40 050 habitants. Varkala est réputée en Inde pour son temple Janardhana Sawami, vieux de plus de 2 000 ans, et pour le Sivagiri Mutt, un lieu de pèlerinage. Pour le visiteur étranger, c'est davantage ses plages magnifiques et son atmosphère bohème qui font sa renommée. La ville de Varkala, davantage en retrait dans les terres, possède peu d'intérêt pour le touriste. C'est à Varkala Beach, le long de la falaise, que se concentrent les activités.

Cette falaise spectaculaire, où s'étirent de nombreux établissements, constitue la carte postale de Varkala. Il est fréquent d'apercevoir des dauphins depuis sa table de restaurant, assis devant des grillades de poissons et de fruits de mer issus de la pêche du jour. Les plages, Papanasam Beach au sud et Black Beach au nord, s'étendent tout autour de la falaise. La plage de Papanasam est davantage fréquentée par les touristes indiens et les familles, tandis que Black Beach, qui tient son nom du sable noir qui la compose, attire davantage la jeunesse étrangère. Parfois, en fonction des saisons, seulement l'une des deux est praticable. Plus au nord, à environ 7 km de la ville, se trouve la superbe plage de Kappil.

À Varkala, en basse saison, on s'y détend, on nage, on mange (plutôt bien), et on dort. De nombreux cours de yoga, donnés tôt le matin et au crépuscule sur la plage, sont proposés. C'est seulement fin novembre que Varkala se remplit vraiment et que les prix commencent à monter en flèche, jusqu'en janvier et en février, où tout se calme à nouveau. Cela dit, sachez que la plupart des localités balnéaires touristiques du pays sont pleines pendant le mois de décembre, aussi, si vous voulez éviter la foule, préférez les plages du nord du Kerala (Nileshwar ou Cherai Beach par exemple). Le climat festif qui y règne à cette période attire les touristes de toutes les nationalités. Malgré la beauté naturelle des plages, il n'est que trop visible que le Département du tourisme n'a pas prêté beaucoup d'attention au site. La falaise s'effrite peu à peu, mais des mesures de protection ont été prises récemment. Mieux vaut tard que jamais ! Varkala est par ailleurs l'une des plages les plus dangereuses du Kerala, à cause des courants sous-marins très violents. Demandez conseil aux sauveteurs.

Histoire

La ville aurait tiré son nom du valkkalam (un vêtement fait à base d'écorces d'arbres) lancé en l'air par le sage Narada à Papanasam Beach. Varkala est un site de pèlerinage hindou depuis le XIIe siècle. Le temple Janardhana, qui date de cette époque, attire de nombreux fidèles. Les plages principales et le quartier touristique sont situés au sommet de la falaise, à 7 minutes de marche du temple. Le sommet de falaise est l'endroit, surplombant la mer d'Arabie, où se regroupent la plupart des hôtels et restaurants. La haute saison locale s'étend de décembre à fin mars, avec une sérieuse pointe en décembre et au début du mois de janvier. Varkala est une destination touristique relativement récente dont l'essor a commencé il y a seulement une petite vingtaine d'années. On y trouvera cependant un grand choix d'hôtels et de restaurants, de différents standards de qualité.

Les lieux incontournables de VARKALA

Organiser son voyage à VARKALA

Photos de VARKALA

Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

14.95 €
2017-07-12
312 pages
Ailleurs sur le web
Avis