Après quinze ans de création pour le spectacle vivant, le collectif des Trafikandars présente aujourd’hui sa première exposition : « Je vois ce que je crois ».

A travers un parcours immersif et interactif à mi chemin entre proposition plastique et spectacle où la lumière est la matière principale, les artistes proposent d’interroger la notion de « perception de la réalité ».

En inversant la célèbre maxime chrétienne « je crois ce que je vois », ils nous offrent un point de départ pour triturer la notion et nous pousser à penser au-delà. Au-delà de ce que l’on voit, de ce que l’on pense voir, et au final, au-delà de ce que l’on croit être « nos certitudes ».

Profondément imprégnés par les cultures urbaines et issus pour la plupart du mouvement hip hop, les artistes invités sur le projet viennent pour l’occasion confronter leur discipline à différentes techniques numérique (mapping, anaglyphe, encre sympathique) qui permettent de faire ce pas de côté vers l’illusion. Ils investissent l’espace entièrement pour immerger au maximum le spectateur dans cet univers, pour bousculer ses repères sensoriels et lui faire vivre une expérience immédiate et éphémère à la manière du spectacle vivant.

« Ce que je vois », « ce que je ne vois pas », « ce que je crois voir », chaque pièce de l’exposition est ainsi l’occasion de nous questionner sur notre perception, la manière dont elle s’inscrit dans le réel et sur combien il peut être salutaire pour chacun de nous de la mettre en doute. Notamment dans un monde d’images où le culte de l’apparence prévaut.

Au final, c’est une balade poétique au cœur de la lumière que nous proposent les Trafikandars où le doute est un joyeux compagnon de route qui sans cesse pique notre curiosité.

* Du 23 mars au 4 mai 2019 *
Vernissage le samedi 23 mars à 19h

Horaires d'ouverture :
Mercredi 14h - 19h
Vendredi 17h - 19h
Samedi 14h - 19h

La Fabrique culturelle
10, avenue de Stalingrad
91120 PALAISEAU
Site : https://www.facebook.com/events/313102096072784/