GROENLAND - guide touristique du Petit Futé

Éditorial

Tikilluarit !

Si vous faites partie de ceux qui rêvent d'ailleurs, d'exceptionnel et d'inédit... Choisissez votre destination : le Groenland ! Une destination encore confidentielle qui renferme des trésors cachés pour les contemplatifs, les sportifs, les amoureux d'espaces et de nature, à la recherche de sensations fortes... Le Groenland fascine et berce nos rêves d'aventures du bout du monde les plus fous. Aucune circulation automobile, aucune voix, aucun bruit sinon celui du vêlage des glaciers ou du chant des baleines. S'envoler pour la terre de glace promet une immersion immédiate sur la terre des Inuits, le sentiment de devenir un témoin privilégié d'une nature vierge quasi intacte, d'étendues sauvages à couper le souffle agrémentées d'icebergs, d'aurores boréales ou de lumières éclatantes lors du soleil de minuit. Cette liberté accessible à chiens de traîneaux, à pied, à ski, en bateau ou en hélicoptère n'est plus seulement réservée à des expéditions polaires extrêmes dignes de celles menées par Paul-Émile Victor ou Jean Malaurie. Le dépaysement total vous attend à seulement quelques heures de vols. Il y a un avant et un après Groenland. Ce ne sont pas seulement des mots, c'est une réalité.

L'équipe de rédaction

REMERCIEMENTS. Merci aux Groenlandais que j'ai rencontrés, dont certains sont devenus des amis ; merci en particulier à Idrissia Thestrup de l'office du tourisme Visit Greenland, l'anthropologue Jean-Michel Huctin de l'université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines pour ses précieux conseils scientifiques sur les parties culturelles, Julien Caquineau d'Iperaataq, Jacky Simoud de Blue Ice Explorer, Marie Bellosta du CNRS, Paarnaq Rosing Jakobsen, Siri Paulsen, Camille Viot, Patrick Maringe et Marie Villar sans oublier mon père.

GROENLAND : les adresses futées

GROENLAND : Idées de séjour

Votre séjour au Groenland dépendra énormément de votre budget et donc de vos ambitions sur place. Si vous partez simplement à la recherche de calme et de solitude lors de longues marches, dans un esprit contemplatif de bout du monde, le budget sera plus facilement amorti à la différence d'un séjour enrichi de diverses activités en tout genre que ce soit une excursion en bateau pour aller observer les glaciers, un vol en hélicoptère au-dessus de l'inlandsis, un safari arctique à la recherche des boeufs musqués ou encore, pourquoi pas, un tour en kayak pour aller observer les baleines.

Où aller au Groenland ?

Recouvert par la calotte glaciaire, le Groenland se visite essentiellement sur ses zones côtières que l'on peut diviser au nombre de quatre à l'instar des chapitres de ce guide : le Sud (Kujalleq), l'Ouest (Kitaa), le Nord (Avannaa) et l'Est (Tunu).

La côte sud, très verte et fleurie en été, connaît un véritable essor du tourisme ces dernières années. Vous y croiserez de nombreuses fermes et terres agricoles avec moutons et chevaux islandais, des ruines vikings, des sources chaudes mais surtout de splendides paysages au coeur des fjords avec une vue imprenable sur l'Inlandsis ! Le paradis des randonneurs...

Les villes principales sont Qaqortoq, Igaliku, Narsaq. L'aéroport se situe à Narsarsuaq mais un nouvel aéroport devrait arriver d'ici 2019 à Qaqortoq.

Les points touristiques les plus fréquentés sont les sources d'eau chaudes d'Uunartoq, les ruines de Gardar et les randonnées à Igaliku, Qaqortoq, le fjord de glace de Qooroq, la calotte glaciaire (twin-glacier), l'église de Hvalsey.

La côte ouest est de loin la région la plus touristique du Groenland en raison de ses gigantesques icebergs dans la baie de Disko. Sa ville Ilulissat est d'ailleurs surnommée " capitale des icebergs ".

Les villes principales : Nuuk (la capitale), Ilulissat, Kangerlussuaq et Sisimiut. Aéroport dans toutes ces villes. Bateaux de croisières partout sauf à Kangerlussuaq.

