On a souvent tendance à l'oublier, mais l'Île-de-France n'est pas que Paris. Bien sûr la Ville Lumière reste la principale destination des visiteurs qui se rendent dans la région, pour son architecture, ses musées, son art de vivre et sa vie culturelle foisonnante. Mais l'Île-de-France, c'est aussi sept autres départements qui regorgent de trésors. On y trouve de jolies contrées verdoyantes à explorer lors de randonnées, des petites communes chargées d'histoire et des châteaux grandioses pour les amoureux du beau patrimoine. La région offre un large panel de lieux qu'il serait dommage de ne pas découvrir et en voici les incontournables.  

©

Escapade dans l'Essonne au château et parc de Courances 

Le château de Courances est une sublime bâtisse qui fut construite entre 1622 et 1630. Il connut une histoire mouvementée et son architecture actuelle correspond aux travaux entrepris par le baron Samuel de Haber en 1872 pour le restaurer. Il en profita notamment pour ajouter des éléments comme les briques rouges typiques de l'époque Louis XIII sur la façade ou bien encore l'escalier en fer à cheval. Si le château est encore privé de nos jours, il est possible de le visiter pour en apprendre plus sur son architecture et son histoire. À l'extérieur, le parc fait cohabiter plusieurs styles, à la française, japonisant... et l'ensemble offre une balade paisible au cœur d'un espace labellisé « Jardin Remarquable ». 

©

Balade dans le Parc naturel régional du Gâtinais français 

Créé en 1999, le Parc naturel régional du Gâtinais français couvre un large territoire sur lequel il est agréable d'effectuer des balades à pied, à vélo ou à cheval. On y découvre des paysages variés allant de vallées traversées par des cours d'eau à des forêts, des chaos rocheux et des plaines agricoles. À Aulne, la Maison du Parc accueille les visiteurs pour donner toutes les informations nécessaires à la découverte du parc régional. On part ainsi au gré des envies à la découverte de l'art rupestre du paléolithique, voir la chapelle Saint-Blaise-des-Simples décorée par Jean Cocteau ou bien encore on grimpe à cheval pour découvrir les villages et les cultures du Gâtinais sud. 

©

Le quartier de la Défense, musée à ciel ouvert 

Au nord-ouest de Paris, le quartier de la Défense est un des plus importants quartiers d'affaires d'Europe, mais pas seulement. En effet, en dehors des tours dont la plupart accueillent des bureaux, le quartier révèle aux visiteurs de nombreux secrets. Pour bénéficier d'une vue incroyable sur la capitale française, il ne faut pas hésiter à rejoindre le toit de la Grande Arche, à 100 m de haut. On s'amuse ensuite à repérer les principaux monuments parisiens. Véritable musée à ciel ouvert, le quartier abrite aussi un grand nombre d'œuvres d'art du XXe au XXIe siècle qui y sont exposées en libre accès. Citons le Pouce de César, un morceau du mur de Berlin ou bien encore la Fontaine de Yaakov Agam. Pour un instant au vert, rendez-vous au parc André Malraux, où de larges pelouses laissent place à des espaces plus intimistes. 

©

Une flânerie dans les jardins du musée départemental Albert-Kahn

Situé à Boulogne-Billancourt, le musée départemental Albert-Kahn est l'un des sites les plus visités en Île-de-France. Dans ce lieu consacré au banquier et philanthrope français animé par un idéal de paix à l'échelle universelle, on découvre de somptueux jardins, un véritable havre de paix au sein de la petite couronne. Jardin français, anglais ou japonais, tous offrent une balade paisible entre arbres, buissons et fleurs. Le musée permet, lui, de découvrir les travaux de l'homme au cours du XXe siècle en lien avec la diversité des peuples et des cultures dans le monde.

©

La Place des Vosges, l'une des plus belles de Paris 

Nommée Place Royale lors de sa construction par Henri IV au début du XVIIe siècle, la Place des Vosges dévoile des monuments à l'incroyable unité. Il s'agissait à l'époque d'hôtels particuliers où vivait la haute bourgeoisie. Avant de prendre la direction du square Louis XIII pour profiter du soleil en se prélassant sur les pelouses, il faut parcourir les arcades, pour leur beauté et leur calme, qui parfois est rompu par quelques musiciens venus partager leur art. À ne pas manquer non plus sous les arcades, l'Hôtel de Sully et la Maison de Victor Hugo, aujourd'hui musée consacré au grand écrivain. 

