Mandatées par la Compagnie des Isles d'Amérique afin de coloniser de nouvelles îles habitées par " les sauvages ", les expéditions (1635) de Jean Duplessis, sieur d'Ossonville et de Charles Liénard, sieur de L'Olive, débarquent dans cette localité bien après Christophe Colomb (1502). Même s'il nous est difficile de le croire au vu de son paisible paysage, les témoignages précisent pourtant que les nouveaux arrivants sont découragés devant les pénibles obstacles : innombrables serpents et indigènes belliqueux. Après que l'île a été désertée, Pierre Belain d'Esnambuc, très méfiant, prend la situation en main et débarque ici à son tour, quelques semaines plus tard. Le gouverneur du Parquet, neveu et successeur d'Esnambuc, construisit une maison en brique près de la rivière et une chapelle consacrée à saint Jacques vers 1645. Sa proximité avec la capitale économique, Saint-Pierre, joue pleinement en faveur du Carbet, comme en témoigne son économie fructueuse jusqu'à la seconde partie du XIXe siècle. La crise sucrière et l'éruption de la montagne Pelée (1902) mettent cependant un terme à cette prospérité. La localité devient commune en 1837. Son nom est un héritage amérindien : le carbet est une vaste case, sorte de modèle d'habitation collective aux Antilles. Le visiteur en quête de traces d'architecture jésuite du XVIIIe siècle trouvera matière à contentement : l'église actuelle, à la voûte de bois et au fin clocher, déploie généreusement ses trésors au détour des rues écrasées de soleil. En contrebas du Morne-Vert et au sud de Saint-Pierre, ce pittoresque bourg tente depuis fort longtemps de rivaliser avec les points renommés de l'île. Il est vrai que les célèbres pitons du Carbet (1 196 m) lui ont déjà conféré une place non négligeable au sein du tourisme vert (nombreuses randonnées pédestres). A noter que la commune est connue pour avoir abrité la résidence du célèbre peintre Paul Gauguin (1848-1903), ayant séjourné sur l'île en 1887. C'est ici également que l'on trouve le " zépol carré" du rhum Neisson, référence pour les amateurs du ti-punch. Côté plage et mer azurée, l'Anse du Carbet est impressionnante et très agréable. Néanmoins, la ville du Carbet reste connue pour être le lieu de débarquement de Christophe Colomb : un mémorial représentant les mâts du bateau de ce dernier a d'ailleurs été édifié en 2017 à la sortie du Carbet.

Les lieux incontournables de CARBET

Comment partir à CARBET ? Nos conseils & astuces

Organiser son voyage à CARBET

Photos de CARBET

Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

11.95 €
2019-01-02
480 pages
Ailleurs sur le web
Avis