Les points touristiques les plus fréquentés : l'icefjord à Ilulissat classé au patrimoine mondial de l'Unesco, le glacier Eqi dans la baie de Disko, l'Arctic Circle Trail de Kangerlussuaq à Sisimiut, la capitale Nuuk.

La côte nord (ouest) demeure encore très peu touristique car difficile d'accès. Si la base aérienne Pituffik à Thulé nécessite une autorisation du gouvernement, Qaanaq et les environs sont libres d'accès. Vous y croiserez peu d'étrangers !

Les villes principales sont Uummannaq, Upernavik, Qaanaaq, Thule. Il y a seulement un aéroport à Pituffik, la base aérienne de Thulé. Accès sinon en hélicoptères ou par des cabotages en voilier, se renseigner auprès des agences de voyages ou des locaux.

Les points touristiques les plus fréquentés sont le site de Qilakitsoq où on été découvertes les momies inuites, Uummannaq pour des excursions en chiens de traîneaux, Upernavik réputé pour ses virées en kayak, Qaanaaq pour une sortie de chasse, Siorapaluk qui n'est autre que le village le plus septentrional du Groenland avec une communauté traditionnelle.

La côte est sauvage reste également encore peu atteinte par le tourisme. Dépaysement garanti ! Vous aurez besoin d'une autorisation du gouvernement pour visiter le Parc National au nord-est.

Les villes principales sont Tasiilaq et Ittoqqortoormiit. L'aéroport se situe à Kulusuk pour aller à Tasiilaq ou à Nerlerit Inaat pour aller à Ittoqqortoormiit. Un nouvel aéroport est bientôt prévu à Tasiilaq.

Les points touristiques les plus fréquentés sont la ville de Tasiilaq et ses randonnées dans les environs, le village Tiniteqilaaq qui a conservé des pratiques de vie traditionnelle, Kulusuk, le Parc National.

Bon à savoir

Pour visiter une partie sauvage du Groenland, à savoir essentiellement le Parc National et traverser la calotte polaire, il vous faut une autorisation officielle (payante) auprès du Ministry of Domestics Affaires, Nature and Environment. Plus d'infos sur le site www.naalakkersuisut.gl avec une carte indiquant les zones libres d'accès (en vert) ou nécessitant une autorisation (en gris) dans la partie International Relations.

Le ferry côtier Sarfaq Ittuk de la compagnie Arctic Umiaq Lines démarre au sud à Qaqortoq et ne monte pas plus haut qu'Ilulissat. Il existait auparavant des circuits allant plus au nord mais ils ont été supprimés.

S'il n'y a pas d'aéroport ou de ferry dans l'endroit de votre choix, renseignez-vous auprès d'Air Greenland (voir leur site Internet) pour les trajets en hélicoptères. Tous les villages comprennent normalement un héliport.

Vous pouvez voir des icebergs et faire des randonnées ainsi que du kayak sur les côtes sud, ouest et est.

Si vous souhaitez faire du chien de traîneaux en été, il n'existe qu'un seul endroit où cela soit possible : Qeqertarsuaq sur l'île de Disko, accessible en bateau via Disko Line à partir d'Ilulissat.

Quand on parle de tourisme au Groenland, n'imaginez surtout pas des lieux envahis par des nuées de touristes ! Pour vous donner une idée, le pays a été visité par 67 876 personnes en 2015 dont 1 500 Français.

Séjour courtHaut de page
Une escapade de 4 jours à la " capitale des icebergs "Haut de page

Cette formule, au départ de Reykjavik, est de plus en plus prisée. Il peut s'agir d'une boucle lors d'un périple en Islande. Comptez 3h30 de vol entre Paris et Reykjavik puis 3h15 de vol entre Reykjavik et Ilulissat.