©

Une visite du Louvre, musée d'exception

Le Louvre est le plus grand musée du monde et aussi le plus visité. Arrivé sur place, on découvre tout d'abord une bâtisse de toute beauté, construite en premier lieu sous le roi Philippe Auguste en tant que forteresse médiévale, avant de devenir palais royal au XVIe siècle. L'autre élément qui interpelle le regard est sa pyramide constituée de verre et de métal qui date elle de 1989. À l'intérieur, le musée abrite 35 000 œuvres, autant dire qu'il est nécessaire de s'y rendre plusieurs fois pour découvrir un maximum de ses trésors. Les collections sont réparties en plusieurs départements, dont les incontournables antiquités égyptiennes et antiquités grecques, étrusques et romaines. Du côté des œuvres, le lieu attire les foules pour voir des joyaux tels que La Joconde, La Vénus de Milo ou bien encore Le Sacre de Napoléon

©

La Forêt de Fontainebleau, plus grand espace naturel d'Île-de-France 

Située à 60 km au sud de Paris, la Forêt de Fontainebleau est un lieu incroyable pour se balader au vert. 98 % de son territoire se compose de la forêt et du magnifique château de Fontainebleau. À l'occasion de randonnées, les marcheurs découvrent un lieu de toute beauté, avec des chênes, des hêtres, des pins sylvestres, mais aussi des platières, du sable et des chaos rocheux, qui lui offrent une identité singulière et témoignent de son histoire géologique. Les paysages ont d'ailleurs inspiré de nombreux artistes, dont les précurseurs de l'impressionnisme.  

©

Le château de Vaux-le-Vicomte, splendeur architecturale 

En 1653, Nicolas Fouquet fait appel à l'architecte Louis Le Vau, réputé pour être un formidable ambassadeur du style italien en France, pour lui construire sa demeure. L'architecture extérieure du château de Vaux-le-Vicomte va alors inspirer les constructions françaises pour le siècle et demi à venir. À l'intérieur, le public se rend entre autres au salon des Muses et dans la chambre du Roi, qui rayonnent par leur décor baroque. Puis arrive la visite des appartements de Monsieur et Madame Fouquet, avec une décoration et des œuvres d'art qui transportent au cœur de la vie quotidienne d'une grande demeure du XVIIe siècle. À l'extérieur, on se laisse volontiers séduire par une visite du parc et du jardin à la française, œuvre d'André Le Nôtre. 

©

Le Mémorial de la Shoah de Drancy, lieu de mémoire 

Situé en face de la Cité de la Muette, le Mémorial de la Shoah de Drancy est un lieu de recueillement pour les passionnés d'histoire et ceux qui s'intéressent plus particulièrement à la Seconde Guerre mondiale. La Cité de la Muette est en effet devenue un camp d'internement en 1941, avant d'être le lieu de regroupement des Juifs de France qui furent conduits dès 1942 vers les camps de concentration. Environ 63 000 Juifs de France sont partis vers les camps depuis Drancy entre 1942 et 1944. Le mémorial présente une exposition permanente qui permet de mieux comprendre l'histoire du camp, la vie des prisonniers et l'organisation des déportations à l'aide de témoignages vidéo, de photos et d'autres archives. 

©

L'abbaye de Royaumont, chef-d’œuvre de l'architecture gothique 

L'abbaye de Royaumont est fondée en 1228 par Saint Louis et par sa mère Blanche de Castille. Il s'agit de la plus grande abbaye cistercienne d'Île-de-France, dont les superbes bâtiments sont disposés autour d'un cloître. On y découvre notamment l'un des plus beaux exemples de réfectoire gothique de l'Hexagone. En dehors du cloître et ses salles voûtées, il faut aussi se balader dans son paisible parc verdoyant. On passe alors du jardin du cloître au jardin des 9 carrés, pour enfin finir dans le jardin potager. Aujourd'hui, cet endroit qui respire la sérénité accueille des concerts, des résidences d'artistes et des colloques. Et pour ceux qui souhaitent prolonger le plaisir, l'abbaye dispose de chambres et d'un restaurant pour les week-ends. 

