Le choeur de l'église de Darbonnay, de style ogival, date de 1499 et une chapelle de 1526. Celle-ci a eu la particularité d'abriter un petit gisant. Les paroissiens croyaient qu'elle représentait saint Philibert. Mais ce n'est qu'en 1985 que l'on identifie cette sculpture sans mains ni pieds : il s'agit de Jean de Bourgogne, fils de la comtesse de Bourgogne Mahaut-d'Artois, mort en bas âge. Les sculptures d'enfant du XIVe siècle sont très rares. Celle-ci avait été commandée en 1315 à Jean Pépin de Huy. Depuis 1994, elle repose au musée des Beaux-Arts et d'Archéologie de Besançon.

À voir / À faire à Darbonnay

Organiser son voyage à Darbonnay

Photos de Darbonnay

Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

9.95 €
2019-07-12
288 pages
Avis