La première preuve certaine de l'existence du village est un texte de 1225 qui mentionne le nom de Chaponost. Le village était une paroisse dépendant du prieuré de Saint-Irénée de Lyon qui détenait également des droits seigneuriaux. Le château de Chaponost servait en partie au stockage du produit de la dîme. Au XVIIIe siècle, la population vivait essentiellement de la terre : paysans propriétaires, métayers, maîtres-valets, journaliers et domestiques. Le XIXe siècle est marqué par l'expansion des infrastructures et l'ouverture sur les autres communes. Agriculture, vigne, élevage de ver à soie et artisanat (charrons, tonneliers, forgerons, veloutiers, tisserands...) étaient les principales activités de la commune. A l'instar de nombreuses communes du Lyonnais, ses agriculteurs se tournèrent au début du XXe vers la culture de la fraise, l'arboriculture fruitière, la polyculture (pommes de terre, colza, betteraves...) et l'élevage. De nos jours les témoins de ces époques passées sont : l'aqueduc romain du Gier, la porte médiévale du château, l'église de 1891, le lavoir communal de 1881, les croix de chemins, les loges des champs, petites cabanes rudimentaires servant à s'abriter, prendre le repas et ranger les outils.

À voir / À faire à Chaponost

Photos de Chaponost

Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

5.95 €
2019-11-07
272 pages
Avis