Terre de la pura vida, le Costa Rica, bordé par la mer des Caraïbes et l'Océan Pacifique, relie l'Amérique du Nord à l'Amérique du Sud. Visiter ce territoire c'est découvrir une terre luxuriante, un véritable cadeau de la nature où la vie se veut plus douce.  Paradis des visiteurs en quête d'une Dame Nature préservée, le Costa Rica comble aussi les sportifs avec ses nombreux spots réputés pour le rafting, la randonnée ou les activités nautiques. Bienvenue dans le pays le plus heureux du monde selon l'Happy Index Planet ! Petit Futé vous propose ses dix incontournables pour un séjour réussi !

©

Le volcan Arenal, majestueux et menaçant

En 1968, l'Arenal s'est réveillé et son éruption a emporté sur son passage un charmant village implanté sur le versant ouest. Fort heureusement, depuis 2010, ce volcan s'est absolument assagi... Même s'il est toujours interdit de parcourir ses sentiers, on peut encore arpenter de magnifiques sites dans les environs, comme le Cerro Chato, considéré comme le petit frère de l'Arenal. La Fortuna, ville la plus proche de l'Arenal, offre une vue splendide sur le volcan. 

©

Le parc national Manuel Antonio, un exemple de biodiversité

Si le parc national Manuel Antonio est l'un des plus célèbres du pays, c'est aussi l'un des plus petits avec « seulement » 1 625 ha. Élu l'un des plus beaux parcs au monde par le magazine Forbes, il doit sa popularité à sa faune et sa flore impressionnantes. Que ce soit sur la terre ou dans la mer, de nombreux animaux habitent ce joyau naturel : singes hurleurs, dauphins à gros nez et même baleines à bosses ! Accordez-vous une pause sur l'une des plages du parc, elles sont splendides. 

©

Montezuma et son ambiance bohème

Backpackers et baba cool se retrouvent tous à Montezuma ! Ici, le yoga est légion et les jongleurs de feu omniprésents. Cliché, penserez-vous ! Et bien non, Montezuma est certainement l'un des plus beaux sites du Costa Rica ! Il faut y aller pour le croire... Sa plage presque intimiste, malgré les nombreux voyageurs, ses chutes d'eau et son littoral déchiqueté vous donneront envie d'en profiter plus longtemps que prévu... 

©

Faire du kayak dans le Golfo Dulce

Situé au sud du Costa Rica, le Golfo Dulce – golf sucré – s'étend sur 75 km de long pour 20 à 30 km de large. L'arpenter en kayak, pour les plus initiés, permet de s'éloigner du large et de découvrir le labyrinthe de la mangrove où vit une faune splendide : hérons, paresseux, dauphins et baleines entre autres. Prenez le temps de découvrir ce paysage avant de vous accorder une pause sur l'une des plages splendides que vous croiserez. 

©

Le parc national du volcan Poás, voyage au cœur du cratère

Au Nord-Ouest de la capitale, San José, le volcan Poás est l'un des plus actifs du Costa Rica. Depuis 1828, il a connu 39 éruptions... de quoi en effrayer plus d'un ! Au cœur d'un sublime parc national, on longe des exploitations de café pour atteindre le point culminant de Poás, à 2 708 m d'altitude. Bien sûr, il est interdit de s'approcher des cratères actifs, mais vous pourrez jouir d'un superbe panorama sur le lac émeraude du volcan ! 

©

La plage Santa Teresa, paradis des surfeurs

Au sud de la péninsule de Nicoya se trouve la playa Santa Teresa, un spot privilégié pour dompter la vague ! On y pratique le surf toute l'année, mais la période idéale s'étend certainement de décembre à fin avril. Ses côtes sauvages plairont aussi aux visiteurs cherchant à s'éloigner des plages trop peuplées. Ses kilomètres de sable blanc en bordure de la forêt vierge tropicale forment un cadre idyllique... 

©

Visiter les plantations de café de la Vallée centrale

La Vallée Centrale est très certainement l'âme du Costa Rica, ce que le pays a de plus authentique. C'est ici que l'on trouve les plantations de café qui ont fait la prospérité de cette terre. N'hésitez pas à participer aux visites organisées pour découvrir la culture de cette boisson mondialement connue. Vous en apprendrez énormément sur tout le travail nécessaire à l'obtention de votre petit espresso du matin ! 

©

Faire de la tyrolienne dans la forêt de Monteverde

Monteverde est le poumon vert du Costa Rica. Cette forêt tropicale humide d'altitude, ou forêt de nuages, s'étend sur 105 km2. S'il s'agit de l'une des principales attractions touristiques du pays, le site reste admirablement protégé et sa végétation est fascinante. Pour une immersion parfaite, offrez-vous un circuit en tyrolienne. Glisser au milieu des arbres de Monteverde à toute allure vous fera ressentir le doux frisson de la nature ! 

©

Le parc national de Corcovado, bienvenue dans la jungle

Visiter le parc national du Corcovado c'est plonger directement dans un zoo sans barrières, une nature sauvage et préservée couvrant une grande partie de la péninsule d'Osa. Plus on s'enfonce dans les méandres de la jungle, plus la richesse de ce territoire se laisse découvrir : 140 espèces de mammifères, 360 d'animaux, des plantes et des arbres de toutes parts... Cette végétation épaisse et parfois menaçante est un véritable spectacle ! 

©

Observer les tortues de mer au parc national de Tortuguero

On visite Tortuguero pour son charmant village afro-caribéen, mais surtout pour son parc national splendide. Cet immense domaine lacustre abrite une faune et une flore typiques du pays : caïmans, paresseux et hérons se laissent découvrir au fil de l'eau. Mais Tortuguero est surtout réputé pour être le lieu de ponte par excellence des tortues, comme son nom l'indique. À la nuit tombée, elles viennent creuser leur nid sur la plage pour y déposer leurs œufs... Un spectacle merveilleux.