Guide de Porto Rico : Porto Rico en 20 mots-clés

Bioluminescence

Phénomène presque unique au monde, les baies bioluminescentes de Porto Rico font partie intégrante des trésors naturels de l'île. Alors qu'il n'en existe que 5 dans le monde, Porto Rico à la chance d'en compter 3. Elles sont situées à La Parguera, à Fajardo et sur l'île de Vieques. À la nuit tombée, la lumière apparaît dans la baie une fois qu'on entre dans l'eau. Elle est créée par des dinoflagellés, micro-organismes qui réagissent en se signalant par un petit néon lumineux quand l'eau s'agite.

Boricua

Il s'agit d'un mot espagnol fabriqué pour désigner les Portoricains ou les personnes originaires de l'île. Du coup, dans le langage courant, les variantes sont multiples. Le mot vient du vocabulaire utilisé par les Indiens taïnos pour former leur langue, l'arawak. Boricua est issu du terme Borinquen, qui signifie " Terre des êtres courageux ".

Boxe

Loin d'être le sport le plus pratiqué à Porto Rico, la boxe déchaîne pourtant les passions. Lorsqu'un enfant du pays combat sur le ring pour arracher ou défendre une couronne mondiale, les rues du pays sont souvent bien silencieuses, ses habitants se retrouvant religieusement derrière le petit écran.

Café

Aujourd'hui, le café demeure la culture la plus rentable de l'île, loin devant la canne à sucre. Du coup, la production a repris ces dernières années, elle qui n'avait cessé de décroître depuis le début de l'ère états-unienne en 1898. Plusieurs sites de production peuvent être visités. Certaines, comme l'Hacienda Buena Vista près de Ponce, ne sont plus aujourd'hui que des musées, très intéressants cependant pour plonger au coeur du passé agricole de l'île.

Carnaval

Les fêtes du carnaval sont très populaires et donnent lieu à des festivités très colorées et originales. Comme dans la plupart des pays de la région, Porto Rico possède un carnaval qui se distingue des autres : celui de Ponce. Se déroulant sur plusieurs jours en février, il attire une foule massive venue des quatre coins de l'île, et même de l'étranger. Les carnavals de Porto Rico se distinguent par les défilés de festivaliers, dont le visage est recouvert d'un masque appelé vejigante. Ce dernier est l'illustration parfaite du mélange culturel issu de la rencontre entre l'Afrique, les Caraïbes et l'Europe.

Cascade

Qui n'a pas en tête l'image de ces cascades des îles mises en scène et vantées par la publicité de certains produits de douche ? Eh bien, non, ces cascades ne sont pas de purs fantasmes. Elles n'existent pas seulement en Polynésie, mais aussi au coeur même de Porto Rico, dans la forêt du Yunque ou encore celle du Toro Negro. Pour celles et ceux qui voudraient savoir s'ils pourront vraiment s'y baigner, la réponse est " oui " !

Casino

À l'exception de Las Vegas, rarement un territoire américain n'aura compté autant de casinos. Petits ou grands, ils sont partout. Nombre d'entre eux sont ouverts 24h/24. Ils se trouvent le plus souvent dans les halls des grands hôtels. Pas besoin d'être spécialement bien habillé pour y entrer, mais il faut avoir au moins 18 ans.

Colonie

" Nous sommes la dernière colonie au monde ". Cette phrase manque rarement de parvenir à l'oreille des visiteurs, pour peu que ces derniers se mêlent de temps à autres à la population portoricaine. Sous domination des Etats-Unis depuis la guerre avec l'Espagne en 1898, Porto Rico n'a jamais été indépendant et n'est pas non plus considéré comme un Etat américain. Ainsi on emploie souvent le terme colonie pour le qualifier.

Corail
<p>Observez les coraux lors de plongées à Porto Rico.</p>

Observez les coraux lors de plongées à Porto Rico.

Comme pour les autres îles des Caraïbes, Porto Rico possède un parc naturel de corail somptueux. Le réchauffement climatique ne cesse cependant de détériorer ce patrimoine exceptionnel. Chevronné ou simple amateur en plongée, chacun y trouve son compte. Les premières barrières et les premières scènes de spectacle sont accessibles à tous. Les experts ne manqueront pas de s'aventurer dans les grottes et autres canaux sous-marins pour une exploration unique au monde.

