Le guide touristique EQUATEUR du Petit Futé

¡ Bienvenidos a Ecuador !

" All you need is Ecuador ". D'une superficie comparable à celle de la moitié de la France, l'Equateur est certes le plus petit des pays andins mais pourtant si grand par sa beauté, ses paysages et sa culture ! L'Equateur est une de ces découvertes uniques qui ne laissent personne indifférent. Niché entre le Pérou et la Colombie, le pays est façonné par le mélange de cultures indigènes et coloniales. Quito, perchée à 2 800 mètres d'altitude, possède un des coeurs historiques des mieux conservés d'Amérique du Sud. Mais Quito, c'est aussi une ville nouvelle, où l'on aime faire la fête et sortir tard. Après avoir visité la capitale, départ pour l'Avenue des volcans, cette descente à travers les Andes est l'occasion de découvrir les nombreux villages blottis à leurs pieds. C'est le moment de prendre de l'altitude mais surtout plein les yeux : du Cotopaxi au Chimborazo, en passant par la belle lagune de Quilotoa, on pourra continuer vers l'Amazonie, entre les confins de la Sierra à l'ouest et le Pérou à l'est, l'Amazonie Equatorienne possède de nombreux sites encore inoccupés par l'homme. Si elle fascine par sa biodiversité, elle intéresse aussi pour la richesse de ses sols : la réserve de Yasuni a fait beaucoup parler d'elle dans le cadre du projet du même nom. A l'ouest, il y en a pour tout le monde, entre villages de pêcheurs, stations balnéaires et spots de surf ! Enfin, comment ne pas évoquer les Galapagos ? Un séjour sur ces îles au nom idyllique est encore un voyage dans le voyage. Cet archipel volcanique perdu à 1 170 km à l'ouest du continent est composé de 20 îles et de centaines d'îlots. La nature y est intacte, grâce notamment aux efforts considérables mis en place pour protéger ce site inscrit au Patrimoine de l'UNESCO. L'Equateur est un pays aux couleurs vives qui avance vers l'avenir tout en prenant soin de mettre en avant son histoire, de conserver ses traditions et sa culture si riches. Là où le " Buen Vivir " n'est pas uniquement un concept que l'on cherche à atteindre mais le véritable ciment de toute une société, l'Equateur offre une expérience inoubliable.
 
L'équipe de rédaction
 
Remerciements. Merci à tous les acteurs du tourisme rencontrés sur place, à Quito Turismo, au Ministère du Tourisme à Quito et à Cuenca. Merci à Aïda et à José pour leur accueil chaleureux à la Ezperanza, à Nelson, Marion et Claire pour leur aide précieuse à Latacunga. Merci à Luis et à Gulliver pour leur professionnalisme en Amazonie ainsi qu'à Valérie et Maud.

Les principales destinations EQUATEUR

Galerie photo EQUATEUR

Idées de séjour EQUATEUR

Compte tenu du coût du billet d'avion, de la durée du trajet et du décalage horaire (6 heures en hiver, 7 heures en été par rapport à l'Europe), il faut prévoir au minimum deux semaines pour découvrir l'Equateur. La plupart des visiteurs restent entre trois semaines et un mois, et nombreux sont ceux qui planifient dans la foulée un circuit de plusieurs mois à travers les pays andins voisins : Pérou, Colombie et Bolivie. Il est cependant dommage de ne pas se consacrer entièrement à l'Equateur lui-même, tant la diversité du pays est grande.

Séjours courtsHaut de page
Séjour de 10 à 15 joursHaut de page

L'Equateur a beau être un petit pays, il faut prévoir une dizaine de jours minimum pour en avoir un premier aperçu. Il conviendra de privilégier l'une des deux options majeures qu'offre le pays : une croisière dans les îles Galápagos ou un séjour en forêt amazonienne (dans les deux cas, prévoir un budget conséquent), sans oublier de passer quelques jours à Quito pour découvrir son centre historique, classé au patrimoine mondial de l'UNESCO.

Jour 1  : Quito. Visite de la ville coloniale, de ses églises et ses maisons coloniales. Profitez des points de vue qu'offrent la colline du Panecillo, le Telefériqo ou le parc Itchimbía.

Jour 2  : matinée à Quito, pour compléter la visite du centre historique ou découvrir le superbe Musée archéologique de la Banque Centrale. Départ dans l'après-midi pour Otavalo (privilégier un mercredi ou un samedi pour la visite du marché).

Jour 3  : tôt le matin, visite du marché aux animaux puis du gigantesque marché artisanal. Retour à Quito en fin d'après-midi.