Jour 1 : Reykjavik/Ilulissat. Après le petit déjeuner, transfert jusqu'à l'aéroport domestique de Reykjavik. Vol à destination d'Ilulissat. Visite guidée de la " capitale des icebergs ", éventuellement en compagnie d'un guide local, à la découverte de la vieille ville, des anciennes maisons coloniales danoises, du port ainsi que de l'église de Sion érigée en 1779. Pourquoi ne pas en profiter pour aller visiter la maison du grand explorateur et ethnologue Knud Rasmussen (1879-1933). En fin d'après-midi, essayer de vous inscrire à un kaffemik afin de rencontrer des Groenlandais autour d'une tasse de café accompagnée d'un gâteau ou d'une spécialité groenlandaise. Terminer idéalement la journée, durant l'été, par une croisière de minuit au milieu des icebergs.

Jour 2 : Ilulissat. Petits déjeuners à l'hôtel. Journée libre avec activités optionnelles selon le budget mais aussi la météo : survoler l'Inlandsis en hélicoptère (saisissant), partir se balader en kayak au milieu des icebergs au risque d'être perturbé par le souffle des baleines (possible de le faire en soirée aussi durant l'été), excursion en chien de traîneau en hiver ou tout simplement une randonnée au bord du fjord afin d'observer sur un banc le défilement majestueux des icebergs... Afin de découvrir la gastronomie groenlandaise, testez l'incroyable Greenlandic Buffet à l'Hotel Icefjord : un assortiment de différentes spécialités selon les arrivages (ours, baleine, phoque, flétan, morue, coquillages, saint jacques...). Le barbecue sur la terrasse de l'Hotel Artic vaut également le détour, réputé pour ses grillades de boeuf musqué ou de renne.

Jour 3 : Port Victor. Excursion en bateau jusqu'au superbe glacier Eqi d'où sont parties plusieurs expéditions de l'explorateur français Paul-Emile Victor. Le trajet permet d'observer les baleines et de découvrir les environs de la baie de Disko. Sur place, possibilité de randonnées mais surtout de dormir dans des huttes avec un paysage époustouflant. Retour le lendemain sur Ilulissat.

Jour 4 : Ilulissat / Reykjavik. Transfert à l'aéroport d'Ilulissat. Vol régulier pour Reykjavik, Copenhague ou la poursuite de votre périple vers les Etats-Unis ou le Canada.

Séjour longHaut de page
Découverte du Groenland en 2 semainesHaut de page

Les régions les plus visitées du Groenland se situent globalement plutôt sur la partie sud de l'île dans des régions appelées dans le guide : la côte Est, la côte Ouest et la région du Sud. Le Nord est plus rarement exploré en raison de son inaccessibilité, son coût mais aussi les besoins d'autorisations de la part du gouvernement. Ce premier périple de deux semaines vous permettra déjà d'avoir un très large aperçu du pays en très peu de temps. Le voyage d'une vie !

Jour 1 : Tasiilaq. Exploration de l'Est du Groenland. Arrivée à Tasiilaq via l'aéroport de Kulusuk (prochainement un aéroport sera construit à Tasiilaq même). Comptez 3h15 de vol entre Paris et Reykjavik puis 1h30 entre Reykjavik et Kulusuk puis ensuite 15 minutes en hélicoptère entre Kulusuk et Tasiilaq (possible de prendre le bateau également). Optez pour une petite visite dans cette charmante ville vallonnée où il est très facile de rentrer en contact avec les habitants. Partez à la découverte de son port, sa charmante église sur les hauteurs, son musée ou encore son atelier de gravure où vous pourrez admirer des artisans locaux en train de fabriquer des tupilaqs (créatures mythologiques de la culture inuite)) ! Et pourquoi pas terminer la journée par une jolie randonnée dans la vallée des fleurs ou vers une des jolies chutes d'eau des environs... Nuit à Tasiilaq.

Jour 2 : Tiniteqilaaq. Excursion dans le village typique de Tiniteqilaaq, sensation de bout du monde garantie. Un bel exemple de village groenlandais qui ait gardé des pratiques de la vie traditionnelle. Les habitants y vivent toujours de la chasse et de la pêche. Possibilité de dormir sur place dans une cabane et prochainement dans une guesthouse. L'occasion parfaite afin d'observer, le temps du voyage, d'énormes icebergs ou d'anciens campements ! Nuit à Tiniteqilaaq.

