La Thaïlande abrite une grande diversité de paysages : du nord au sud, le climat change et une véritable palette de couleurs se dévoile. Si la partie méridionale du pays enchante les voyageurs grâce à ses îles paradisiaques comme Koh Lanta ou Koh Lipe et leurs plages de sable blanc, le nord séduit les amateurs de nature et de culture. On y trouve des paysages d'exception et une nature généreuse encore épargnés du tourisme de masse que l'on rencontre parfois dans le sud. Un patrimoine étonnant est aussi à découvrir dans la partie septentrionale, notamment Wat Burapha Phiram et son impressionnant Bouddha géant. De Chiang Rai à Lampang, voici nos incontournables du nord de la Thaïlande. Si vous prévoyez plutôt un voyage dans le sud du pays, cliquez ici pour découvrir nos coups de coeur. 

Chiang Rai, Triangle d'or© John de Winter - Shutterstock.com

Wat Burapha Phiram, le temple du bouddha géant

La ville de Roï Et est surplombée par la plus haute statue de Bouddha de Thaïlande, sur le site du Wat Burapha. Debout, en position de prière, le bouddha s'élève à plus de 67 m au-dessus du sol, donnant l'impression de veiller sur les environs. Construite dans les années 70, cette statue géante est connue sous le nom de Luang Pho Yai. Derrière elle, on trouve un escalier qui permet de grimper jusqu'à son genou et d'accéder à un panorama remarquable sur la ville. 

Wat Burapha Phiram© Koktaro - Shutterstock.com

Sukhotai, l'ancienne capitale

Pendant 700 ans, Sukhotai a été la capitale officielle du Siam, ancien nom de la Thaïlande. Empreinte d'histoire, elle compte de nombreux vestiges classés au patrimoine mondial de l'UNESCO qui forment aujourd'hui un très beau parc archéologique de 70 m². Optez pour une visite en novembre, lors de la fête thaïlandaise de Loy Kratong. Les habitants viennent déposer des krathongs, des petits radeaux de fleurs, sur les principaux cours d'eau du site qui reste ouvert gratuitement pour l'occasion. La soirée se termine par un feu d'artifice, l'ambiance est festive et le cadre exceptionnel. 

© apinunrin

Le Wat Rong Khun, un temple excentrique

Bijou de l'architecture contemporaine thaïlandaise, le Wat Rong Khun est composé de plus de mille morceaux de miroir qui le font étinceler au soleil. Édifié en 1998, il a résisté au tremblement de terre de 2012, s'imposant comme l'un des édifices majeurs de la région. À l'image du pays, celui que l'on a renommé " White temple " balance entre tradition et modernité, arborant fièrement une fresque représentant la vie de Bouddha mêlée aux aventures de Batman ou Spiderman.  À découvrir ! 

Wat Rong Khun ou White Temple© apiguide - Shutterstock.com

Chiang Rai et le Triangle d'or

Région la plus septentrionale du pays, Chiang Rai se situe aux confins du Myanmar et du Laos, formant ce que l'on appelle le " Triangle d'or " pour sa production d'opium. Étape idéale pour rejoindre le nord de l'Asie du Sud-Est, la province de Chiang Rai abrite des petits villages pittoresques où, loin de l'agitation du littoral, vous rencontrerez les locaux. C'est à Sob Ruak que vous rejoindrez le point central du Triangle d'or où les trois frontières se rejoignent. N'hésitez pas à visiter son " Hall of Opium ", un musée très instructif consacré au trafic d'opium dans la région. 

Chiang Rai, Triangle d'or© John de Winter - Shutterstock.com

Paï, une ambiance bohème

Entre Mae Hong Son et Chiang Mai, Paï est un charmant village de montagne où vivent des tribus locales comme les Lisu ou les Lahu. Il est pourtant vrai que Paï a perdu en authenticité depuis quelques années en voyant sa fréquentation touristique grimper. Aujourd'hui, c'est une étape agréable pour rencontrer d'autres voyageurs venus des quatre coins du monde à la recherche d'une ambiance bohème. De nombreux treks débutent à Paï, permettant d'explorer la nature paisible des environs.  

Le village de Paï© Viktoria Krayn -shutterstock.com

Nan, une province naturelle

Aux confins du Laos, Nan est une région cosmopolite où la population est majoritairement d'origine laotienne ou chinoise. Méconnue, la province de Nan abrite des paysages de montagne splendides et surtout une nature préservée que l'on découvre dans le très proche Parc national Mae Charim. Il ne faut pas non plus négliger son centre-ville et le temple Wat Phumin. Ses fresques, notamment celle du " murmure " où un homme chuchote à l'oreille d'une femme, sont devenues les symboles du village. 

Fresque du temple Wat Phumin© bouybin - Shutterstock.com

Lampang, au coeur de l'architecture lanna

Au sud de Chiang Mai, Lampang conserve tout le charme de cette dernière, mais se situe hors des sentiers battus. Authentique, Lampang est aussi appelée la " ville des voitures à cheval " : optez pour ce moyen de transport original durant votre visite. Outre ces hippomobiles, Lampang est surtout connue pour son architecture lanna, typique de son ancien royaume asiatique du XIIIe siècle. Parmi les incontournables de la ville, le Wat Phrathat Lampang Luang mérite le détour. Situé à une vingtaine de kilomètres de Lampang, ce temple en bois est l'un des édifices lanna les mieux conservés de Thaïlande. 

Wat Phrathat Lampang Luang© bouybin - Shutterstock.com

Le Parc national Doi Khun Tan

Le Parc national Doi Khun Tan sépare la vallée de Chiang Mai de celle de Lampang et s'étend le long d'une chaîne de montagnes traversée par le plus long tunnel de Thaïlande. Depuis Chiang Mai, on accède au parc en train. Il est possible d'y louer un bungalow pour passer la nuit au coeur de cette nature préservée. Ces sentiers bordés d'orchidées et de gingembre offrent de jolies promenades permettant de rejoindre la chute Tat Moei ou l'un des sommets de la chaîne de montagnes, le plus haut culminant à 900 m. 

Le parc national Doi Khun Tan© Ekkapol Yamkayai - shutterstock.com

Le Parc national de Chae Son, au pays des cascades

Le Parc national de Chae Son  se trouve à 75 km de Lampang. Il compte de nombreuses grottes, cascades et sources chaudes où il est parfois possible de se baigner au tarif de 20 baths. L'eau est parfois tellement brûlante que des oeufs sont en vente à proximité, vous pourrez les cuire directement dans la cascade en une quinzaine de minutes ! Comme dans de nombreux parcs nationaux, des bungalows sont aussi à disposition des visiteurs pour passer la nuit au vert. 

Sources chaudes du parc national de Chae Son© zendtradyi3ell - shutterstock.com

Chiang Mai, la Rose du Nord

Le développement du tourisme à Chiang Mai ces dernières années n'enlève rien au charme et à l'intérêt culturel de celle que l'on surnomme la Rose du Nord. Son Wat Phrathat Doi Suthep est le temple le plus vénéré du nord de la Thaïlande par les bouddhistes, il vaut à lui seul le détour. Recouvert d'or, il scintille au soleil et offre une très belle vue sur Chiang Mai à ceux qui montent au sommet. Pour cela, deux possibilités : gravir ses 200 marches ou bien emprunter un tram. Si vous venez en couple, sachez que la légende veut qu'en gravissant les 200 marches ensemble vous soyez liés à tout jamais : une belle épreuve à partager ! 

Wat Phrathat Doi Suthep© S - F Shutterstock.com