Avec 3 000 habitants, Ivalo constitue une bonne base de rayonnement dans la région et même au-delà puisque la frontière russe n'est jamais loin. Difficile de rester insensible aux appels du Grand Nord ! Au bord de la rivière Ivalojoki, la commune dispose d'un aéroport et d'un des hôpitaux les plus septentrionaux du pays. Raja-Jooseppi, poste frontière finno-russe, permet également de relier Ivalo à Mourmansk par la route 91 (300 km). Construite selon le modèle des villes nord-américaines (une grande artère bordée de commerces), Ivalo ne présente que peu d'intérêt sur le plan culturel, à l'exception de son église orthodoxe - une petite bâtisse consacrée au culte des Sâmes russes (les Skolts) - et de quelques boutiques d'artisanat. La bourgade reste néanmoins une étape utile sur la route d'Inari, d'Utsjoki ou du Cap Nord en Norvège. Idéal pour se ravitailler avant de poursuivre le périple vers le nord. Vous croiserez les fameux tunturis, ces collines lapones au sommet arrondi et dénudé de végétation. Quelques forêts clairsemées de bouleaux arctiques abritent les troupeaux de rennes. De mars à début mai, l'abondance de la neige, les températures plus acceptables et les journées souvent ensoleillées sont idéales pour les randonnées à skis, en raquettes ou en traîneau. Voyez également, à 20 km d'Ivalo, la Karhunpesäkivi (pierre de la tanière de l'ours), une formation naturelle protégée.

À voir / À faire à IVALO

Organiser son voyage à IVALO

Photos d'IVALO

Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

FINLANDE

Guide FINLANDE

FINLANDE 2019/2020

13.95 €
2019-04-24
408 pages
Avis