©

Provins, voyage à l'époque médiévale 

Située en Seine-et-Marne, la cité médiévale de Provins mérite qu'on s'y attarde pour découvrir son riche patrimoine. On commence par flâner dans son centre historique très bien conservé et on part à la conquête des plus beaux monuments : les remparts et les portes fortifiées, la grange aux Dîmes, une maison de marchand du XIIe siècle ou bien encore la tour de César, le donjon de la cité. La tour offre d'ailleurs un très beau panorama sur la ville et ses alentours. Le patrimoine religieux y est aussi très intéressant, avec la collégiale Saint-Quiriace, elle aussi du XIIe siècle et l’église Saint-Ayoul. À noter que la cité médiévale de provins est classée à l'UNESCO depuis 2001.

©

Le château de Vincennes, formidable lieu historique 

Le château de Vincennes est un splendide monument médiéval situé aux portes de Paris. Pour l'histoire, le lieu a été une résidence royale du XIIe au XVIIIe siècle. Il a conservé de nombreux éléments d'époque : les tours médiévales, son enceinte, la Sainte-Chapelle et le donjon, qui date du XIVe siècle et qui se trouve être le plus haut du continent européen. Dès le début du XVe siècle et jusqu'au XIXe siècle, l'impressionnant donjon fut une prison qui accueillit des personnalités telles que le Marquis de Sade ou bien encore Mirabeau. Une visite permet de s'imprégner de l'importante histoire du monument, et il faut savoir qu'il abrite aujourd'hui le Service Historique de la Défense, dont les archives et les bibliothèques sont ouvertes aux visiteurs.

©

Une découverte de Rambouillet 

Commune des Yvelines, Rambouillet mérite qu'on y passe quelques instants pour découvrir ses richesses. On s'y promène dans le centre-ville et on n'oublie pas de lever la tête pour contempler les beaux édifices qui datent du XVIIIe siècle. Puis, on prend la direction du Palais du Roi de Rome, musée d'Art et d'Histoire de la ville. Un autre très beau monument est l'église Saint-Lubin, dont on apprécie le style néo-gothique et la contemplation de l'orgue du XVIIIe siècle. Et puis une visite de Rambouillet, c'est aussi se donner l'occasion de se rendre dans son superbe château fort du XVIe siècle et ses jardins, et plus tard, programmer une balade au vert dans l'incontournable forêt. 

©

Le château de Versailles, chef-d’œuvre de l'art classique français 

Si le château de Versailles n'était à la base qu'un modeste château construit par Louis XIII pour la chasse, Louis XIV le choisit par la suite pour en faire la gigantesque bâtisse d'exception que l'on connaît aujourd'hui, symbole de l'art classique français et de l'absolutisme royal. À l'intérieur, on visite les pièces incontournables que sont la Galerie des Glaces, les appartements royaux, l'Opéra Royal et le musée de l'Histoire de France. Et on ne quitte pas ce lieu magique sans avoir parcouru son parc orné de parterres d'eau, de verdure, de fontaines, de statues et d'autres bâtiments exceptionnels tel le Temple de l'Amour. 

©

Promenade à Auvers-sur-Oise sur la trace des impressionnistes

Auvers-sur-Oise est une commune bucolique dans laquelle il est agréable de flâner, notamment pour partir sur la trace des nombreux grands noms d'impressionnistes qui y ont séjourné et se sont inspirés des lieux et de la lumière pour composer leurs toiles. Et comment ne pas citer Van Gogh, qui y vécut les deux derniers mois de sa vie et qui y a peint plus de 70 tableaux et dessins ? On peut commencer par visiter le château et son parc, aujourd'hui musée consacré à l'impressionnisme, puis plus tard, effectuer un parcours qui conduit vers les lieux où Van Gogh passa du temps : sa chambre, que l'on trouve à l'auberge Ravoux et l'église d'Auvers-sur-Oise, peinte par l'artiste, et dont l'original se trouve aujourd'hui au musée d'Orsay. Au cimetière, il ne faut pas manquer d'aller se recueillir sur les tombes des deux frères Van Gogh. 

©