Bien qu'il ne reste aucun vestige gallo-romain, Châlons, ancien oppidum des Catalauni, était traversée, il y a deux millénaires, par la voie Agrippa qui partait de la mer du Nord pour rejoindre Milan.

De l'époque médiévale, la ville a conservé un important patrimoine architectural. Au XVIIe siècle et au XVIIIe siècle ont été édifiés de beaux immeubles à pans de bois, en appareillage champenois (alternance de brique et de craie) ou en pierre dure et en craie. On qualifiait d'ailleurs Châlons de ville aux belles flèches, car elle avait treize ponts et autant de portes, paroisses, hôpitaux et maisons de charité et de justice. De paisibles jardins, cours d'eau et canaux apportent un charme supplémentaire à cette cité qui a un pied de chaque côté de la Marne. Châlons-en-Champagne s'anime au gré des temps forts qui rythment sa vie : un théâtre Scène nationale à l'espace Pierre-Dac, une Ecole nationale des arts du cirque, des festivals de musique, comme le Festival des musiques d'ici et d'ailleurs qui se tient entre juillet et août dans la ville, du théâtre de rue et du cirque avec Furies et aussi une foire-exposition importante, le deuxième salon du Machinisme agricole de France.

La ville de Châlons a longtemps été désignée sous nom latin Catalaunum. À partir du XIIIe siècle, c'est son nom français qui est utilisé. Plus tard, afin d'éviter la confusion avec Châlon-sur-Saône et selon l'habitude médiévale, c'est un nom de région qui fut choisi pour dénommer Châlons-en-Champagne. C'est durant la Révolution française de 1789 que l'on interdit pour des raisons idéologiques, l'usage de ce nom qui rappelait une ancienne structure féodale. Mais en 1998, désireuse de renouer avec son passé glorieux de ville dynamique, exportatrice de tissu de qualité, Châlons a repris son toponyme originel, Châlons-en-Champagne.

À voir / À faire à Châlons-en-Champagne

Organiser son voyage à Châlons-en-Champagne

Photos de Châlons-en-Champagne

9.95 €
2019-04-17
624 pages

Reportages & actualités de Châlons-en-Champagne

Avis