieur, garnis de villes et villages tous plus accueillants les uns que les autres. Au nord, on découvre la région des savanes, avant d'atteindre les grottes Nok, à la frontière burkinabée. Où que l'on soit au Togo, on est jamais seul, il y a toujours une bonne âme pour vous demander si tout va bien, si vous êtes arrivé à bon port. Bienvenue !

Les lieux incontournables du Togo

Quand partir au Togo ?

Si vous vous demandez quand partir au Togo, apprenez ici que le pays est sujet à deux saisons : la saison sèche, d'octobre à mars, et la saison des pluies, d'avril à septembre. Le Togo est toutefois agréable toute l'année. Si chaque saison offre des attraits différents, la meilleure période pour partir au Togo s'étend certainement de novembre à février, en prenant en compte que pendant le mois de décembre et celui de février, le pays peut être recouvert par une sorte de brouillard dû aux vents du désert, appelé harmattan. Les mois de mars, d'avril et de mai sont parmi les plus chauds de l'année. Ils sont immédiatement suivis par la saison des pluies qui dure jusqu'en octobre. La saison des pluies ne constitue pas non plus un obstacle au voyage, car ces pluies, bien qu'abondantes, sont souvent passagères. La végétation en cette période est particulièrement luxuriante, mais certains sites touristiques deviennent difficiles d'accès. Notons également ce temps fort de l'agenda togolais qu'est le Festival des divinités noires. Annuel, ce festival international se tient généralement en décembre. Quatre jours sont consacrés aux fêtes culturelles autour des croyances vaudoues dans les localités de Lomé, d'Aneho, de Klouvidonou et de Glidji (45 km au sud-est de Lomé). Ce festival accueille notamment des adeptes venant d'Haïti, du Brésil, des USA, de la Côte d'Ivoire et du Bénin. Ce festival a été créé par l'association Acofin. En 2015, a eu lieu la 10e édition. Quand partir au Togo donc ? Toute l'année, avec un préférence pour les mois d'octobre et novembre.

Comment partir au Togo ? Nos conseils & astuces

Il existe des agences de voyages spécialisées dans le voyage organisé en Afrique de l'Ouest et au Togo. Ces prestataires de services ont pour la plupart des relations de confiance avec les partenaires locaux et sont en mesure de proposer des tarifs intéressants. Vous pourrez en conséquence aisément trouvez une structure à même de vous proposer un itinéraire qui vous convienne, et ce quelle qu'en soit la durée.

Découvrez notre sélections d'agences de voyages pour cette destination

Au départ de l'Europe de l'Ouest, un aller-retour pour Lomé vous en coûtera, selon la saison mais surtout selon les délais de réservation (le plus tôt est toujours le mieux), entre 450 € et 1500 €. Selon votre point de départ, il est parfois intéressant d'atterrir à Dakar (Sénégal) ou à Abidjan (Côte d'Ivoire) pour ensuite prendre un autre vol à destination de Lomé.

Au Togo, les transports collectifs sont bien développés, car ils constituent le seul véritable moyen de transport entre les principales villes. Les voitures-taxis sont également un moyen de transport interurbain très utilisé. En ville, ils se font de plus en plus rares au profit des motos-taxis, appelés zémidjans, plus rapides et moins chers. Si vous souhaitez plus d'autonomie, les routes étant en plutôt en bon état, vous opterez pour un véhicule de location. Avec chauffeur si possible.

Organiser son voyage au Togo

Photos du Togo

Découvrir le Togo

Les plus du Togo

<p>Un dimanche tranquille sur les belles plages d'Avepozo.</p>

Un dimanche tranquille sur les belles plages d'Avepozo.

