Après une inondation au début du XIe siècle, les habitants de la région commencèrent à construire des digues (dam en flamand) le long de la lagune en direction de l'actuelle Damme. Elles étaient faites pour protéger le pays contre de nouveaux débordements et pour rendre la terre propre à l'agriculture. Mais, à cause de ces travaux, le canal qui reliait Bruges à la mer commença à s'ensabler. On creusa alors un canal pour connecter la ville de nouveau avec la mer qui se retirait de plus en plus. Mais un raz-de-marée en 1134 créa le Zwin, la nouvelle voie maritime. Les digues aux rivages du Zwin furent reliées à hauteur d'un endroit appelé Ten Damme. Un nouveau canal était creusé entre Bruges et cet endroit. À la fin du canal, les Brugeois construisirent un sas. À partir de ce moment, Damme devint l'avant-port de Bruges. Au début, Damme s'appelait Hondsdamme (hond, chien en flamand) - d'où le chien dans l'écu de Damme. Mais le nom n'a pourtant rien à voir avec un chien, mais avec un honte . Honte est un vieux mot flamand qui signifie " endroit boueux à l'embouchure d'un fleuve  ". Le mot  honte s'est altéré avec le temps en  hond. Une vieille légende dit que le diable, sous forme d'un chien errant, terrifiait les constructeurs de digues avec ses hurlements. Un jour, une rupture de digue menaça la ville, les constructeurs de digues capturèrent le chien, lui cassèrent la tête et poussèrent le cadavre dans le trou. Damme fut alors sauvé de l'eau (et des hurlements de chien évidemment).

C'est à la fin du XIIe siècle puis au XIIIe siècle que la ville connut son plein essor. En effet, c'est à cette époque qu'elle se vit attribuer le monopole du transport d'un certain nombre de denrées précieuses à l'époque, telles que le vin, les épices, ou bien encore le bois et le poisson. Véritable plaque tournante du commerce internationale, Damme se développe et change de visage en se dotant de superbes bâtiments à l'architecture impressionnante comme son hôtel de ville, son église et son hôpital. C'est ainsi que Damme passa de petite ville de pêcheur à ville portuaire florissante.

Du fait de l'ensablement progressif du Zwin, l'accessibilité de Damme se réduit au fil des ans et au XVe siècle, la ville connaît même une crise économique. Mais les villageois tiennent bon. Un peu plus tard, vers 1616, Damme passe d'avant-port à ville fortifiée. Objet de toutes les convoitises, passant aux mains des Espagnols, la ville se dote de remparts et de bastions. Seuls les remparts couverts et le fossé principal sont encore visibles aujourd'hui.

Puis au XIXe siècle, c'est au tour de Napoléon de modifier à son tour la ville et ses canaux. Souhaitant créer une liaison entre le Nord de la France et le port d'Anvers, Napoléon envisage de créer un nouveau canal. Cette rivière appelée Damse Vaart est ainsi connue sous le nom de canal de Napoléon. Des prisonniers de guerre espagnols l'ont creusé, sous l'ordre de l'Empereur, à partir de 1810. Le canal ainsi pensé permettait également à Napoléon de s'échapper en cas de blocus continental. Il suit tout d'abord le vieux Reie avant de longer le Zwinarm. A la chute de l'Empire, le canal allait un peu plus loin que Hoeke, puis les travaux furent interrompus. Ils furent repris en 1858 et définitivement arrêtés par manque de moyens financiers, à hauteur de Sluis. La construction du canal modifia profondément l'urbanisme de la ville et de nombreux édifices furent détruits à cette époque. Pourtant, le canal eut pendant longtemps un véritable impact économique sur la ville. Mais aujourd'hui il est devenu une voie fluviale principalement récréative.

Après les affres des deux guerres dont certains combats se tinrent à proximité de la ville, Damme devint progressivement une petite ville calme centrée sur ses richesses tout à la fois patrimoniales et naturelles faisant la fierté de ses habitants.

Les villages aux alentours de Damme ont tous leur intérêt : Vivenkapelle est la perle de l'art néogothique en Flandre. A Sijsele, l'on peut jouer au golf. A Damme, la littérature est omniprésente puisque Jacob van Maerlant y vécut et y travailla, mais Damme reste avant tout la ville d'Ulenspiegel (Till l'Espiègle), et peut, depuis 1997, se proclamer premier village du livre en Flandre grâce à ses librairies spécialisées. Elle peut également s'enorgueillir de sa gastronomie, puisque fromages, bières, liqueurs locales, entre autres, sont fabriqués sur place.

Petite ville aux allures de village de poupées, Damme a mille richesses à offrir !

À voir / À faire à Damme

Adresses Futées de Damme

Rechercher par catégorie :

Organiser son voyage à Damme

Transports
  • Vol pas cher
  • Location voiture
  • Traversée Maritime
  • Parkings Aéroport/Gare
Hébergements
  • Trouver un hôtel
  • Location Airbnb
  • Location de vacances
Séjours
  • Voyage sur mesure
  • Réserver une croisière
Services / Sur place
  • Réserver une table
  • Activités & visites
  • Assurance voyage

Photos de Damme

Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

13.95 €
2019-05-01
576 pages
Avis
Jeu concours

Les jeux concours du moment

Remportez 2 séjours exceptionnels en Normandie (2 gagnants) !

Un séjour inoubliable en Normandie avec Latitude Manche. Une occasion unique de découvrir des paysages insoupçonnés et de profiter des belles plages de sable fin...

2 séjours à remporter 2 gagnants tirés au sort