TCHAD - guide touristique du Petit Futé

Djitandjite !

Le Tchad des millénaires fascine, celui d'aujourd'hui se dévoile doucement aux rares voyageurs qui s'y aventurent. Le mythique lac Tchad n'en finit pas de passionner les scientifiques qui tentent de comprendre l'évolution de cette véritable mer intérieure. Les paléontologues ont les yeux qui brillent quand on évoque le désert tchadien. En 2001, ils y découvrent Toumaï de son nom officiel Sahelanthropus tchadensis. La connaissance actuelle de l'histoire de l'Homme place donc le berceau de l'humanité au Tchad ! Ces lacs qui tarissent et qui renaissent, ces dunes de sable qui se forment et se déforment, ces montagnes de toutes les couleurs, cette faune et cette flore d'une richesse inestimable... On aurait aimé que les soubresauts géopolitiques cessassent, que la paix s'enracinât pleinement pour une découverte touristique pleine et épanouie. Des paysages soudanais et sahariens, couverts de caïlcedrats, de tamariniers, d'acacias, parcourus de girafes, de gazelles, de babouins, défilent sur les trajets en offrant un spectacle saisissant. L'architecture précaire, comme chez les nomades du Nord, ou l'architecture recherchée, comme chez les Moundang du Sud, représente une réelle singularité. Un voyage au Tchad est un retour aux racines de l'humanité tout entière.

L'arabe dialectal tchadien est parlé du Tibesti à Sarh, de N'Djamena à Abéché. Sur les 140 langues du pays, c'est la seule qui réunisse linguistiquement les quelque 13 millions de personnes que compte le Tchad. Alors elles disent en coeur au voyageur Djitandjite ! qui veut dire " Bonne arrivée ! "

L'équipe de rédaction

Remerciements. Aux membres de l'Office tchadien du tourisme, en particulier à Marabé Ngar-Odjilo, Haïkal Zakaria Djibrine et madame Sailly à N'Djaména, à Djimet Allafouza Boliké à Faya et à Moussa Souleyman Djogoye à Sarh. A l'équipe du restaurant Le Carnivore et à celle du CEFOD, ainsi qu'à Bienvenue Allahrassem d'African Parks, à N'Djaména. Aux militaires de l'opération Barkhane à Faya et à Mahamat Moussa Abakar, préfet du département de Biltine. A Ramadan Hamat de l'Association pour la promotion des libertés fondamentales au Tchad et à Fabien Yodé à Abéché. A Sara Doumgué Yamadjita Mahmat, conservateur du musée, et à Sanodji Yonbel Abiathar, directeur du CALF, à Sarh. Merci enfin à tous les Tchadiens !

TCHAD : les adresses futées

TCHAD : Idées de séjour

Voici quelques idées d'itinéraires qui vous permettront de découvrir le désert, d'avoir un aperçu du Sahel et de partir quelques jours pister les animaux sauvages de Zakouma... Les circuits indiqués pour le désert sont aussi ceux que les agences de voyage proposent, avec parfois quelques variantes. Pour ceux qui habitent sur place ou qui disposent d'un peu plus de temps, vous pouvez compléter votre tour du Tchad par une petite virée dans le Sud. Il convient toutefois d'avoir à l'esprit que la durée des itinéraires proposés est indicative : elle peut varier selon la saison et le mode de transport choisis. Le nombre de jours estimé pour chaque itinéraire a ainsi été calculé sur la base de conditions de circulation optimales et de déplacements en voiture (ou 4x4) avec guide-mécanicien chevronné. Par ailleurs, les circuits suggérés sont basés sur les points d'intérêt écologiques, archéologiques ou historiques qu'offre le Tchad et non pas sur les aspects sécuritaires. Il importe donc de se renseigner auprès des autorités compétentes avant d'entreprendre l'un de ces séjours. La menace que fait peser le groupe islamiste Boko Haram rend ainsi périlleux tout déplacement dans la zone frontalière tchado-nigérienne (sise au nord du lac Tchad) et dans l'extrême nord du Cameroun.

Séjour court : « lac, tradition et chasse » en 7 jours

Jour 1 : arrivée dans la capitale tchadienne. Visite du marché central. Tour dans le quartier de Diguel avec son marché, sa station de cars en partance pour le Nord et le grand Nord... et vous êtes déjà dans le désert !

Jour 2 : départ de N'Djamena ; à Massaguet, prenez la route du nord pour Massakory. Tour de la ville de Massakory, chef-lieu du Hadjer-Lamis. Continuez sur Bol en longeant le lac Tchad ; découverte de l'architecture et de l'artisanat des habitants de la région, notamment les Kanembous et les Yadinas. Nuit à Bol.

Jour 3 : journée à Bol en compagnie des pêcheurs. Pirogue " spéciale " sur le lac Tchad, découverte de cette étendue d'eau qui est à l'origine du pays et des vaches kouris, blanches aux grandes cornes, qui paissent sur ses rives. Nuit à Bol.