Une mosaïque de peuples, de cultures et de traditions

Le Togo est un pays de cultures et de traditions. Les ethnies qui le composent (une cinquantaine) ont leurs propres rites, leurs fêtes, leur mode de vie et d'organisation, leur façon d'appréhender le monde qui les entoure. La richesse du pays tient dans leur diversité et dans leur caractère encore relativement préservé et authentique. Un des moments privilégiés pour entrer au coeur de ces croyances et de ces traditions, ce sont les fêtes traditionnelles. Elles sont généralement l'occasion de remercier les dieux et les ancêtres et de se remémorer des origines. Si les rites initiatiques ont tendance à disparaître sous l'effet de la modernité, certaines populations continuent à les pratiquer de manière ancestrale.
La région maritime est l'occasion de découvrir les rites animistes et vaudou autour d'Aného et de Togoville. Ces pratiques sont très ancrées au niveau des communautés et rythment encore la vie des villages. La région est le cadre de très belles fêtes traditionnelles telle que celles d'Epe-Ekpe (à Glidji, nouvel an des Guin), de Dezan (diaspora de Togoville) ou d'Ekpan (carnaval d'Agbodrafo). Vers Tsévié et Notsé, au centre du coeur historique du peuple ewe, se déroulent également quelques très belles fêtes : Agbogbo-za à Notsé, Ayiza à Tsévié. La région des Plateaux-Ouest est essentiellement peuplée d'agriculteurs et de cultivateurs habitant les régions montagneuses de Kpalimé, de Badou et d'Atakpamé. Plus au nord, on rencontre les populations islamisées de la région de Sokodé (Tem) qui se sont organisées autour de chefferies traditionnelles. Au niveau de Kara, on rejoint le pays kabyé, les " paysans de la pierre " dont les traditions se manifestent encore aujourd'hui au travers des " luttes evala ". A l'ouest se trouvent les Bassar qui connaissaient le travail ancestral du fer. A 50 km au nord se trouvent les Bétanmariba et sans doute le site le plus prestigieux du pays : le paysage koutammakou (dit aussi pays tamberma) dont les populations et les habitations fortifiées (takienta) sont classées au Patrimoine mondial de l'Unesco. Enfin, dans la région de Dapaong, on rencontrera le peuple Moba-Gurma et son culte des ancêtres. Chacune de ces ethnies et de ces cultures témoigne de la très grande diversité culturelle du Togo.

Diversité naturelle

Tout au long de ses 650 km, le Togo présente les paysages les plus variés. Le littoral et la région maritime se caractérisent par des plages de sable fin bordées de cocotiers ou de palmeraies, entre Lomé et Aného. Dans leur majorité, les plages sont restées sauvages et très peu d'entre elles ont été aménagées. La mer est toutefois dangereuse. La région maritime présente également une très belle biodiversité en particulier dans la région du fleuve Mono et dans celle d'Aného (mangroves). La région des Plateaux-Ouest offre, quant à elle, un cadre verdoyant exceptionnel. La nature semble ici bénie des dieux. Cette région montagneuse possède une grande variété de bois précieux et de plantes tropicales (ébène, iroko, acajou, colatier, yucca). On rencontre également un grand nombre d'insectes. C'est la région par excellence de la culture du café et du cacao. Les cascades naturelles y sont nombreuses. Plus au nord, la région centrale abrite la réserve de faune et de flore de Fazao-Malfakassa. La région de Kara abonde quant à elle en paysages séduisants constitués de massifs volcaniques (monts Kabyé, falaises de Défalé) entrecoupés de vastes plaines. Enfin, tout au nord du pays s'étend la région des Savanes, au paysage plus aride et aux grandes plaines surplombées de falaises (falaises de Dapaong). Chaque région offre au visiteur des milieux naturels différents, riches en faune et en flore.

Accueil et hospitalité

Le sens de l'accueil et de l'hospitalité figure parmi les plus grandes qualités des Togolais. Le visiteur se sent forcément à l'aise dans un pays où l'étranger est reçu avec tous les honneurs et le respect qui lui sont dus. Les vendeurs au bord de la route vous appelleront Tantie ou Tonton, marque à la fois d'affection et de respect. Ici le voyageur devient très vite un membre de la famille, qui peut partager le quotidien en toute simplicité, le repas, voire le logement. Il est convié aux festivités ou aux cérémonies, telles que les funérailles et les " libérations ". Le visiteur sait qu'il est toujours le bienvenu au Togo, " le sourire de l'Afrique ".

L’Afrique en miniature

Le Togo est un pays rêvé pour découvrir et appréhender, en quelques jours ou semaines et en quelques kilomètres, toute la richesse et la diversité de l'Afrique. Le pays concentre sur un territoire restreint un nombre important de sites culturels et naturels.

Ailleurs sur le web
Avis