SoHo, Little Italy, Harlem, Central Park, Upper East et West Side, Chinatown, Nolita, Greenwich Village, Wall Street, TriBeCa, Times Square, Chelsea, Brooklyn et le Bronx... Que de noms évocateurs et d'images qui bercent notre imaginaire ! Terrain infini de pérégrinations et de découvertes, New York a toujours attiré et brassé les populations du monde entier. Voilà une ville où se côtoient, entre autres résidents, des intellectuels, des artistes, des hommes d'affaires, des étudiants, des ambitieux de tout poil et des immigrants venus vivre leur " alternativité ". Tous se nourrissent de cette ville et alimentent son moteur. Dur de s'y faire une place tant la compétition fait rage à tous les niveaux, mais New York est peut-être la seule cité où n'importe qui aura la chance de se faire accepter. L'énergie qui y circule est palpable et aura tôt fait de conquérir le visiteur qui pourra y combler toutes ses envies : d'art, de connaissance, de sorties, de shopping, de rencontres, d'inconnu et d'incongru. New York, infatigable, étend inlassablement ses artères et ses quartiers, de borough en borough, comme une plante tropicale.

Mais pour beaucoup, New York, c'est surtout Manhattan. Ce borough a beau être le plus petit par sa surface, il n'en est pas moins le plus connu et vous y passerez, à priori, la plupart de votre temps. Vous explorerez ses blocs et ses quartiers enchevêtrés comme dans un collage surréaliste, forcément moderne et visionnaire. " Une ville debout ", disait Céline, et c'est surtout vrai à Manhattan qui, dans son gigantisme et son bouillonnement, n'a pas oublié l'espace : la vue est dégagée en haut, en bas, devant, en diagonale. Le regard respire et plonge dans une succession de perspectives. Forcément, cela ouvre des horizons. Et puis Central Park, cette gigantesque émeraude amazonienne dans la jungle de béton, influe beaucoup sur la qualité de la vie new-yorkaise. Entre le dur et l'aérien, cette ville électrique, insomniaque, est ouverte 24h/24 ; ses feux rayonnent sans discontinuer comme par peur de rater quelque chose. Une ville debout, oui. Car après avoir été éventrée dans un de ses plus anciens quartiers et vu son plus fier symbole s'effondrer avec 3 000 des siens à bord, elle s'est relevée. Le traumatisme est là, prégnant et entretenu par un discours sécuritaire et alarmiste. Mais, comme elle a déjà surmonté de nombreuses crises, New York, inoxydable et insoumise, brille comme un phare de culture et de tolérance. Là où la loi du talion a parlé, elle a pris ses distances et affirmé sa différence. Elle la cultive savamment et n'a pas fini de nous faire rêver.

Les lieux incontournables de MANHATTAN

Préparer son voyage à MANHATTAN

Les circuits touristiques à MANHATTAN

New York, un concentré d'Amérique

Urbanisme démesuré, quartiers cosmopolites, diversité culturelle, New York est une bulle formidable que l'on pourrait découvrir pendant une vie toute entière. Dans ce séjour, vous avec sept jours, ce ...

Une semaine de culture, de Boston à Washington

Entre le Museum of Fine Arts et le palais vénitien d'Isabella Stewart Gardner, Boston ouvre la danse avec grâce. Viennent ensuite New York et ses MET et MOMA, puis Philadelphie, avec notamment la Barn...

Photos de MANHATTAN

Découvrir MANHATTAN

Les plus de New York

Sur sur New York et ses grattes-ciel.
Sur sur New York et ses grattes-ciel.
L’ultime expérience urbaine

Manhattan a mille visages. Chaque quartier détient son identité propre et, d'un block à l'autre, on traverse plus qu'une rue, on change d'univers. Le Financial District oscille entre pittoresque et business forcené, Chinatown regorge de senteurs exotiques et de ruelles étroites, Little Italy conserve les saveurs italo-américaines conformes aux clichés du cinéma. Il se dégage de l'East Village et du Lower East Side une atmosphère plutôt rock'n'roll, fidèle au New York des années 1980. Greenwich Village est bohème, libre et contestataire, SoHo chic, TriBeCa branché, Chelsea festif. Midtown est démesuré et Times Square féerique, du genre babylonien. L'Upper East Side est sélect, l'Upper West Side chic et gourmand, Harlem authentique et en mutation. New York est un champ des possibles, immense et extraordinairement dense. Et la visite de Brooklyn vous aidera à approfondir votre connaissance de New York. Vous serez surpris par les ambiances variées qui se dégagent de ses nombreux quartiers, plus résidentiels qu'à Manhattan dans l'ensemble. De Williamsburg le branché à Prospect Park le verdoyant. Le Queens fait la part belle aux quartiers ethniques (coréens, chinois, jamaïquains, noirs-américains, dominicains, mexicains, italiens, etc.) et le Bronx, surprenant et attachant, s'affranchit peu à peu de sa mauvaise réputation. Quant à Staten Island, elle a le goût de la province. Aucune ville ne propose autant de diversité et ne se métamorphose aussi vite. Quelle qu'en soit votre connaissance, New York demeure à découvrir et représente une des expériences urbaines ultimes aux Etats-Unis.

