Entre forêt, océan, coteaux et lacs, le département des Landes invite au voyage et à la relaxation. De ses atouts naturels aux traditions encore bien ancrées, les Landes restent un petit bijou préservé offrant de multiples activités aux voyageurs. Des sports en plein air, des visites culturelles, des fêtes et de bons repas issus d'une gastronomie gourmande et savoureuse, un programme landais à souhait !

Bordé par l'océan Atlantique et sa côte sableuse de 106 kilomètres baptisée " Côte d'Argent ", le département des Landes est par sa superficie le deuxième plus vaste de France. La majestueuse forêt des Landes de Gascogne est quant à elle la plus grande forêt d'Europe : elle s'étend sur 600 000 hectares. Les magnifiques sous-bois de bruyères, de fougères, d'ajoncs, dont les teintes varient au cours des saisons, offrent à la forêt landaise une impressionnante variété de paysages. À pied, à vélo ou à cheval, vous pourrez emprunter les 4 100 kilomètres de chemins de randonnée balisés. Sur environ 200 kilomètres, les pistes cyclables relient du nord au sud toutes les Landes avec la traversée de villages. La forêt ne s'étend pas pour autant sur l'ensemble du département : vignes, collines verdoyantes de la Chalosse au printemps, cours d'eau, champs et étangs dessinent également une superbe palette de couleurs.

Dans le département, l'éventail d'hébergements est étoffé : des gîtes et chambres d'hôtes dans des maisons traditionnelles à colombages aux cottages ou chalets en bois, des hôtels et campings avec vue sur l'océan, les lacs ou la forêt aux hébergements en ville, l'accueil est varié et de qualité. L'écotourisme se développe de plus en plus, un choix de vacances " différentes " devenant la priorité d'un grand nombre de personnes : séjourner dans une maison de maître, un moulin, d'anciennes écuries restaurées, cela est désormais possible grâce à la mise en valeur du patrimoine.

Les beauté de la côte landaise

La côte landaise est la plus longue plage de sable fin d'Europe et doit sa renommée au surf. Quinze stations balnéaires se répartissent du nord au sud des Landes. Une soixantaine de zones de baignade sont aménagées de juin à septembre. L'océan Atlantique est magnifique et envoûtant mais il faut se méfier des courants, même si le regard averti des maîtres nageurs veille sur les vacanciers.

Escapade de charme à Biscarrosse-ville, Biscarrosse-plage et Biscarrosse-lac, ces communes profitent d'une situation idéale avec divers types de logements et de nombreuses activités. Sur la côte, Capbreton reste également une jolie étape ; son port est le seul des Landes. Au Moyen Age, les Capbretonnais harponnaient la baleine dans le golfe de Gascogne et la poursuivaient jusqu'à Terre-Neuve. Capbreton est une des rares villes où le poisson passe directement du pêcheur au consommateur. Tout ici est authentique. En déambulant le long du quai, vous assisterez au retour des fileyeurs qui vendent toute l'année du poisson à l'arrivée des bateaux.

Gastronomie landaise, saveurs et traditions

Le département des Landes est celui qui compte le plus grand nombre de produits agricoles comportant un label de qualité : le canard fermier des Landes, le poulet fermier des Landes de Saint-Sever, le boeuf de Chalosse, les asperges des sables des Landes, les kiwis de l'Adour, les vins de Tursan et vins de pays des Landes, l'armagnac et le floc de Gascogne. C'est principalement à partir de ces produits régionaux que sont préparés les mets qui font la renommée et la richesse gastronomique de la cuisine landaise. Le canard est l'animal " roi " de cette région avec lequel on confectionne le foie gras cuit, mi-cuit ou frais, le magret, les cuisses et manchons confits, le gésier, les rillettes et les graisserons.

