Le sujet a beau être à la mode, l’écotourisme reste un choix de voyage engagé et responsable qui contribue à la protection de l’environnement et au bien-être des populations locales. En raison du réchauffement climatique et de ses lourdes conséquences sur la planète, chacun a un rôle à jouer au quotidien pour prendre soin de cette nature qui nous est si chère. Cela concerne aussi le domaine des voyages et il est des pays dans le monde pour qui la découverte des richesses naturelles doit rimer avec comportements réfléchis. Petit Futé a sélectionné pour vous le Top 10 des destinations durables, pour des vacances responsables. 

©

Palau 

L’Etat océanien figure parmi les destinations les plus éthiques du monde et représente un must pour les écovoyageurs. L'archipel mise sur le développement d'un tourisme bleu. Les eaux cristallines et les récifs coralliens sont interdits à la pêche. Un séjour dans ce paradis terrestre est d'ailleurs une belle occasion d'observer une multitude de poissons multicolores lors de sessions de snorkeling. Les forêts sont tout aussi belles et préservées, de même que les longues plages de sable fin. Vous pourrez également séjourner dans des petits hôtels de style indigène et respectueux de l’environnement.

©

La Tanzanie

Forêts, lacs, montagnes et parcs naturels constituent ses principaux attraits touristiques. Ici la nature est reine et le pays a compris qu’il se devait de la protéger. Ainsi, il a fait le choix d'un tourisme responsable, ayant un faible impact sur l'environnement et aidant les acteurs locaux. Grâce à ses grands parcs, le pays protège une impressionnante concentration d'animaux sauvages qu'il est possible d'observer en réalisant un éco-safari. D'autres expériences sont proposées en Tanzanie, toujours dans le plus grand respect de la nature et des populations, comme partir à la rencontre des Massaïs ou effectuer un trek sur l'incontournable Kilimandjaro. 

©

Sainte-Lucie (Caraïbes)

Cette île paradisiaque, qui reste malgré tout encore méconnue du grand public (probablement pas pour longtemps !), offre un charme intact et rural, encore préservé. Sa flore particulièrement riche et parfumée, ses montagnes couleur vert émeraude et ses sublimes plages font l’objet d’une protection soutenue et invitent à voyager de manière responsable. Les randonnées pédestres permettent de découvrir les grandes richesses de l'île, en flânant dans la forêt tropicale, en longeant les rivières ou en s'arrêtant pour un moment rafraîchissant au pied des cascades. Chacun est invité à se déplacer dans le plus grand respect des éléments naturels, et à simplement s'émerveiller de panoramas à couper le souffle, avant d'aller plonger dans les eaux turquoise. 

©

L’Islande

Première nation au monde en termes d’utilisation d’énergies renouvelables, l’île de glace et de feu est fréquemment récompensée pour son approche « développement durable » et « éthique » du tourisme. Les Islandais sont imprégnés d’une conscience écologique poussée. Lors d'un voyage dans cette île nordique, on découvre la nature à l’état pur, et la grande beauté des paysages ne peut qu'inviter au plus profond des respects. Dès leur entrée sur le territoire, les voyageurs sont invités à s'engager pour un tourisme durable. Un comportement respectueux de la nature dont il faut faire preuve lors des diverses activités possibles telles la navigation au milieu de glaciers, la visite des profondeurs d'un volcan ou bien encore une baignade dans une source d'eau chaude. 

©

Le Botswana

Surnommée la « Suisse de l’Afrique », la République démocratique du Botswana encourage et accompagne des politiques environnementales, visant ainsi un écotourisme respectueux de son incroyable faune et des populations locales. Ce n'est d'ailleurs pas pour rien que le pays a accueilli en 2016 la dixième Conférence sur l’écotourisme et le tourisme durable (ESTC). Les incroyables paysages du delta de l’Okavango, du parc national de Chobe et la présence d'animaux sauvages en nombre sont autant de raisons pour le Botswana d'inciter les voyageurs à adopter des comportements responsables lors de leurs expéditions et à favoriser la construction de lodges selon des normes très strictes.

