Kpalimé doit sa renommée à son cadre naturel verdoyant et aux nombreux artistes et artisans qui y travaillent. C'est une petite ville à dimension humaine qui est assez accueillante et animée. Entourée de montagnes jadis très boisées, elle offre encore aujourd'hui, à certains endroits, un cadre naturel étonnant. Des monts Agou et Kloto au plateau de Danyi, jusqu'à Badou, la végétation est restée luxuriante malgré la pression agraire. De nombreux guides et associations proposent des " balades nature " qui permettent de découvrir la faune et la flore de la région, mais également le monde agricole et rural. Les chemins de randonnées traversent des cultures d'ignames, des palmeraies, des bananeraies et des champs de café et cacao. On découvre dans les parties plus boisées des irokos, des ébènes, des acajous ou encore des yuccas géants. La région possède également de très belles cascades telles que celles de Tomegbe, de Wome, d'Ykpa, d'Aklowa (Badou) ou d'Amegape. Kpalimé est également réputée pour son artisanat. On y trouve entre autres de la sculpture sur bois, du batik, du macramé, du tissage ou de la calebasse décorative. La plupart des artistes et artisans ont été formés au seul centre de formation du pays, le Collège d'enseignement artistique et artisanal de Kpalimé (CEAA). Certains d'entre eux ouvrent leur atelier au public et proposent des stages d'initiation artistique. La ville se prête également à la promenade qui vous mènera du très animé marché, à l'échoppe d'un artisan ou à la terrasse d'un petit maquis. Durant l'été, la ville bouillonne de " camps chantiers ". La concentration d'associations et ONG y est en effet très importante. Kpalimé est la deuxième destination touristique du pays et sans conteste l'une des plus belles régions du Togo.

Histoire. Kpalimé, dont le nom veut dire carrefour en langue locale ewé, fut l'une des destinations d'une partie du peuple ewé après sa fuite de Notsé.

Trouvant d'abord refuge sur le site défensif d'Avidi, à 13 km de Kpalimé, les rescapés se constituèrent en petits villages à Kousountou et à Kpodji. La lignée des Kpodji, appelée Agome Kpodji, vint s'installer aux points de jonction du carrefour en étoile menant à Agou, à Yokélé, à Kuma et à Kpodji, pour fonder Kpalimé. Durant les différentes occupations, allemande (1855-1914), anglaise (1914-1919) et française (1919-1960), Kpalimé occupa une place de choix grâce à sa position privilégiée de centre de culture du café et du cacao.

Faune et flore. La région montagneuse du Kloto possède une grande variété d'insectes et de plantes, dont des plantes tropicales. Vue d'avion, son aspect est celui d'une immense couverture verte où s'entremêlent des arbres géants : flamboyants (Delonis regia), irokos (Chlorophora excelsa), acajous (Khaya grandifolia), colatiers (Cola nitida), yuccas (Dracaena arborea) et bambous géants (Bambosa vulgaris). Cette région abonde également en petits sentiers bordés d'amaryllis, d'orchidées et d'autres plantes épiphytes qui constituent un biotope exceptionnel.

La population de cette région est très variée. La diversité de la population autochtone (Ewé) a été accentuée par une immigration liée au développement de l'économie de plantation. Les Kabyé et les Losso, en provenance de la région de Kara, en constituent une grande partie, mais aussi des migrants de la région centrale (Kotokoli), qui sont venus s'installer dans les quartiers de Zongo et de Tsihinou.

Économie. La ville de Kpalimé, étroitement liée au Ghana, est un carrefour commercial. Après le déclin du secteur agricole, le commerce (et surtout le petit commerce) s'y est fortement développé. Ce commerce, dans ses caractéristiques majeures, présente un caractère " informel ". L'artisanat en général, et l'artisanat d'art en particulier, occupe une place importante dans la hiérarchie des activités dominantes à Kpalimé.

Enfin, l'économie de plantation a constitué la caractéristique de la préfecture du Kloto. Centrée sur la double culture du café et du cacao, son essor remonte aux temps coloniaux.
A partir de 1965 et de la dégradation de la situation agricole due à la chute des cours, de nombreux agriculteurs se sont reconvertis dans le commerce et l'artisanat.
Aujourd'hui, Kpalimé est redevenue une plaque tournante dans l'acheminement des marchandises.

À voir / À faire à KPALIMÉ

Organiser son voyage à KPALIMÉ

Transports
  • Vol pas cher
  • Location voiture
Hébergements
  • Trouver un hôtel
  • Location Airbnb
  • Location de vacances
Séjours
  • Voyage sur mesure
  • Réserver une croisière
Services / Sur place
  • Réserver une table
  • Activités & visites

Photos de KPALIMÉ

Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

15.95 €
2019-07-03
264 pages
Avis
Jeu concours

Les jeux concours du moment

Remportez un séjour exceptionnel pour 2 personnes en Champagne !

Un séjour exceptionnel pour 2 personnes en Champagne avec l'Office de Tourisme du Grand Reims .