C'est à l'extrême Sud-Ouest du sous-continent indien, séparé du reste du pays par le majestueux massif montagneux des Ghâts occidentaux, que le Kerala, " pays de Dieu " comme le nomment ses habitants, déploie ses paysages splendides faits d'une myriade des canaux et lagunes, de plages superbes donnant sur le mer des Laquedives et de forêts tropicales. Au-delà d'une nature exubérante, le Kerala abrite un patrimoine culturel épatant et singulier : une gastronomie subtile, une architecture protéiforme héritée des juifs, musulmans, Hollandais et Portugais qui jadis s'adonnaient au commerce maritime des épices, des traditions uniques comme le theyyam (art rituel proche de la transe), le kathakali (théâtre dansé traditionnel) ou encore l'ancestral art martial nommé kalarippayatt, toujours pratiqué à Calicut... Le guide touristique du Kerala vous fera découvrir une Inde bien éloignée des clichés, les infrastructures touristiques sont ici fort bien développées, et vous permettra d'en sillonner les terres et les eaux, tantôt à bord d'un houseboat, bercé par les remous des backwaters, tantôt dans les couchettes d'un train aussi ancien que magnifique filant en direction de la cosmopolite Fort Cochin. Et que dire ce ces plantations de thés de Munnar, courant infiniment vers l'horizon, sans oublier la falaise de Varkala ou le plage de Kovalam... Namaskaram !

Les lieux incontournables du Kerala

Quand partir dans le Kerala ?

Quand partit au Kerala ? La meilleure période pour visiter le Kerala va d’octobre à mars, et les deux meilleurs mois pour visiter cette partie sud de l'Inde sont janvier et février. Comme c’est le cas avec toutes les destinations très courues en saison, il y a des désavantages à venir en Inde pendant les mois les plus touristiques : les touristes affluent, à Kovalam et Varkala par exemple. Les hôtels également font gonfler leurs prix pendant ces périodes, ce qui fait que l’on peut préférer venir pendant l’arrière-saison (avril, septembre, octobre et mars), quand il y a moins de monde et que les prix redeviennent négociables. La mousson inonde le Kerala entre juin et septembre. Quelques régions sont au sommet de leur beauté pendant la mousson (notamment les Ghâts occidentaux), mais alors il est difficile de circuler et le risque est plus grand de se trouver exposé à des maladies comme la malaria. Les inondations, les pannes de courant et les catastrophes naturelles ne sont pas rares non plus. Quand partir au Kerala ? Idéalement en septembre-octobre et mars-avril, voire de  décembre à mars en prenant soin de réserver ses logements bien à l'avance.

Comment partir dans le Kerala ? Nos conseils & astuces

  • Voyages organisés
  • Partir seul(e)
  • Se déplacer

Peut-être plus qu'ailleurs en Inde, les prestataires de voyages ne manquent pas pour organiser un séjour dans le Kerala. La région dispose en effet d'infrastructures touristiques très bien développées et correspondant à tous les budgets. On pourra concentrer sa visite sur telle ou telle zone du Kerala, mais il est également tout à fait envisageable de monter, de paire avec l'agence de voyage de votre choix, un circuit sur mesure permettant de découvrir l'essentiel de la région.

Découvrez notre sélections d'agences de voyages pour cette destination

Pour se rendre au Kerala par vos propres moyens, la voie la plus comode est certainement celle des airs. Selon la région que l'on souhaite visiter, on visera l'aéroport de Thiruvananthapuram ou de Kochi. Bangalore et Bombay sont également des portes d'entrée possibles, mais il faudra prévoir un bout de trajet supplémentaire (train, avion ou taxi) pour rallier le Kerala. Tout comme pour le logement, afin de faire des économies, on prendra soin de réserver bien à l'avance.

Côté aérien, plus de 70 villes sont régulièrement desservies par la compagnie nationale Indian Airlines. Les ferries publics constituent un moyen de transport agréable et bon marché, bien qu'un peu lent. Ils circulent sur les backwaters et relient notamment les villes de Kollam, Alleppey, Kottayam et Kumarakom. En bus, le confort est sommaire et ils sont souvent archi-bondés, tandis que le réseau ferroviaire indien est le second plus grand du monde et dessert pratiquement toutes les régions du pays. Moins cher que l'avion, le train représente souvent la meilleure solution pour couvrir de longues distances. La voiture enfin reste une option offrant plus d'autonomie, avec chauffeur de préférence.

Organiser son voyage dans le Kerala

Transports
  • Vol pas cher
  • Location voiture
  • Traversée Maritime
  • Parkings Aéroport/Gare
Hébergements
  • Trouver un hôtel
  • Location Airbnb
  • Location de vacances
Séjours
  • Voyage sur mesure
  • Réserver une croisière
Services / Sur place
  • Réserver une table
  • Activités & visites
  • Assurance voyage

Les circuits touristiques dans le Kerala

Photos du Kerala

Découvrir le Kerala

Les plus du Kerala

Plage d'Odayam à Varkala. byheaven - iStockphoto.com Les backwaters : des sites uniques au monde Cet ensemble de lacs, de rivières, de canaux et de marais, situé au coeur d'une végétation tropicale luxuriante longeant la côte de Malabar, constitue le plus souvent l'apogée d'un séjour au Kerala.Une croisière à bord d'un houseboat, glissant lentement le long des canaux ombragés par les palmiers, est une expérience inoubliable. C'est également une opportunité pour observer la vie des petits villages où les familles vivent dans des maisons situées à fleur d'eau, tout en ...
Avis
Jeu concours

Les jeux concours du moment


Remportez un guide numérique !

Opé avis du 28 mai au 1er juin