©

Madagascar

Destination authentique et préservée, l’île de Madagascar offre une étonnante diversité de paysages, un fabuleux sanctuaire vivant (5 % des espèces animales de la planète) et des infrastructures adaptées au tourisme responsable. L'île offre ainsi la possibilité de séjourner dans des hôtels proposés par les locaux ou directement chez les habitants des villages. Beaucoup de circuits proposent également de sillonner l'île et les réserves protégées par Madagascar National Parks. Le prix des entrées finance en partie la préservation des lieux. L'achat d'artisanat et de produits locaux est également une belle manière de faire vivre les habitants, tout en se faisant plaisir avec ce que Madagascar a de meilleur à offrir. 

©

La Slovénie

Epargnée par le tourisme de masse, la Slovénie offre une nature protégée et s’ouvre de plus en plus vers des pratiques durables avec notamment la création de labels écologiques. La capitale slovène, Ljubljana, a d’ailleurs été élue capitale verte de l¹Europe en 2016 ; une ville qui s’est notamment illustrée par sa politique de mobilité durable et d’amélioration de la qualité de l’air. Dans un pays où 60 % du territoire est occupé par des forêts et où cohabitent 800 espèces animales, la biodiversité se porte à merveille. Côté hébergement, les établissements reçoivent le label Slovenia Green de la part du gouvernement dès lors qu'ils respectent des normes bénéfiques pour l'environnement. À tous ceux qui cherchent à faire de l'écotourisme en Europe centrale, la Slovénie est incontestablement un territoire à privilégier. 

©

La Lituanie

Entre l‘est et l‘ouest de l‘Europe, encore peu connu des touristes français, ce petit pays balte abrite de nombreux trésors naturels. Vous pourrez par exemple randonner dans le Curonian Spit : les plus grandes dunes errantes d’Europe, un environnement vierge et préservé à couper le souffle. Que l'on décide de rejoindre les bords d'un lac cristallin, un marécage plein de mystère ou bien encore des forêts centenaires, il y a mille façons de se rendre compte qu'en Lituanie, l'homme vit en harmonie avec la nature. Bien que peu étendu, le littoral lituanien mérite aussi le détour. L'espace naturel protégé au niveau de la péninsule de Courlande dévoile des dunes de sable qui abritent plusieurs oiseaux rares et des plantes. 

©

Le Costa Rica

Célèbre destination écotouristique, le Costa Rica est un haut lieu de la biodiversité, un vrai paradis pour les amoureux de la nature. Le pays a adopté un label de certification pour la durabilité touristique afin de classer les entreprises selon leur consommation de ressources naturelles. Les voyageurs amoureux de la nature aiment y parcourir la forêt tropicale ainsi que ses côtes et les plages immaculées qui donnent d'une part sur le Pacifique et de l'autre sur les Caraïbes. La découverte des parcs nationaux peut se faire après avoir passé la nuit dans un logement écologique. Au Costa Rica, l'écotourisme est un choix politique, faisant du pays une référence mondiale dans le domaine.

©

La Nouvelle-Zélande

La nation néo-zélandaise mise beaucoup sur le tourisme vert : de nombreux exemples de développement durable fleurissent à travers tout le pays. L’enjeu des Kiwis consiste à préserver leurs paysages grandioses, leur exceptionnelle biodiversité et leur culture maorie. Même si le pays se trouve à l'autre bout du monde, il est devenu une destination phare pour les amoureux de la nature et les adeptes de l'écotourisme. Comment ne pas craquer devant la beauté des volcans du parc national de Tongariro et devant le glacier de Tasman qui recouvre 40 % de la superficie du parc national du mont Cook ? Le camping et le trekking responsables enchantent de leur côté ceux qui aiment passer du temps aux abords de lacs et de rivières dans le parc national des lacs Nelson. 

©