Hors de l'Hexagone dont nous vous dévoilons très souvent les beautés, la France compte aussi de nombreuses îles sur son territoire. Qu'elles se trouvent le long du littoral breton, au milieu de la Méditerranée ou en plein Pacifique, toutes nous offrent cet exotisme et ce dépaysement tant recherchés ! Elles témoignent de la grande diversité du paysage français qui, entre métropole et outre-mer, charme chaque année de nombreux voyageurs. Que ce soit pour un week-end ou un séjour beaucoup plus long, voici nos 15 îles françaises favorites ! 

©

Porquerolles, une île en or

Avec Port-Cros et Le Levant, Porquerolles fait partie des îles d'Hyères, nommées aussi « îles d'or ». Il s'agit de la plus grande île de cet archipel varois avec ses 7 km de long que l'on parcourt aisément à pied ou à vélo. La côte nord compte de nombreuses plages de sable bordées de pinèdes et de garrigues à l'image de celle de Notre-Dame, véritable trésor de l'île. La côte sud est, quant à elle, plus abrupte et plus découpée. Porquerolles est une pépite, à découvrir depuis Hyères en bateau. 

©

La Guadeloupe, une palette de couleurs

Une île paradisiaque qui, vue du ciel, prend la forme d'un papillon tropical dont les deux plus grandes îles (Basse-Terre et Grande-Terre) seraient les ailes. Territoire français d'outre-mer, la Guadeloupe est un archipel au sud de la mer des Caraïbes. Elle charme tous les voyageurs avec son paysage aux couleurs lumineuses : le bleu de la mer se mêle ici au vert de la végétation luxuriante et au blanc du sable chaud. 

©

La Corse, évidemment

Comment ne pas citer la Corse dans ce classement ? Celle que l'on surnomme l'île de Beauté jouit d'un patrimoine naturel unique, entre mer et montagne, qui comble tous les voyageurs qu'ils soient sportifs ou adeptes du farniente. Les adjectifs manquent pour qualifier celle qui se veut sauvage, mais accueillante, touristique, mais préservée. Son identité unique et ses paysages de rêve font de la Corse une île française merveilleuse. 
©

L'île d'Oléron, la lumineuse

Située au large des côtes de la Charente-Maritime, l'île d'Oléron est la plus grande île de France métropolitaine après la Corse. Pour y accéder, nul besoin de bateau puisqu'un pont la relie au continent. Surnommée « la lumineuse » pour son taux d'ensoleillement optimal, elle est bien connue pour les huîtres de son bassin de Marennes et pour ses paysages variés, des marais aux forêts en passant par le bord de mer. Une île à découvrir pour un week-end dépaysant.   

©

La Martinique, l'île aux fleurs

Département d'outre-mer, la Martinique est située dans l'archipel des Petites Antilles, dans les Caraïbes. Tout au long de l'année, ses plages paradisiaques baignées par un soleil généreux invitent à la baignade et au farniente. Les bons marcheurs préféreront randonner sur le volcan de la montagne Pelée tandis que les voyageurs au pied marin évolueront en kayak dans la mangrove des Trois-Îlets. En bref, la Martinique met tout le monde d'accord ! 
©

Belle-Île-en-Mer, île enchanteresse

Belle-Île-en-Mer fait partie des îles du Ponant, c'est d'ailleurs la plus grande de l'archipel. Située à 14 km au large de Quiberon, dans le Morbihan, cette île bretonne réunit tous les types de paysage, des champs fertiles aux côtes déchiquetées de la façade atlantique en passant par des plages de sable fin et doré. Il n'est pas étonnant que des artistes comme Prévert, Matisse ou Monet vinrent y chercher l'inspiration !

©

La Réunion, destination nature

Celle que l'on surnomme « l'île intense » ne cesse de nous séduire et de stimuler nos sens : couleur, odeur, musique, un voyage à La Réunion se veut inoubliable. Département français de l'océan indien, l'île abrite un volcan actif, le Piton de la Fournaise (2 632 m), dont les éruptions font le bonheur des randonneurs. Si ce majestueux volcan est le site le plus emblématique de La Réunion, les plages telles que celles de l'Ermitage, de Saint-Pierre ou de Boucan-Canot valent aussi le détour. 

