C'est vers 1133 que Pierre de Lobanner, vicomte de Marsan, fonda le castelnau de Mont-de-Marsan - castelnau, du mot occitan " castèlnòu ", désigne un bourg, ville ou village à proximité d'un château. La région du Marsan a été rattachée par mariages à la maison de Foix-Béarn. Gaston Fébus (1331-1391) proclame sa neutralité dans le conflit franco-anglais de la guerre de Cent Ans (1337-1453). Grâce à cela, Mont-de-Marsan ne sera jamais saccagée au Moyen Âge et la ville aux trois rivières conserve deux maisons romanes, notamment rue Maubec et des passages couverts (rue des Arceaux). Au XIIIe siècle, Mont-de-Marsan devient une plaque tournante du commerce aquitain avec les blés de Gascogne, les seigles et produits résineux des Petites Landes, les vins de Tursan et les armagnacs. Remplies de ces marchandises, les gabarres voguaient sur la Midouze vers Bayonne où elles les échangeaient contre du sel, de la morue, des sardines, des laines d'Espagne, des draps et des fromages de Hollande. Ce trafic prend de l'importance au XVIe siècle, un véritable port naît, entouré de sa propre enceinte fortifiée. Le négoce va contribuer à la prospérité de la ville et en modifie la physionomie. Des maisons bourgeoises sont construites autour de la place Joseph Pancaut et le long de la rue Dulamon. Dans cette rue, signalons l'hôtel particulier Papin. Dans la première moitié du XIXe siècle, Mont-de-Marsan affirme sa vocation administrative et tertiaire grâce à Napoléon Ier : siège de la préfecture, du palais de justice, de la gendarmerie et de la prison. L'architecte Panay dessine plusieurs de ces édifices officiels dans le style néoclassique de l'époque : la préfecture, la gendarmerie ou la Rotonde. L'arrivée du chemin de fer concurrence durement la batellerie et le port met fin à son activité en 1903. Dans la seconde moitié du siècle, la ville reste à l'écart de la révolution industrielle, mais profite de " l'arbre d'or ", le pin. La base aérienne 118 de Mont-de-Marsan, l'une des plus grandes de l'Armée de l'air française et maillon essentiel de la défense aérienne du pays, a été créée à l'issue de la Deuxième Guerre mondiale, même si la tradition aérienne montoise remonte au début du XXe siècle. Mont-de-Marsan, préfecture des Landes, compte quelque 30 000 habitants 
www.montdemarsan.fr

À voir / À faire à Mont-de-Marsan

Organiser son voyage à Mont-de-Marsan

Transports
  • Vol pas cher
  • Location voiture
  • Traversée Maritime
  • Parkings Aéroport/Gare
Hébergements
  • Trouver un hôtel
  • Location Airbnb
  • Location de vacances
Séjours
  • Voyage sur mesure
  • Réserver une croisière
Services / Sur place
  • Réserver une table
  • Activités & visites

Photos de Mont-de-Marsan

Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

4.99 €
0000-00-00
0 pages

Reportages & actualités de Mont-de-Marsan

Le Festival Arte Flamenco de Mont de Marsan à 30 ans !

Créé en 1989 par le Département des Landes, Arte Flamenco est le plus grand festival de flamenco hors des frontières espagnoles. Il se déroule à Mont-de-Marsan, en juillet. Le festival Arte Flamenco se veut fidèle à la tradition du flamenco « puro » tout en explorant les voies de la modernité. Sa spécificité réside dans son identité double : d’une part une portée internationale à travers le choix d’artistes espagnols de ...

Avis
Jeu concours

Les jeux concours du moment

Remportez un séjour exceptionnel pour 2 personnes en Champagne !

Un séjour exceptionnel pour 2 personnes en Champagne avec l'Office de Tourisme du Grand Reims .