Jours 4 à 8  : immersion dans la forêt amazonienne (4 à 5 jours). Préférez la région de Cuyabeno (au nord-est du pays) pour apercevoir plus d'animaux. Comptez deux jours pour le trajet aller-retour depuis Quito et l'acheminement en pirogue vers le lodge. Au programme : excursions diurnes et nocturnes dans la forêt, observation de la faune et de la flore, visite de communautés indigènes.

Jour 8  : retour à Quito dans l'après-midi. Correspondance possible pour Cuenca. Soirée et nuit à Cuenca.

Jour 9  : découverte de la ville coloniale de Cuenca, véritable joyau historique également classé au patrimoine mondial par l'UNESCO.

Jour 10  : retour à Quito ou escale à Guayaquil avant de prendre votre vol retour (la plupart des vols internationaux embarquent des passagers depuis les deux villes).

Option alternative pour les jours 4 à 8  : croisière dans les îles Galápagos et découverte, notamment, des îles de Santa Cruz, San Cristobal et Isabella. Voyage organisé via une agence locale (cette option permet de gagner du temps et de faire un maximum d'activités : excursions en bateau, découverte des îles et de certains îlots, visite des sites incontournables, possibilités de pratiquer la plongée). Privilégiez une arrivée sur l'île de Santa Cruz.

Séjour de 15 joursHaut de page

Même circuit que celui proposé ci-dessus, incluant les deux escapades majeures  : les Galápagos et la forêt amazonienne. Un détour par Cuenca permettra également d'accéder au site inca d'Ingapirca (à une bonne heure de route de Cuenca).

Une option moins coûteuse consistera à remplacer les Galápagos (si vous ne ne pouvez pas faire autrement) par un séjour "  tropiques & farniente  " sur la Costa ; voici une suggestion d'itinéraire :

Jour 11 : départ depuis Quito ou Cuenca pour Puerto Lopez et/ou sa région. Choix en fonction de vos envies : Montañita pour les surfeurs et les fêtards, Canoa ou Mompiche pour ceux qui recherchent la tranquillité.

Jour 12 : autour de Puerto Lopez, excursion dans le Parc national de Machalilla jusqu'à la superbe plage de los Frailes où l'on passera une journée entière, entre randonnée et baignade.

Jour 13 : le lendemain, visite de l'île de la Plata où cohabitent frégates, fous à pattes bleues et rouges et autres oiseaux, et activité snorkeling. En saison, excursion en bateau pour observer les baleines à bosse (de juin à septembre).

Jour 14 : direction Guayaquil ou Quito avant votre vol international (le 15e jour), et dernier moment de temps libre dans l'une de ces deux villes.

Séjour longHaut de page
Séjour d'un moisHaut de page


C'est la durée idéale pour percevoir les différentes facettes du pays. De l'Oriente (Amazonie) à la côte Pacifique en passant par les Andes, sans oublier de faire une escale à Quito et Cuenca (villes classées au patrimoine mondial de l'Unesco) et peut-être même aux Galapagos. L'Equateur réserve bien des surprises.

Jours 1 à 3  : découverte de Quito. Visite de ses églises, couvents et musées. On vous conseille notamment la viste du Palacio del Gobierno, l'église de la Compania, la Casa del Alabado et bien sûr grimper les marches de la Basilique del Voto pour s'offrir une des plus belles vues panoramiques sur la ville ! Le soir, profiter de la vie nocturne animée du quartier de la Mariscal (le Quito moderne et touristique) ou des restaurants branchés de La Floresta. On pourra se rendre au Mital des Mundo pour sa signification. De là, vous pouvez ensuite partir faire une première excursion dans la forêt tropicale, à Mindo (la balade des 7 cascades est superbe). A Mindo se trouve également une fabrique de chocolats, incontournable en Equateur.

Jours 4 et 5  : Otavalo et sa région. La ville est connue pour son marché le samedi ou le mercredi de préférence, il s'agit du plus grand marché d'artisanat du pays. De nombreuses balades sont à faire dans les environs (Lagune de Cuicocha, lagune de Mojanda, cascade de Peguche). Rencontre de communautés du pays et visite de leurs ateliers d'artisanat. On pourra aussi se rendre jusqu'à Ibarra et faire le tour du lac San Pablo.