Couleurs

À Porto Rico, on rêve en couleurs. Du style vestimentaire aux façades coloniales, en passant par les assiettes ou les festivités, on prend plein les yeux. Rien de commun avec le style européen, ici on aime le flashy, jusque dans notre assiette où les épices s'entremêlent. Et pour donner plus de tonus au charme de la vieille ville, on agrémente les charpentes coloniales avec du vert, du rose ou du jaune, tout comme dans le quartier de la Perla, à Aguadilla ou encore dans le petit village de Yauco.

Mall

Culture américaine oblige, la côte nord de Porto Rico en particulier, la plus peuplée, est parsemée de très nombreux malls ou centres commerciaux. Une grande place y est faite au shopping avec de très nombreuses boutiques de prêt-à-porter en majorité, mais aussi à la restauration rapide, avec la présence des principales chaînes des Etats-Unis. Le stationnement est le plus souvent gratuit sur les immenses parkings, parfois à plusieurs étages, comme au centre commercial Plaza las Americas de San Juan, le plus grand des Caraïbes. Les plus grands disposent souvent d'une section réservée au divertissement avec des salles de cinéma, des bars ou des bowlings. Conséquence fâcheuse pour de très nombreux centres-villes, les malls empêchent le développement de commerces ou même parfois d'une activité citadine fournie.

Masque

Vejigante, c'est ainsi qu'est appelé le masque traditionnel de Porto Rico, symbole principal du carnaval de Ponce qui se tient chaque année en février. Ses couleurs traditionnelles sont le rouge, le noir, le blanc et le jaune. Aujourd'hui, les modèles sont plus élaborés qu'à leur origine. D'autres couleurs sont employées et des cornes ont été ajoutées.

Mofongo

Parmi les bonnes surprises à découvrir à Porto Rico figure la gastronomie. La cuisine s'y veut très internationale, mais les Portoricains possèdent également leurs propres recettes, comme celle du mofongo. Difficile à décrire, constitué d'un cône de plantain, à l'intérieur duquel peuvent être glissés plusieurs aliments cuits : poisson, crevettes, viande. Ce plat est... incontournable. Impossible de venir à Porto Rico sans en avoir au moins écho.

Plage

Perle des Caraïbes, Porto Rico est bordée d'eau. Et conséquence bien heureuse, l'île offre de superbes plages. D'ailleurs, les Portoricains eux-mêmes sont loin d'être les derniers à en profiter. Le dimanche et pendant les week-ends prolongés, elles constituent bien souvent le point de chute privilégié des travailleurs et autres cadres, qui viennent s'y reposer. Souvent noires de monde et pas toujours très propres, les plages publiques les plus populaires sont rarement paisibles. Mais il est possible aussi de trouver des sites magnifiques plus tranquilles, en particulier sur la côte sud et sur les petites îles de Vieques et Culebra. En outre, vu la longueur des plages à Porto Rico, vous trouverez facilement votre petit coin de paradis.

Pharmacie

Les Portoricains sont souvent fiers de parler... de leur industrie pharmaceutique. Il s'agit bien de l'un des principaux moteurs de l'économie de l'île. Elle représente encore aujourd'hui 22 % du produit intérieur brut. De fait, près de 20 % de la production pharmaceutique des Etats-Unis est réalisée à Porto Rico. D'ailleurs, il ne faut pas s'étonner de voir la plupart des supermarchés nommés farmacía, en particulier les Walgreens. Ce sont des magasins alimentaires, mais qui possèdent une grande partie dédiée spécialement aux produits pharmaceutiques.

Quinceañera

Selon une coutume bien latino-américaine, la jeune fille devient femme à l'âge de 15 ans. Le jour de cet anniversaire, la jeune Portoricaine donne généralement une fête, pour laquelle les parents économisent longtemps à l'avance afin d'inviter famille et amis. Elle est habillée d'une magnifique robe, maquillée et abondamment photographiée. Les Portoricaines montrent souvent les photos de leurs 15 ans, avec fierté et une pointe de nostalgie.

