Imaginez un pays où même Tintin ne serait jamais allé poser le pied... Pour ceux qui connaissent déjà l'Asie centrale " civilisée ", celle du Kazakhstan ou de l'Ouzbékistan, le Kirghizistan est à la fois une tentation et une folie. L'aventure avec un grand " A " dans un pays doté de peu d'infrastructures, mal desservi, où il faut se déplacer à cheval dès que l'on sort des sentiers battus, et où l'on ne parle que russe ou kirghiz... Mais imaginez aussi des chaînes de montagnes à perte de vue, des lacs d'altitude aux eaux turquoise abritant une faune et une flore menacées mais toujours présentes, des cimes parmi les plus hautes du monde comme le Khan Tengri, le pic Communisme ou le pic Lénine. Pourtant, nul besoin d'être un fanatique d'alpinisme ou de haute montagne pour apprécier et aimer le Kirghizistan. Dans ce pays nomade et équestre, les déplacements quotidiens permettent d'aller au contact de cultures et de traditions vivaces : l'oulak-tartych, ce jeu d'une violence extrême où les cavaliers s'affrontent pour la possession de la carcasse décapitée d'une chèvre ; la chasse au faucon ; l'installation des yourtes dans les jailoo, les pâturages d'été à nouveau fréquentés par une population d'éleveurs qui a vite retrouvé ses racines après la chute de l'Empire soviétique...

Au Kirghizistan, impossible de vous mettre à l'abri de l'inattendu. C'est ce qui fait le charme du voyage. A l'est, à Cholpon-Ata, sur la rive nord du lac Issyk Kul, le second plus grand lac alpin au monde après le Titicaca, vous pourrez pratiquer le simple farniente balnéaire. Au sud du lac, les Tian-Shan du Centre regorgent de merveilles comme le lac Song Kul ou le caravansérail de Tash Rabat, tous deux très facilement accessibles en été. Et à l'ouest du pays, la vallée du Ferghana kirghiz, majoritairement peuplée d'Ouzbeks, offre tous les trésors de ses bazars, de son artisanat et de ses petits villages de montagne. Une destination complète, au coeur des monts Célestes, où vos pas emprunteront des sentiers encore déserts et à nuls autres pareils...

Hervé Kerros

mise en garde

L'univers du tourisme est en perpétuel mouvement. Malgré tous nos efforts, des établissements, des coordonnées ou des tarifs indiqués dans ce guide peuvent avoir été modifiés sans que cela relève de notre responsabilité. Nous faisons appel à la compréhension des lecteurs et nous nous excusons auprès d'eux pour les erreurs qu'ils pourraient être amenés à constater dans les rubriques pratiques de ce guide.

La rédaction.

Les lieux incontournables du Kirghizistan

Préparer son voyage au Kirghizistan

Les circuits touristiques au Kirghizistan

Dix jours en Ouzbékistan et au Kirghizistan

Direction l'Asie centrale, plus particulièrement l'Ouzbékistan et le Kirghizistan. Une dizaine de journées seront nécessaires pour couvrir les principaux sites touristiques de ces deux pays dont la su...

Dix jours au Kirghizistan et au Tadjikistan

Les pays montagneux du Kirghizistan et du Tadjikistan vont vous éblouir de par leur beauté. En partant dix jours, vous aurez la chance de pouvoir visiter les deux pays sans en manquer une miette. Ne v...

Photos du Kirghizistan

Découvrir le Kirghizistan

Les plus du Kirghizistan

Une nature spectaculaire

L'ensemble du pays est composé à 90 % de montagnes dont la moitié dépasse allégrement les 3 000 m, avec des records pour le pic Lénine ou le légendaire pic Communisme au-delà de 7 000 m. Au creux de ces chaînes de montagnes se nichent des perles, comme le lac Issyk Kul ou le lac Song Kul, devenus des atouts touristiques majeurs pour la petite république d'Asie centrale. Autant dire que vous serez servi en montagnes et décors grandioses. D'autant que le tourisme encore peu développé dans le pays vous permettra d'accéder à des zones sauvages, voire inexplorées, pour peu bien sûr que vous preniez le temps sur place, car aucun déplacement n'est facile, surtout en dehors des mois de juillet et août.

Une richesse culturelle rare

Dans quel autre pays pourriez-vous côtoyer au quotidien des nomades et vivre avec eux, sous la yourte, adoptant pour quelques jours ou semaines un style de vie à nul autre pareil ? Admirer le travail des femmes penchées sur leur shyrdak ou fabriquant le kumiss ou bien partir au galop dans des décors vierges de toute construction humaine pendant des kilomètres. Le pays offre un dépaysement rare et à la limite du possible. Au Kirghizistan, la connaissance et l'expérience d'une nouvelle culture ne tient qu'à une chose : oser se mettre en selle !

Une mosaïque d'identités

Le Kirghizistan, comme ses pays voisins, rassemble de nombreuses ethnies, pour la plupart turcophones. On trouve bien sûr des Ouzbeks, des Kazakhs ou des Ouïgours, mais également des Tadjiks (iranophones), des Russes, des Tchétchènes et des Chinois, même si les relations avec le géant voisin ne sont pas toujours au beau fixe. L'islam est la religion dominante, mais le style de vie nomade a conservé des croyances ancestrales plus souvent liées au zoroastrisme et au chamanisme. La diversité sera donc au rendez-vous à tous les coins de rue.

Une destination sûre

Bien que le Kirghizistan ne fasse les gros titres de l'actualité en France que lors d'émeutes dans la vallée de Ferghana ou d'incursions talibanes dans la région de Batken, l'ensemble du pays se caractérise par une grande sécurité. L'hospitalité au Kirghizistan comme dans le reste de l'Asie centrale n'est pas un vain mot, et vous serez partout accueilli comme un hôte de marque. Le sens de l'accueil répond à une tradition solidement ancrée chez les populations nomades et un voyage ne se conclura jamais sans un bol de kumiss sous une yourte, sans un plov partagé dans une maison ouzbek dont les portes se seront soudain ouvertes pour accueillir l'étranger de passage. L'hospitalité se manifestera encore plus souvent par des litres de thé (ou de vodka) offerts dans une tchaïkhana ou simplement partagés au bord d'une route.

Une destination sportive

Dans ce pays touristiquement en devenir sont apparues de nombreuses possibilités de loisirs et de divertissements sportifs aptes à régaler tous les amateurs d'aventure. Et si le cheval et l'alpinisme occupent les premières places, il est tout aussi possible désormais au Kirghizistan de skier presque toute l'année dans des stations à l'équipement parfois sommaire mais en profitant de décors exceptionnels. Et que dire des sessions de rafting ou de canyoning, désormais bien rôdées, dans la vallée de la Chouy ? Ou des randonnées proposant toutes sortes de niveaux de difficulté, de types de paysage, de durées de marche... Enfin, parmi les sports en vogue au Kirghizistan, on retrouve, depuis 2013, le vélo, en plein développement. Seuls quelques tour operateurs proposent déjà ce type d'activité et la location de cycles, mais la demande est telle que l'offre devrait rapidement augmenter. À Bichkek, on trouve déjà quelques boutiques et ateliers spécialisés.

Reportages & actualités du Kirghizistan

Ailleurs sur le web
Avis