Ceux qui ont visité New York dans les années 1980-90 seront peut-être déçus de ne plus retrouver le New York grungy qu'ils avaient laissé. Certes la ville s'est enrichie, les artistes et les marginaux ont été poussés en-dehors de la ville, mais New York reste une métropole multi-culturelle qui continue d'attirer des jeunes pleins de rêves du monde entier. Des nouveaux arrivant qui font de New York une ville dynamique. Et en lisant ce guide, vous vous rendez compte que la Grosse Pomme a encore beaucoup à offrir de jour comme de nuit.

La capitale mondiale de la culture

Petits ou grands, qu'ils soient consacrés à l'art classique, contemporain ou abstrait, au design, au Moyen Age, à l'histoire de la communauté juive ou ukrainienne, plus de cent musées sont à découvrir à New York. Le Met est le plus grand musée d'Occident, et le Museum of Natural History le plus grand du monde dans son genre (et le mieux fourni), le nom du MoMA a fait le tour du monde, tout comme l'architecture du Guggenheim. La Frick Collection est un trésor avec ses chefs-d'oeuvre de tous les artistes majeurs du XIVe au XIXe siècle, collectionnés avec dévotion par Henry Clay Frick. Autant de lieux où les collections et les expositions sont synonymes d'excellence. De quoi satisfaire les visiteurs les plus exigeants et les plus férus de culture. Le spectacle vivant n'est pas en reste : chaque soir un opéra, un concert de jazz, de rock, de hip-hop, de musique brésilienne ou une représentation d'orchestre philharmonique a lieu dans une des nombreuses salles de spectacle de la ville. Pas de doute, New York est une terre bénie pour les sens et les cellules grises.

Une vie nocturne sans équivalent

New York, the city that never sleeps (la ville qui ne dort jamais), est sans conteste une des villes au monde où la vie nocturne offre le plus de possibilités. Si vous aimez sortir, boire un verre ou danser toute la nuit, New York est the place to be. D'autant que le métro fonctionne 24h/24.
Les bars rivalisent de décorations originales, de cocktails et de concepts pour attirer un chaland bien sollicité. Les clubs aux dimensions souvent hors normes ont des sonos parmi les plus performantes et des soirées parmi les plus folles au monde. Y défilent en permanence les meilleurs DJ de la planète (normal, beaucoup y résident). Les New-Yorkais écoutent leurs envies, sans crainte du jugement d'autrui. Sortir, au sens large, constitue une véritable culture pour eux, qui n'est pas réservée aux seuls 16-35 ans et pas limitée aux vendredis et samedis soir. Dans une ville qui regorge de célibataires, on sort souvent pour se rencontrer et croquer la vie à pleines dents. Un grand souffle de liberté se propage dans la ville à la tombée de la nuit. New York est bel et bien le paradis des couche-tard !

Quand mégalopole rime avec qualité de la vie

A New York, la qualité de l'environnement est bonne. Cette ville portuaire, une île sur l'Atlantique, compose avec un climat souvent rude, mais sain (continental). L'hiver est la plupart du temps sec et ensoleillé, ponctué de tempêtes de neige impressionnantes. L'été, il fait très chaud et humide. Mais, en toute saison, la lumière, vive, claire et motivante, irradie généreusement la ville. L'air y est bon, même dans des zones fortement urbanisées, grâce, notamment, à l'aération de ses axes et à la présence de nombreux parcs. Central Park, bien sûr, mais aussi Battery Park, Riverside Park, Highbridge Park, la High Line et les innombrables petites oasis de verdure (les fameux West Pocket Parks), plantées dans la jungle urbaine. A Brooklyn s'érige le bucolique Prospect Park, dans le Queens, l'immense Flushing Meadows-Corona Park. Dans le Bronx, pas moins d'un quart de la surface est occupé par des parcs, dont le magnifique Bronx Zoo. Et qui dit océan, dit plage. Il y en a un certain nombre dans les environs de New York, mais aussi non loin du coeur de la ville. La cohabitation de la nature avec un urbanisme très avancé est un des secrets de l'équilibre de New York. Et du plaisir qu'on a à y séjourner ou à y vivre...

Un voyage à travers les cuisines du monde

Plus de quinze mille restaurants régalent le palais des New-Yorkais. Que manger une fois arrivé dans les tentacules de la Big Apple ? De tout ! Il y a bien sûr la cuisine américaine, sous toutes ses formes et ses influences : les Deli's avec leur cortège de plats et de sandwichs d'inspiration italienne ou juive d'Europe de l'Est, les barbecues, les cajuns, les tex-mex ou la soul food afro-américaine. La cuisine asiatique y est également à l'honneur. Les restaurants chinois, japonais, coréens, thaïs et indiens figurent parmi les plus nombreux. Les saveurs européennes ne manquent pas : les bistrots français et les trattorias italiennes marchent fort. Si vous voulez manger espagnol, polonais, russe, irlandais ou ukrainien, c'est aussi possible ! Les restaurants cubains et portoricains sont, eux aussi, nombreux, et vous pourrez même vous initier à la cuisine éthiopienne, goûteuse et originale. N'hésitez pas à faire un régime avant de partir, car New York sera un régal pour les gourmets et les gourmands, les gastronomes et les aventureux.

Reportages & actualités de MANHATTAN

Ailleurs sur le web
Avis