Jour 3 : Nuuk. Revenir à Tasiilaq pour repartir sur la capitale. A Nuuk, visitez le port colonial comprenant la plus petite cathédrale du monde, la statue de Hans Egede, l'économusée Kittat Museum dédié à la technique de fabrication du vêtement traditionnel cousu par les femmes ou encore le passionnant Musée national comprenant les fameuses momies inuites datant de 1475 et découvertes en 1972 à Qilakitsoq proche d'Uuummannaq ! Tout un tas de jolies boutiques ainsi que l'important centre culturel Katuaq dans le centre-ville vous divertiront un petit bout de l'après-midi avant d'aller dîner au délicieux restaurant Sarfalik de l'hôtel Hans Egede situé sur l'avenue principale. Nuit à Nuuk.

Jour 4 : Qoornoq. Réserver un tour à la journée pour Qoornoq, option parfaite pour les voyageurs à la recherche d'une combinaison entre activité physique et reposante autour d'un bon repas. Après une randonnée de 4 heures dans les environs de Nuuk en passant par plusieurs cascades dotées d'une vue époustouflante sur le fjord et la montagne de Sermitsiaq, essayez de pêcher un poisson pendant votre trajet pour Qooqqut afin de vous le faire directement cuisiner sur place ! Petit plus : possibilité de voir des baleines. Nuit à Nuuk.

Jour 5 : Kangerlussuaq. Départ pour Kangerlussuaq. Optez pour l'incontournable excursion en bus vers la calotte glaciaire tout en gardant un oeil avisé sur la route à la recherche de boeufs musqués ! Si vous avez le temps, tentez de survoler l'Inlandsis - expérience unique ! - ou sinon partez à la découverte de la ville, et pourquoi pas de son musée qui retrace l'histoire de la base américaine ou encore de l'Institut de météorologie danois qui étudie les rayonnements, l'atmosphère en zone polaire et la couche d'ozone. Possibilité sinon de travailler votre swing au terrain de golf situé non-loin ! Nuit à Kangerlussuaq.

Jours 6 et 7 : Ilulissat. Départ pour Ilulissat, vous pouvez suivre les indications données ci-dessus pour le séjour de 4 jours à " la capitale des iceberg ". Si vous avez plus de temps prévu sur place, nous vous recommandons fortement un séjour à Qeqertarsuaq sur l'île de Disko, le seul endroit où il est possible de faire du chien de traîneaux en été. Prévoir une nuit sur place.

Jours 7, 8, 9 et 10 : Qaqortoq. Prendre l'express côtier Umiaq Arctic Umiaq Lines pour une croisière de 4 jours jusqu'au sud du Groenland, terminus à Qaqortoq. Un moyen formidable pour rencontrer les locaux et découvrir une multitude de petits villages difficilement accessibles comme Kangaamiut, Maniitsoq, Qeqertarsuatsiaat, Paamiut ou encore Arsuk. Des visites sont proposées par un guide de la compagnie du ferry, ne les manquez pas ! Nuits sur le ferry.

Jour 11 : Qaqortoq. Prenez le temps de flâner à Qaqortoq réputé être une des plus jolies villes du pays. Enfilez votre maillot de bain pour vous baigner dans les sources chaudes d'Uunartoq. Savourez alors la beauté à couper le souffle des icebergs dans les eaux froides du fjord... Les magnifiques ruines vikings de l'église de Hvalsey méritent également le détour dans la région. Nuit à Qaqortoq.

Jour 12 : Igaliku. Départ pour le petit village d'Igaliku où vous pourrez découvrir les ruines de Gardar mais surtout partir à la découverte du magnifique Fjord Tunulliarfik. Les possibilités de randonnées à pied sont les meilleures de la région. Nuit à Igaliku.

Jour 13 : Ipiutak. Qassiarsuk. Profitez-en pour passer votre dernière nuit dans une ferme des environs, si possible à Ipiutak (tenue par une Française) ou à Qassiarsuk (en face de Narsarsuaq) afin de découvrir la vie agricole locale dont la ferme-école et station expérimentale d'Upernaviarsuk.