Jours 6 à 10 : séjour de 4 jours en Amazonie, préférer la région de Cuyabeno (nord-est, via Lago Agrio). Compter deux jours pour un aller-retour depuis/vers Quito (bus de nuit de préférence) et l'acheminement en pirogue jusqu'au lodge. Au programme : excursions diurnes et nocturnes dans la jungle, observation de la faune et de la flore, balades sur le fleuve, rencontre des enfants du pays... Un souvenir mémorable ! A noter : il est indispensable de passer par une agence locale.

Jours 11 et 12  : Latacunga et sa région. De là, prévoir un trek d'une journée au parc national du Cotopaxi (ascension jusqu'au refuge du volcan basé à 4 800 m). Depuis Latacunga également, découverte de la lagune de Quilotoa et du village de Zumbahua. C'est la première étape de ce périple à travers la Sierra (selon un axe nord-sud).

Jour 13 : Riobamba. Visite de la ville en une demi-journée : marchés, églises (cathédrale, église de la Concepción), rues pavées et parcs (parc Maldonado notamment). Prenez le temps de prévoir une excursion vers le volcan de Chimborazo (à vélo par exemple).

Jour 14  : à Riobamba, possibilité de prendre le petit train qui sillonne les Andes (Tren del Hielo, Riobamba-Urbina-Riobamba, durée : 3h45 - se reseigner pour les jours de circulation. Egalement un départ pour Alausi, pour monter à bord du train de la " Nariz del Diablo " (Alausí-Sibambe-Alausí, durée : 2h30). Puis direction Cuenca, une ville au sud de la Sierra, à environ 5 heures de route.

Jour 15 à 17 : Cuenca et ses alentours. Consacrez une bonne demi-journée à la visite de la ville coloniale, classée au patrimoine mondial de l'Unesco. Puis, partez à la rencontre des villages de San Joaquín, de Chordeleg et de Gualaceo. Consacrez une journée à la découverte de la lagunas del Cajas, superbe... Le lendemain depuis Cuenca, excursion jusqu'au site préhispanique d'Ingapirca est possible, l'unique site inca du pays.

Jours 18 à 20  : Loja et Vilcabamba, au sud de la cordillère équatorienne. Séjour dans la région du printemps éternel et du village de Vilcabamba où les habitants ont, paraît-il, une espérance de vie plus longue que les autres.

Jour 21  : rejoignez Guayaquil (par bus de nuit depuis Loja ou par avion). Visite de la plus grande ville du pays. Une journée est suffisante pour visiter la ville. Guyaquil est un bon point de départ pour un séjour sur la côte ou vers les Galapagos.

Jours 22 à 27  : depuis Guayaquil, croisière dans les îles Galápagos au départ de l'île de Santa Cruz ou San Cristobal, soit en voyage organisé (option plus onéreuse mais qui permet de gagner du temps et de faire et voir un maximum de choses), soit en individuel (que l'on vous recommande), avec achat de prestations sur place. Arrivé sur Santa Cruz, prenez le bateau rapide pour Isabella, où vous passerez deux nuits. A Isabella ne ratez pas l'excursion de plongée Los Tunneles, incontournable, ainsi que l'ascension du volcan Wolf. Départ ensuite pour San Cristobal où vous passerez deux nuits également (excursion au Leon Dormido et au volcan Punta Pitt) avant de prendre le bateau pour Santa Cruz où vous passerez une nuit (profitez d'une journée sur la superbe Totuga Bay et d'une visite à la fondation Darwin) et de repartir pour Guyaquil. A noter : le droit d'entrée dans le parc national des Galápagos coûte 100 US$ par personne (+ 10 US$ de taxe d'aéroport).

Jours 27 à 30 : direction la côte Pacifique. Depuis Puerto Lopez, rendez-vous au parc national de Machalilla (la superbe plage de Los Frailes). De là, vous pourrez ensuite partir à la découverte de Montanita, paradis du surf et de la fête.

Jour 30  : retour sur Quito, en bus de nuit de préférence (8 heures de route).

Option alternative jours 26 à 30  : si vous ne souhaitez pas vous rendre aux Galapagos, profitez-en pour découvrir d'avantage la côte Pacifique. Depuis Puerto Lopez, (vous pourrez visiter l'île de la Plata, observation des oiseaux tels les frégates, fous à pattes bleues et rouges, etc.) et snorkeling. Possibilité aussi d'y observer les baleines de juin à septembre. Longez jusqu'à Canoa (les plages sont magnifiques) puis direction les paisibles villages balnéaires d'Atacames, Súa, Mompiche (via Santo Domingo de los Colorados). On pourra rejoindre Quito en prenant un bus de nuit depuis Esmeraldas.

