Ancienne cité corsaire, Roscoff bénéficie d'un microclimat qui en fait l'un des hot spots de la côte Nord. Port de pêche toujours actif, sa criée est un endroit à vivre et à visiter au moins une fois, avant d'aller déguster la pêche du jour dans l'un des merveilleux restaurants donnant sur le port. Lieu d'embarquement pour les îles britanniques et irlandaises, c'est le point de départ de voyages vers d'autres cultures, ce qui a d'ailleurs participé à en faire un haut lieu d'échange de marchandises depuis l'Antiquité, contribuant au développement de la prospérité des habitants.

Durant le Moyen-Age, pendant que des chantiers navals battaient leur plein, des négociants commerçaient des toiles de lin et du sel contre du vin d'Espagne et d'autres denrées alimentaires. De belles maisons des XVIe et XVIIe siècles en granit et dotées d'originales lucarnes et gargouilles rappellent ce passé florissant. L'économie de Roscoff s'est ensuite tournée vers le domaine agricole. La ville fait en effet partie de la zone légumière du Nord-Finistère communément appelée " la ceinture dorée du Léon ". La culture de l'oignon, tout d'abord, a eu un impact déterminant dans l'histoire de la ville et de ses habitants, la Maison des Johnnies retraçant d'ailleurs cette aventure. L'oignon rosé, si apprécié pour son goût spécifique, a obtenu en 2009 une reconnaissance AOC. D'autres légumes, représentatifs de la production léonarde, tels les artichauts et les choux-fleurs, sont également cultivés dans les champs autour de Roscoff.

Dès le XIXe siècle, elle devient une station balnéaire prisée, notamment grâce à l'ouverture simultanée de l'institut marin Rockroum, faisant de la cité roscovite le premier centre de thalassothérapie de France. Les belles plages, sauvages et abritées, ne cessent quant à elles d'attirer les vacanciers.

À voir / À faire à Roscoff

Organiser son voyage à Roscoff

Photos de Roscoff

BREST / FINISTÈRE

Guide BREST / FINISTÈRE

BREST / FINISTÈRE 2019/2020

9.95 €
0000-00-00
336 pages
Avis