Jour 14 : Narsarsuaq. Départ de l'aéroport de Narsarsuaq. Partez pour l'inoubliable excursion en bateau au fjord des glaces Qooroq pour un dernier " shoot " d'icebergs !

Séjour thématiqueHaut de page
Expédition en chien de traîneaux dans la baie de Disko en 7 joursHaut de page

Situé en plein coeur de la baie de Disko, Ilulissat est réputé pour compter plus de chiens que d'habitants ! Depuis toujours, le traîneau à chien occupe une place essentielle au Groenland et fait partie de la vie et des traditions groenlandaises. Il prend toute son importance en hiver lorsque les fjords sont pris dans les glaces et la banquise formée, et devient alors le moyen de transport privilégié des chasseurs et des pêcheurs. Vous partez à la découverte d'un spectacle unique en partageant un moment de vie typiquement groenlandais. Banquise, icebergs, glaciers, aurores boréales sont votre quotidien dans ce voyage qui vous emmènera dans un monde de démesure et hors de vos repères habituels. Ce séjour est réalisable entre février et avril. Bon à savoir : de formidables raids en chiens de traineaux sont également proposés à l'est du Groenland.

Jour 1 : Copenhague ou Reykjavik. Transfert via Copenhague (1h55 de vol) ou Reykjavik (3h de vol), une nuit sur place. Possibilité d'escale parfois par Kangerlussuaq (voir nos recommandations ci-dessus au jour 5) si vous ne trouvez pas de vol direct pour Ilulissat.

Jour 2 : Ilulissat. Journée libre, possibilité de faire une excursion selon nos recommandations ci-dessus. Quoi qu'il en soit, si le ciel est dégagé, partez observer le ballet hypnotisant des aurores boréales ! Profitez d'un des délicieux restaurants du coin pour déguster des spécialités groenlandaises. Nuit à Ilulissat.

Jours 3, 4, 5 et 6 : circuit en traîneau à chiens. Faites connaissance avec votre musher groenlandais et ses chiens puis partez enfin pour une expédition polaire digne de celles menées par Knud Rasmussen au début du siècle dernier ! L'aventure commence, loin de toute civilisation parmi les fjords gelés et les montagnes majestueuses. Chaque attelage se compose d'un conducteur et d'un passager (ou plusieurs), tiré par 9 à 15 chiens disposés en éventail sur la banquise. Sur les traces des pêcheurs locaux qui pêchent le flétan à travers un trou dans la glace, sillonnez une partie de la calotte glaciaire et de la mer gelée sur plus de 1,50 m d'épaisseur, traversez un ou deux villages isolés, rencontrez ça et là quelques spécimens d'une faune arctique très riche... Une expérience humaine intense ! Nuits sous tente ou en cabane de pêcheur.

Jour 7 : Ilulissat. Retour à la capitale des icebergs pour prendre votre vol retour via l'Islande ou le Danemark.

Kayak et randonnées entre icebergs et glaciers dans le sud du Groenland jusqu'à 14 joursHaut de page

Le sud du Groenland est la région idéale pour une randonnée en kayak en autonomie au milieu des fjords et des icebergs. Une côte bien découpée, une multitude de petites îles, l'Inlandsis tout proche déversant ses icebergs, les vestiges des premiers Vikings, la pêche : voici les ingrédients d'un bivouac en kayak qui vous permettra de découvrir les multiples aspects du Groenland. Vous pourrez effectuer des randonnées sur des sommets près de vos campements et peut-être observer des rennes qui paissent tranquillement dans la région, éventuellement marcher sur un glacier si les conditions météorologiques et d'englacement sont bonnes. Une marche spectaculaire sur la calotte polaire glaciaire vous permettra de réaliser l'immensité et la magie de la plus grande île de l'hémisphère Nord !

Important : bivouaquer en région polaire ne s'improvise pas, il est donc préférable de partir en circuit organisé ou, si vous avez déjà une expérience de l'arctique, demander conseils à des professionnels quant aux itinéraires à emprunter. Il est possible de réaliser des excursions de plus ou moins longues durées selon vos envies et votre budget. Voici un exemple de raid classique dans la région.

