Historiquement, Saint-François possède la particularité d'être l'un des derniers bastions de la population amérindienne repoussée progressivement par le mouvement colonial. Cela n'empêche pas les colons à la fin du XVIIe siècle de porter le coup fatal en décidant de prendre possession des lieux. Donnant sur la côte atlantique et protégée par la barrière de corail, la région prospère très vite grâce aux cultures de la canne, du cacao et du café. Elle acquiert même l'une des premières usines centrales en 1847 fondée par les frères Sinson. Le violent cyclone de 1891 laisse derrière lui des dizaines de morts et des centaines de maisons détruites. Neuf ans plus tard, la commune est le théâtre d'un affrontement sanglant qui secoue l'opinion publique : le nord de l'île est confronté à une grève générale et des manifestants s'attroupent. Malgré l'intervention du maire du François, Homère Clément, qui essaie de calmer les esprits, les militaires ouvrent le feu. Bilan : 10 morts et 16 blessés. L'histoire retient ce drame sous le nom de " la fusillade du François ". Un événement tragique qui donne lieu à une polémique : qui est responsable ? Voisine de Saint-Esprit et du Vauclin, la commune du François est aujourd'hui le principal fief de la communauté béké. Ces Blancs créoles cherchent à conserver leur statut d'aristocrates et mènent ici leurs affaires comme des chefs. Commune singulière, elle ne manque pas d'arguments touristiques avec ses célèbres îlets, ses fonds blancs, ses belles criques, sa mer calme, ses yoles, ses villas, son centre-ville animé et sa célèbre Habitation Clément. Un petit havre de paix auquel on vous conseille d'accéder par la route qui vient du Lamentin (N6) bordée de bananeraies et de champs de cannes à sucre.

Les lieux incontournables de FRANÇOIS

Comment partir à FRANÇOIS ? Nos conseils & astuces

Organiser son voyage à FRANÇOIS

Photos de FRANÇOIS

Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

11.95 €
2019-01-02
480 pages
Ailleurs sur le web
Avis