À ces produits de qualité s'ajoutent d'autres spécialités régionales : les pibale, saumon, anguille, alose, lamproie, truite et fruits de mer, les alouettes et les palombes, pigeons migrateurs que l'on chasse au filet ou depuis des palombières. L'accompagnement des viandes de boeuf, poulet ou canard se fait généralement avec des pommes de terre cuites dans la graisse de canard ou avec des cèpes. Le plat incontournable du département est l'assiette landaise : d'une saveur inégalable, elle est composée de maïs, asperges, pignons de pin, jambon de Bayonne, tranches de magret fumé ou séché, de gésiers confits et de foie gras. La garbure landaise est quant à elle une soupe délicieuse à base de chou, pommes de terre, haricots blancs et confit ; elle était l'aliment quotidien des paysans gascons. En matière de pâtisseries, goûtez le célèbre pastis landais. Ne vous méprenez pas, ce n'est pas un apéritif : le pastis est une brioche parfumée à l'anisette, à la fleur d'oranger ou au rhum. La tourtière nature, aux pruneaux ou aux pommes, et les merveilles landaises font partie de ces petits plaisirs sucrés et des traditions culinaires de la région.

Des fêtes et des arènes

La fête fait partie intégrante de la vie des Landais. Dès que l'été arrive, villes et villages s'animent, et les fêtes commencent : elles durent cinq jours et cinq nuits, parfois six. Dans les rues d'Aire-sur-l'Adour, de Soustons, d'Hagetmau, de Saint-Sever, de Dax et de Mont-de-Marsan résonnent les instruments des bandas qui sillonnent la ville en jouant des musiques traditionnelles ou actuelles. La journée, de multiples activités sont proposées pour l'ensemble de la famille : des expositions, des défilés folkloriques, une fête foraine, des repas dans les bodegas. Lorsque la nuit approche, les " festayres " s'égayent, parés de rouge et de blanc ou de bleu et de blanc en fonction des villes. Danses, chants et discussions animées viennent alors rythmer ces soirées endiablées.

Fortement ancrées dans les traditions de la région, le temps fort des fêtes se déroule pendant la journée avec l'organisation de corridas, de novilladas et de courses landaises : spectacles autour desquels des hommes affrontent des taureaux à pied ou à cheval, ils consistent soit en des combats à l'issu desquels le taureau est mis à mort, soit en jeux sportifs ou burlesques. Mentionnés dès le Moyen Age, ces jeux se déroulaient dans la rue ou sur la place du village ; depuis le XVIIIe siècle, les courses se passent dans les arènes, témoignant d'une culture ancestrale.

La saison taurine appelée " temporada " commence au mois de février à Samadet et se termine au mois de novembre à Rion-des-Landes. Présentes dans 92 communes landaises, les arènes constituent dans le département un patrimoine exceptionnel. Les arènes du Plumaçon à Mont-de-Marsan ont été construites en 1889 et peuvent contenir jusqu'à 7 000 personnes. Celles de Dax, situées dans le parc Théodore-Denis, furent édifiées en 1913 : appelées " petite Séville " à cause de leur architecture andalouse, elles peuvent accueillir 8 000 personnes. Comme celles de Mont-de-Marsan, ces arènes sont classées parmi les sept arènes françaises de première catégorie.

Sportifs, noctambules ou amoureux de nature et de traditions, les Landes possèdent mille et une facettes. De quoi généreusement combler tous les visiteurs.

 

Infos futées

Quand ? À partir du printemps jusqu'en été où le beau temps permet de profiter des espaces naturels.

S'y rendre. En avion, les trois aéroports se trouvent à environ une heure de route des Landes : Bordeaux-Mérignac, Biarritz-Parme et Pau-Pyrénées. En train, le TGV propose une arrivée directe en gare de Dax.

 

SNCF

Plus d'informations sur le site

 

AIR FRANCE

Plus d'informations sur le site

Utile. Pour trouver toutes les informations.

 

COMITÉ DÉPARTEMENTAL DE TOURISME DES LANDES

Plus d'informations sur le site