Jour 1 : Narsarsuaq/Narsaq. Arrivée à Narsarsuaq via Copenhague (4h15 de vol) ou Reykjavik (2h30 de vol). Transfert en bateau à Narsaq. Ce village est idéalement situé à la sortie du fjord Sermilik d'où sont vêlés de nombreux icebergs provenant du glacier Eqalorutsit, considéré comme l'un des plus gros débiteurs d'icebergs du Groenland sud. Nuit à Narsaq.

Jour 2 : Tugtutoq. Départ du raid. Derniers préparatifs et direction l'île de Tugtutoq, avec ses côtes très découpées, ses cascades et contrastes saisissants entre les couleurs de la toundra et la mer.

Jours 3 à 12 : circuit en kayak. Bivouac au sein du fjord Qaleraliq avec observation de près de la calotte glaciaire qui vient se jeter dans la mer à cet endroit, la recouvrant d'icebergs. Randonnées possibles autour des camps ainsi que sur le glacier, au pied du nunatak, si les conditions le permettent. Ce passage est la porte d'entrée de toutes les expéditions traversant la calotte glaciaire, la randonnée et les vues sont magnifiques. Si les conditions sont bonnes, vous aurez peut-être la possibilité de dormir au pied du nunatak (montagne) ou à même la glace. Expérience magique. Possibilité d'observer des rennes qui paissent dans la région ou d'aurores boréales les soirs de nuit très noire. Repas à partir du produit de la pêche (truite, morue, saumon) ainsi que de la cueillette (bolets et myrtilles en août).

Jour 13 : Narsaq. Retour à Narsaq. Profitez-en pour visiter la ville dont le nom signifie " la plaine " avec le marché aux poissons, le port, le musée comportant des expositions et des vestiges vikings. Possibilité de faire une randonnée sur le mont Qaqqarsuaq qui offre une superbe vue sur les monts alentour. Nuit à Narsaq.

Jour 14. Journée de sécurité en cas de problème météo. Si le temps est clément durant le périple, cette journée permettra de s'imprégner de l'ambiance des fermes groenlandaises avoisinantes dont celle d'Ipiutaq dans les environs de Narsaq gérée par un couple franco-groenlandais ou celle d'Inneruulalik à Qassiarsuk. Dernière nuit sur place avant de prendre votre vol retour à l'aéroport de Narsarsuaq."

Bon à savoir : si vous vous sentez plus attirés par le Nord ou l'Est, de magnifiques circuits en kayak y sont également proposés, renseignez-vous !

Voir plus d'idées de séjours

Groenland : Les villes remarquables

ILULISSAT
IGALIKU
TASIILAQ

GROENLAND : Les principales destinations

GROENLAND : Galerie photo

Groenland : Actualité et reportage

10 animaux en danger, à découvrir et protéger avant qu'il ne soit trop tard...

Chaque jour, de nouvelles espèces animales disparaissent. En cause ? Les ravages de l'être humain sur leurs lieux de vie. Plusieurs associations, comme le WWF, mènent des actions pour les protéger : n'hésitez pas à les aider en y prenant part. Le monde du tourisme évolue aussi et les expéditions à la découverte de ces animaux en voie de...

Groenland, terre du peuple Inuit

Destination nature assez peu connue et très préservée, le Groenland recouvert au 9/10e par la calotte glaciaire et plongé dans la nuit polaire la moitié de l'année semble inaccessible. Elle est pourtant une destination exceptionnelle que l'été et son soleil de minuit nous offrent dans toute sa splendeur. Fjords remplis d'icebergs, glaciers...

" Vertige polaire " et photo

Du Grand Nord au Grand Sud, du Groenland à l'Antarctique, Thierry Suzan nous offre une rencontre inédite avec le destin de ces populations éloignées, vivant entre les blocs... De glace ! Si vous aimez les doubles pages aux photos pénétrantes laissant éclater le sublime de paysages qu'on ne s'imagine même pas où le manchot danse, l'ours vagabonde...
Ailleurs sur le web

Liens utiles Groenland

Rejoignez la communauté Petit Futé en 1 clic
Suivez-nous sur
Participez
à la communauté

Toutes les bonnes adresses Groenland