Reggaeton

Impossible d'y échapper. Depuis le début des années 2000, c'est le genre musical à la mode dans toutes les Caraïbes hispanophones. Des chanteurs portoricains sont à l'origine de ce mouvement auquel s'intéresse essentiellement la jeunesse. Daddy Yankee, le roi du reggaeton portoricain, est internationalement connu. La danse très suggestive qui l'accompagne alimente régulièrement les polémiques.

Ron

Le rhum le plus vendu au monde est portoricain. Véritable fierté nationale, le rhum est à Porto Rico ce que le vin est à la France ou le whisky à l'Ecosse. De la visite de certaines fabriques aux séances de dégustation, en passant par les nombreux cocktails à base de rhum, c'est un élément à part entière de la culture de l'île.

Salsa

C'est sûrement la musique qui rythme encore les pensées des voyageurs à l'heure du retour, lorsque les coups de la clave frappent l'esprit, après avoir laissé Porto Rico à des milliers de kilomètres - la clave, cette percussion si caractéristique du genre, avec une mesure forte de trois notes, et une mesure faible de deux notes. À Porto Rico, la salsa est une institution. Et même si le reggaeton n'a cessé de gagner du terrain dans le paysage musical national ces dernières années, la salsa reste la valeur sûre. Elle se fait entendre partout, dans les bus, les taxis, les restaurants, les magasins et bien entendu sur les places publiques ou dans les boîtes de nuit. À l'exception de Cuba, aucun pays au monde ne possède un tel lien de proximité avec ce genre musical.

Surf
<p>Surf sur les vagues de Rincon.</p>

Surf sur les vagues de Rincon.

Qu'on soit amateur ou professionnel, tout le monde reconnaît que les meilleurs spots de surf d'Amérique du Nord en hiver se trouvent probablement à Porto Rico. Au nord-ouest du pays, plusieurs villages, comme Rincón par exemple, se sont développés grâce au marché de la glisse. Plusieurs compétitions internationales y sont organisées et vous pouvez y croiser quelques-uns des meilleurs surfeurs de la planète.

Faire – Ne pas faire

À Porto Rico, comme dans l'ensemble des Etats-Unis, chacun dispose d'un grand champ de liberté d'expression.

Vous n'avez aucun comportement particulier à adopter en fonction du sexe auquel vous appartenez. Vous devez, cependant, respecter quelques règles :

Ne fumez pas dans les lieux publics fermés, comme les restaurants ou les bars.

Ne vous aventurez pas sur les sites des anciennes bases militaires américaines comme sur l'île de Vieques, si vous ne voulez pas mettre votre santé en jeu : certains sols sont contaminés par des bombes et des missiles.

Ne pensez pas que la mer des Caraïbes est toujours très calme, des courants peuvent parfois déporter les baigneurs.

Tenue correcte exigée Même si l'ambiance des Caraïbes autorise beaucoup de décontraction, arrivez toujours bien habillé en cas d'invitation à une soirée. Les Portoricains font très attention à leur apparence dès qu'il s'agit de sortir. Une tenue incorrecte suffit à vexer votre hôte.

Faites-vous accompagner par un moniteur lors des premières descentes dans les profondeurs, surtout en cas d'observation des grottes sous-marines. La plongée, c'est tentant, mais ça ne s'improvise pas.

Ne laissez jamais vos objets personnels sans surveillance. San Juan est une ville sûre, mais connaît néanmoins une recrudescence des vols à la tire. Prudence donc !

N'hésitez pas à vous renseigner sur la qualité de l'eau auprès du propriétaire. À Porto Rico, l'eau du robinet est potable dans la grande majorité des cas, mais il est toujours mieux de la filtrer.

Levez-vous tôt pour profiter pleinement de la journée. Comme dans toutes les îles des Caraïbes, la lumière tombe bien plus vite le soir à Porto Rico qu'en Europe. Il fait généralement nuit dès 18h30-19h.

Adresses Futées de Porto Rico

Où ?
Quoi ?
Avis