Au-delà du cercle polaire, la Laponie est nichée dans la partie la plus septentrionale de l'Europe. Se rendre en ces terres, c'est découvrir un climat rude, des paysages uniques et des activités qui n'existent que là-bas. Avec ses étendues vierges sur des centaines de kilomètres, voilà un pays qui possède plus de rennes que d'habitants. Ici, l'aventurier qui sommeille en chacun de nous se réveille et les aurores boréales entrent en scène !

 

Mais qu'est-ce donc que la Laponie ?

Lorsqu'on parle de Laponie, on sait finalement peu de choses. C'est le pays du Père Noël et il y fait très froid. Mais à part cela ? La Laponie désigne en fait une région occupée depuis la nuit des temps (plus de 6 000 ans !) par les Lapons, appelés aussi les Sames (" Lapon " est un terme péjoratif abandonné au profit de " Same "). Peuple nomade installé dans la partie la plus septentrionale de la Scandinavie, ils ont toujours vécu avec ce climat hostile et doivent leur survie à l'élevage de rennes, à la chasse et à la pêche.

Visiter l'ensemble de la Laponie prend facilement un mois : il faut passer des lacs de Finlande aux forêts et steppes suédoises pour terminer par le cap Nord en Norvège, point le plus septentrional d'Europe ! Cette immense boucle de plus de 5 000 kilomètres est envisageable en été mais l'hiver, avec ses longues nuits et ses impressionnantes quantités de neige, le parcours est difficilement praticable. Il est préférable de choisir un itinéraire plus court et de se concentrer sur une zone bien déterminée. Que ce soit les excursions en chiens de traîneau, les randonnées en raquettes, le ski de fond ou les fermes de rennes, on retrouve tout cela un peu partout en Laponie. Restent les spécificités de chaque région - l'hôtel de glace en Suède ou la ville du père Noël en Finlande, par exemple - pour choisir sa porte d'entrée...

 

Laponie suédoise, entre contemplation et pratiques sportives

Pour arriver en Laponie, il faut passer par l'une des capitales scandinaves. Depuis Stockholm, il est facile d'arriver à l'aéroport de Kiruna ou de Luleå. De là, on peut se rendre directement au coeur de la Laponie suédoise, au village de Jokkmokk, facilement accessible en train ou en bus. C'est l'occasion de faire connaissance avec la culture same en visitant le charmant musée qui évoque particulièrement bien l'histoire et les traditions de ce peuple.

A 15 kilomètres, Vuollerim, adorable petit village, peut également servir de pied-à-terre.

Difficile de s'ennuyer en Laponie. Les activités sont nombreuses au-dessus du cercle polaire. L'une des plus belles et des plus originales est l'observation des aurores boréales. Rendez-vous à Porjus pour contempler ces traînées de lumière de différentes couleurs passer au-dessus des têtes. Mais le spectacle n'est pas que dans le ciel, il est partout dans cette nature encore sauvage. Rares sont les endroits sur terre à proposer des étendues aussi vierges. Pour en profiter pleinement, rien de tel qu'une expédition en chiens de traîneau. Emmitouflés dans des combinaisons " grand froid ", on s'initie à la conduite d'un traîneau avant de partir à la découverte des lacs gelés et des forêts avoisinantes. Le soir, on reste dans l'ambiance avec halte dans des chalets ou des cabanes de pêcheurs. Le repas est pris autour du feu de camp, simple et chaleureux.

Les excursions peuvent aussi se faire en motoneige. Les Sames eux-mêmes ont d'ailleurs troqué ces dernières années les traîneaux pour la motoneige ! Avec des chemins bien balisés et de vastes étendues désertiques, c'est un terrain de jeux idéal pour vivre des sensations fortes. Seul inconvénient, le bruit du moteur qui finit par être pesant au bout de plusieurs heures ainsi que l'odeur de l'essence qui va à l'encontre de l'aspect nature.

Après ces échappées sportives, rien ne vaut un repos bien mérité. Mais là encore, à la recherche d'originalité et de sensations fortes, pourquoi ne pas tenter de passer la nuit dans un hôtel... de glace. En effet, à partir de la fin décembre et jusqu'à la mi-mars, une architecture un peu particulière apparaît dans le petit village de Jukkasjärvi, à 200 kilomètres du cercle polaire. Des sculpteurs du monde entier viennent pour réaliser cette oeuvre d'art aussi unique qu'éphémère : un hôtel entièrement fabriqué en glace. Inimaginable ! Si le Ice Hotel est l'adresse la plus réputée, d'autres établissements ont repris l'idée, comme le Snow Castle non loin de Rovaniemi en Finlande. Toujours dans la même veine, il est possible de passer la nuit dans un igloo.