©

Les îles de Lérins, beautés méditerranéennes 

Si vous visitez Cannes, offrez-vous une escapade dans l'archipel de Lérins situé à seulement quelques encablures. Les deux plus grandes îles, Saint-Honorat et Sainte-Marguerite, offrent un patrimoine historique et naturel fascinant. L'île de Saint-Honorat est connue pour son monastère du Ve siècle toujours actif. C'est un lieu paisible et spirituel dont on fait aisément le tour à pied. Sainte-Marguerite est, elle, plus étendue et abrite une forêt littorale d'exception. 

©

L'île de Ré, la blanche

Située dans le golfe de Gascogne, juste en face de La Rochelle, l'île de Ré s'étire sur 30 km de long. Elle est surnommée « Ré la blanche » pour la couleur de ses maisons traditionnelles. Outre cette architecture immaculée, on y trouve une nature préservée et une grande richesse ornithologique. Pour avoir une vue somptueuse sur les environs, n'hésitez pas à monter les 250 marches de son phare des Baleines à Saint-Clément-des-Baleines. 

©

Les îles du Frioul, au large de la cité phocéenne

C'est depuis le Vieux-Port de Marseille que vous partirez, en bateau, à la découverte des îles du Frioul. À 2 km au large de la cité phocéenne se trouvent quatre îles qui s'étendent sur 200 hectares et abritent une succession de criques et de plages somptueuses. C'est un lieu inattendu à seulement quelques minutes de la métropole. Les deux îles principales sont Pomègues et Ratonneau. Contrairement aux îlots d'If et Tiboulen du Frioul, elles comptent des sentiers balisés pour les randonneurs. 

©

L'archipel des Glénan, le paradis breton

L'archipel des Glénan offre à ses visiteurs un dépaysement assuré et pourtant, il se trouve bel et bien en Bretagne ! Ces neuf petites îles sont d'une beauté sans pareil avec leurs plages de sable blanc et leurs eaux transparentes. Saint-Nicolas, l'île principale, est reconnue pour ses fonds marins protégés et on vient y pratiquer la plongée dans son centre nautique de réputation mondiale. Mais si vous préférez lézarder sur la plage, pas de doute, c'est aussi l'endroit idéal ! 
©

L'archipel de Chausey, dépaysement normand

À 17 kilomètres au large de Granville, dans la Manche, l'archipel de Chausey compte 365 îlots à marée basse, et 52 à marée haute. Un paysage surprenant qui évolue au fil des marées et s'impose comme le paradis des pêcheurs à pied, mais aussi des estivants. En effet, les plages de sable blanc invitent les vacanciers à la baignade en été. En hiver, ce sont les goélands argentés et les cormorans qui viennent nicher, faisant de tout l’archipel une réserve naturelle classée.
©

Noirmoutier-en-l'Île, joyau vendéen

On accède à Noirmoutier-en-l'Île par le passage du Gois lorsque la marée est basse. Surnommée « l'île des mimosas », l'île est connue pour sa végétation luxuriante que l'on admire dans «bois de la Chaise», un site naturel qui a inspiré les plus grands comme Auguste Renoir notamment. Aujourd'hui, c'est l'endroit le plus prisé de l'île, un lieu hors du temps bordé par l'Atlantique. Pour une immersion en pleine nature, Noirmoutier-en-l'Île est toujours une bonne idée !

©

Bora-Bora, île paradisiaque

Bora-Bora est une île de la Polynésie française, collectivité d'outre-mer française dans le Pacifique sud. Son seul nom évoque un paradis exotique, un paysage de carte postale idyllique dans lequel on aimerait plonger ! Son lagon bleu turquoise et sa barrière de corail invitent, il est vrai, à la baignade. On découvre aussi sa nature préservée si bien sur terre que sous la mer, lors d'une activité plongée. Une destination de rêve s'il en est. 

©

Saint-Pierre-et-Miquelon, cap vers le Nord

Changement de décor : dans l'archipel de Saint-Pierre-et-Miquelon, on enfilera plus volontiers son pull en laine que son maillot de bain ! Il s'agit de la seule collectivité française d'outre-mer en Amérique du Nord, située non loin des côtes canadiennes. On y découvre une faune très riche (phoques, pingouins, dauphins ou baleines à bosse) lors d'incroyables randonnées dans un décor nordique époustouflant où règne la forêt boréale. 

©