Le téléphone sonne sans arrêt, les mails s'accumulent et votre ordinateur est en surchauffe ? Il est temps de faire une pause et de vous envoler pour quelques jours de " digital detox " ! Au vu de notre quasi dépendance à la technologie aujourd'hui, les vacances déconnectées ont de plus en plus de succès. Découvrir des destinations isolées permet de se rapprocher de la nature et d'oublier son emploi du temps souvent trop chargé. Voici nos 10 destinations préférées pour une déconnexion totale ! 

© RM Nunes - Adobe Stock

N°10 - La république des Palaos, joyau du Pacifique

C'est l'une des destinations phares de l'éco-tourisme aujourd'hui. Ce petit archipel situé au large des Philippines regroupe plus de 300 îlots et 26 îles. C'est le paradis des plongeurs qui viennent découvrir ses eaux cristallines où la pêche est interdite. Le Jellyfish lake est l'une des attractions principales : on plonge dans ce lac au milieu de millions de méduses totalement inoffensives puisque aucun prédateur ne les menace. Détente et relaxation assurées ! 

© option m - Adobe Stock

N°9 - Le Kakadu National Park et ses trésors aborigènes, Australie

Classé au Patrimoine mondial de l'Unesco, le Kakadu National Park est le plus grand parc national d'Australie. Sa mangrove peuplée de crocodiles et ses marais où vivent des serpents venimeux attirent les voyageurs les plus aventureux. On y découvre aussi des vestiges de la culture aborigène dans des galeries d'art rupestre vieilles de plus de 20 000 ans. On en prend plein les yeux et on oublie son portable au vestiaire ! 

© Daniela - Fotolia

N°8 - Le " parque nacional los Glaciares ", emblème des vastes espaces patagons

Le " parque nacional los Glaciares " est l'un des plus beaux spectacles d'Amérique du Sud. Il s'étend au sud de la Patagonie, dans une région faite de paysages extrêmes : d'un côté, l'aride pampa et de l'autre, une immense calotte glaciaire. Le Fitz Roy, un glacier dont le sommet culmine à 3 400 m, domine le parc. Pour découvrir ce paradis blanc, rien de mieux qu'une randonnée glaciaire : " digital detox " réussie ! 

© Michal Jastrzebski

N°7 - Les îles Lewis et Harris, centres de la culture gaélique

Les Hébrides sont l'un des territoires les plus à l'ouest du monde, avant le Groenland : dépaysement assuré ! Lewis et Harris forment une grande île écossaise recouverte par de nombreux lochs et des plages de sable blanc désertiques. Si le climat ne permet pas toujours d'en profiter, on y admire le riche patrimoine historique des alentours : des pierres levées de Callanish au Trussell Stone, un gigantesque menhir isolé. 

© PhotoImage - Adobe Stock

N°6 - L'archipel de Svalbard, la banquise norvégienne

Situé dans l'océan glacial Arctique, l'archipel de Svalbard est situé à la limite de la banquise permanente, en Norvège. De mi-octobre à mi-février, il est totalement plongé dans l'obscurité avant de se révéler sous une lumière constante le reste de l'année, pour un spectacle saisissant. Que l'on y voyage à pied, en bateau ou en traîneau, la priorité reste de préserver cette nature bien trop fragile et soumise aux différents changements climatiques.

© Morten - Adobe Stock

N°5 - Les Agriates, désert européen

La France recèle de trésors et le désert des Agriates, au nord de la Corse, est certainement l'un des mieux gardés ! Maquis sauvages, pinèdes et plages de sable blanc : le temps semble s'y être arrêté. Les plages du Lotu et de Saleccia sont accessibles en navette bateau depuis Saint-Florent ou l'Ile-Rousse, mais les plus aventureux préféreront emprunter la piste défoncée qui traverse le maquis : prévoyez de bonnes chaussures ou des amortisseurs de qualité ! 

© PKazmierczak

N°4 - Les îles Pitcairn, loin de la foule

Si la cohue citadine vous fatigue, direction les îles Pitcairn ! Ce territoire britannique d'outre-mer a la particularité d'être le pays le moins peuplé du monde, avec seulement 70 habitants. De ses 4 atolls - Pitcairn, Henderson, Ducie et Oeno - seul Pitcairn est habité. On y admire des fonds marins splendides avant de se baigner dans des piscines naturelles d'un bleu profond... Pour profiter de cette douce tranquillité, il vous faudra compter plusieurs jours de bateau depuis la Nouvelle-Zélande

© kensorrie - iStockphoto.com

N°3 - Skyros et la douceur grecque

Les îles grecques attirent chaque année de nombreux touristes : Corfou, Rhodes ou Santorin figurent parmi les plus fréquentées. Loin de ces sites bondés, l'archipel des Sporades est l'un des plus méconnus du pays. Sauvage et vivante, son île la plus méridionale  Skyros - charme les visiteurs par la diversité de ses paysages : verdoyants au nord et arides au sud. L'ambiance y est authentique et reposante sur ses plages sauvages et dans ses étroites ruelles. Un petit paradis à préserver ! 

© milangonda - Adobe Stock

N°2 - L'île de Molokai, paradis hawaïen

Aloha ! Bienvenue sur la cinquième île de l'archipel d'Hawaï Molokai. Ses 8 000 habitants protègent leur terre tout en cherchant à la préserver du développement touristique de masse. Ici, pas de centres commerciaux ni de gratte-ciels : on vient profiter des plages désertes. Historiquement connue pour son ancienne léproserie sur la péninsule de KaulaupapaMolokai abrite aussi la plus grande barrière corallienne des Etats-Unis. Un site hors du commun à découvrir sans plus attendre ! 

© nirodha - Adobe Stock

N° 1 - Ilha Grande, refuge brésilien

Rio de Janeiro charme les visiteurs par son effervescence, mais si vous ressentez le besoin de vous ressourcer lors d'une escapade dans la cidade maravilhosa, c'est à Ilha Grande qu'il faut aller ! Ce sanctuaire écologique est la plus grande île de la baie d'Angra dos Reis. Ici, pas de voiture : on circule en bateau ou à pied dans la jungle pour rejoindre des criques splendides ou la fameuse plage de Lopes Mendes et son sable blanc. 

© RM Nunes - Adobe Stock