 

Laponie finlandaise, pays de légendes et de traditions

Une fois arrivé à Helsinki, on peut rejoindre la Laponie depuis Rovaniemi au sud, Kittilä ou Ivalo au nord. Zone très peu habitée avec seulement un habitant au kilomètre carré, c'est la nature qui emplit l'espace, idéal pour la pratique du ski de fond. Levi est à ce titre l'une des stations les plus réputées. Bien qu'ici les sommets ne dépassent pas les 700 mètres, la neige est toujours au rendez-vous et sa qualité incomparable. On y pratique le ski alpin et le snowboard. Levi accueille même une étape de la Coupe du monde. Envie d'une activité plus calme ? Partez découvrir les charmes de Dame Nature lors d'une randonnée d'un ou plusieurs jours. C'est sûrement le moyen le plus convivial et chaleureux de visiter cette région. Une fois rentré de ces expéditions, c'est alors le moment tant attendu pour goûter au délice du sauna. En Finlande, difficile de ne pas terminer la soirée par ce petit bain de chaleur à plus de 70 °C pour éliminer les toxines et se remettre d'une journée passée dans le froid.

Expérience à prolonger juste après par un bon repas lapon pour une expérience tant raffinée que parfumée. Un séjour en Laponie est l'occasion de découvrir des saveurs que l'on n'a pas en France. Essayez par exemple de goûter la viande de renne, séchée ou en ragoût. Le poisson est également particulièrement recommandé (saumon fumé ou grillé, cabillaud, hareng) tout comme les baies et les fameuses mûres des marais qui font partie des perles de ce pays.

 

Rendez-vous chez le père Noël !

Pour certains, il n'est pas envisageable de venir en Laponie sans passer par le village du père Noël. Bien que certains la considèrent comme un attrape-touriste ou une simple attraction pour les enfants... d'autres rêvent de cette rencontre avec le père Noël. Dans son atelier, il distribue des autographes et se laisse prendre en photo, à la manière d'une vraie star hollywoodienne ! Sa maison, quant à elle, est plus loin, dans la forêt. Peu de personnes savent où elle se trouve, l'adresse est bien gardée et tenue secrète...

La Finlande est bercée les longs mois d'hiver par ces contes et légendes... mais pas seulement. Solidement ancré dans son passé et son histoire, ce voyage aux confins de l'Europe est l'occasion de découvrir un peuple aux coutumes et aux traditions encore très vivaces. Pour cela, direction plus au nord, à Inari. Là, se trouve le musée Siida, réelle mémoire vivante des Sames. Les lieux sont entièrement dédiés à leur culture et à leurs traditions. On y découvre leur mode de vie, leurs coutumes, leur folklore, et bien entendu leur artisanat ou duodji. Les touristes ramènent de magnifiques couteaux au manche sculpté, des parures en argent finement ciselé, de belles peaux de renne ou le fameux kuksa, ce récipient en bois traditionnel dans lequel on boit son café ou l'eau fraîche des rivières lorsqu'on part en randonnée. Mais on revient surtout avec le sentiment d'avoir vécu une aventure unique.

 

Infos futées

 

Quand ? La meilleure période pour partir en Laponie s'étale de mi-décembre, quand la neige commence à être abondante, à fin mars, au moment de la fonte des neiges.Les mois de mai à août permettent de profiter des activités en extérieur. Le mois de juillet est le mois le plus chaud pendant lequel le soleil brille de minuit à... minuit ! Les mois d'octobre-novembre et le printemps sont un peu tristes.

 

S'y rendre. Les vols directs jusqu'en Laponie sont rares. Souvent, il faudra une escale. Côté finlandais, après une escale à Helsinki, direction les aéroports de Rovaniemi, Kemi-Tornio, Enontekiö, Kittilä ou Ivalo. En Suède, escale à Stockholm au programme, avant de rallier Luleå, Kiruna, Arvidsjaur, Storuman, Hemavan, Lycksele et Vihelmina. En Norvège, escale à Oslo et décollage pour Alta, Kirkenes Hasvik, Hammerfest, Honningsvåg, Lakselv, Mehamn, Berlevåg, Båtsfjord, Vardø et Vadsø. 

Trouvez votre vol au meilleur prix - Comparez 

Louez votre voiture au meilleur prix - Comparez 

 

Utile. Pour préparer au mieux son voyage.

Réservez votre hôtel aux meilleures conditions - Comparez

Trouvez une activité culturelle ou sportive - Trouvez