Séjours thématiquesHaut de page
AndinismeHaut de page

Les sommets andins justifient à eux seuls un voyage en Equateur. Trekkings, randonnées ou escalade de tout niveau sont envisageables. Les amateurs chevronnés pourront faire un trekking d'une semaine à dix jours (nuits en refuge ou campement selon l'altitude) dans la Sierra, où trônent en maîtres le Cotopaxi, plus haut volcan actif du monde (5 897 m) et le Chimborazo, autre volcan et point culminant du pays (6 268 m). Les alpinistes initiés, eux, s'attaqueront aux Illinizas, par exemple, tandis que les novices attirés par les hauts sommets pourront tenter l'ascension du Cotopaxi, ne serait-ce jusqu'au refuge basé à 4 800 m d'altitude, ou même atteindre le second refuge du Chimborazo (5 000 m) d'altitude. Pour ceux qui ont le temps, le volcan Sangay, qui domine le parc national du même nom, peut se gravir en une semaine, avec des guides des communautés locales ; une bonne manière de promouvoir le tourisme communautaire (nuits dans des refuges de communautés indigènes). Les agences spécialisées de Quito proposent par ailleurs des programmes adaptés à tous les niveaux - débutants à professionnels -, de la Transcord au trekking d'une journée.

Tourisme communautaireHaut de page

En Equateur, destination propice à la découverte des cultures indigènes, les projets de tourisme communautaire se multiplient, essentiellement dans les Andes et dans la région amazonienne, mais aussi sur la côte. On loge généralement au sein d'une famille dont on partage le quotidien et les activités, tout en prenant le temps de découvrir la région. Les conditions d'hébergement sont le plus souvent sommaires, mais on gagne en authenticité ce que l'on perd en confort. De bonnes adresses sont répertoriées dans ce guide.

Playa et surfHaut de page

Le spot à découvrir avant que les hordes de surfeurs du monde entier n'y déferlent, est Montañita. C'est un must pour initiés et, pendant la haute saison, l'ambiance métissée entre Equatoriens et gringos y est aussi chaude qu'à Hawaï. Une belle vague avec un long beach break... Les passionnés remonteront la côte jusqu'au deuxième spot de glisse d'Equateur : le paisible village pêcheur de Canoa, à la vague moins spectaculaire mais peut-être plus technique que Montañita.

Multi-activités : rafting, canyoning, canoë & co...Haut de page

Depuis la plupart des villes situées aux portes d'entrée de l'Amazonie - Baños, Puyo, Tena, Misahualli -, vous pourrez vous adonner à des activités sportives ou ludiques, mais toujours amusantes : rafting, canyoning, canoë, kayak, saut à l'élastique, canopy (tyrolienne), vélo, randonnées équestres...

Les amateurs de sensations fortes vivront une expérience inoubliable grâce à une demie journée de canyoning, c'est-à-dire une descente en rappel dans les cascades, à Baños notamment. Et si cela ne vous suffit pas, il y a aussi le " puenting " ou saut à l'élastique ; frissons garantis ! Une virée en rafting est une bonne façon de découvrir les grandes rivières amazoniennes. La concurrence est rude entre les agences qui proposent toutes les mêmes activités, alors un conseil : comparez les prix, les prestations et assurez-vous du sérieux de l'agence avant de vivre la grande aventure, en veillant notamment à la qualification des guides et en vérifiant que l'équipement est aux normes.

Observation des oiseauxHaut de page

Les passionnés d'ornithologie profiteront de circuits organisés dans les principaux parcs nationaux et réserves naturelles protégées comme bien sûr les Galápagos, mais aussi le parc national du Cajas (cordillère méridionale), la réserve de Mindo-Nambillo (Andes occidentales près de Quito) où sont recensées plus de 300 espèces différentes, ou encore les parcs nationaux de Machalilla (sur la côte, vers Puerto Lopez) et Yasuní (Amazonie). Ces zones protégées offrent de multiples possibilités d'hébergement, parmi lesquelles des lodges équipés de terrasses et tours d'observation permettant de dominer la canopée et d'apercevoir les plus beaux spécimens parmi les milliers d'espèces qui vivent en Equateur. L'observation se poursuit sur les superbes sentiers aménagés ou bien dans un hamac, d'où l'on observera, sans effort, les battements d'ailes des colibris en train de virevolter autour des abreuvoirs installés dans les patios.

Ailleurs sur le web

Liens utiles Équateur

Toutes les bonnes adresses Équateur

Rejoignez la communauté Petit Futé en 1 clic
Suivez-nous sur
Participez
à la communauté