Jour 4 : obliquez légèrement vers le nord-est où se dessine Mao, ancienne capitale du Kanem-Bornou. Visite de Mao la Blanche, et de son musée, qui abrite les objets historiques de la cité. Vous y trouverez notamment une série de cartes explicatives sur la région et son évolution historique. Nuit à Mao.

Jour 5 : après le plus grand lac du pays, direction Douguia, domaine privé dédié à la chasse le plus proche de la capitale, où le Chari se déploie en toute liberté ; vous vous perdez dans la contemplation de la nature...

Jour 6 : retour à N'Djamena. N'Djam by night pour les noctambules.

Jour 7 : visite " Good bye N'Djamena ! " et vol retour.

Séjour long : Sahel et Sahara en 18 jours

Jour 1 : départ de N'Djamena ; à Massaguet, prenez la piste du Nord pour Massakory ; remontez du Bahr el-Ghazal jusqu'aux environs de Salal.

Jour 2 : traversée du Djourab et nuit dans les barkhanes.

Jour 3 : arrivée à Faya-Largeau ; marché et ravitaillement ; départ dans l'après-midi pour passer la nuit dans le massif de Bembéché.

Jour 4 : traversée de Bembéché, arrivée à Ounianga Kébir ; nuit au bord du lac.

Jour 5 : matinée au lac ; après-midi, baignade et soirée à Ounianga Sérir.

Jour 6 : salines de Tegguedeï et de Demi, traversée de la dépression du Mourdi ; campement à l'entrée de l'Ennedi, vers le puits de Way ou le massif de Bichagara.

Jour 7 : arrivée à Fada, ravitaillement ; départ pour la guelta d'Archeï.

Jour 8 : journée à la guelta d'Archeï et sur les sites des environs : Manda Guéli, Tokou... Vous pouvez facilement prendre une journée supplémentaire pour vous promener dans la région.

Jour 9 : guelta de Bachikélé ; campement vers Terkeï.

Jour 10 : départ de l'Ennedi pour rejoindre le Ouaddaï, et camper sur la piste autour de Biltine, ou pousser jusqu'à Ouara.

Jour 11 : visite d'Ouara ; Abéché et son marché ; le mont Kilinguen, pour les courageux, en soirée.

Jour 12 : en route pour la charmante ville de Mango. Balade dans les monts du " père du fou ". Nuit à Mango.

Jour 13 : lever avec le soleil ; en chemin pour Am Timan, traversée de très jolis paysages, de scènes de vie quotidienne : les éleveurs peuls autour des puits, les chevaliers au trot ou des mulets dans leur robe blanche... Avec des apparitions surprenantes de singes, d'écureuils, un avant-goût des trésors du célèbre parc national de Zakouma. Nuit au parc.

Jour 14 et 15 : découverte des richesses de Zakouma. Safari nocturne pour multiplier les chances de voir ou entendre les animaux vivant la nuit.

Jour 16 : voyage de retour. Nuit à Bitkine.

Jour 17 : arrivée à N'Djamena. Repos dans un hôtel confort ou charme.

Jour 18 : après le désert, la flore et la faune, un tour au majestueux fleuve Chari s'impose ; journée farniente sur ses abords.

Variante

Jour 1 : arrivée de Paris (en matinée ou soirée), installation, repos et possibilité de vous promener au marché, dans le quartier de la mosquée. Nuit à l'hôtel.

Jour 2-4 : départ pour Moussoro. Ce beau petit village sahélien est la terre des pasteurs nomades Daza et Kred. Ensuite direction le désert et l'oasis de Faya par le Bahr el-Ghazal et les dunes de l'erg du Djourab.

Jour 5-6 : le voyage se poursuit en direction des falaises de grès rose et ocre qui environnent Ounianga Kébir.

Jour 7-8 : cap plein ouest par Gouro et Yebbi Bou, ainsi le cratère de l'Emi Koussi sera à l'est, et les érosions d'Aneba seront à l'ouest.

Jour 9 : remontez l'oued Zoumri. Vous aboutissez à l'oasis de Bardaï, après avoir contourné les volcans Tieroko et Voon.

Jour 10-11 : visite des gravures de Gonoa, puis le Trou au Natron, à l'ombre du pic Toussidé, au milieu des labyrinthes de grès.

Jour 12-13 : Zouar, pays du Derdeï, chef traditionnel des Toubou. Nuit dans un décor féerique aux environs de Marmar.

Jour 14 : traversée de superbes dunes en direction du rond-point Général-de-Gaulle après l'Ehi Atroun et une partie de l'erg de Bilma.

Jour 15 : retour vers Faya.

Jour 16-17 : palpitante traversée des dunes transversales du Djourab vers Oum-Chalouba, laissant lentement et progressivement apparaître une rare végétation d'abord, puis la terre et enfin la civilisation à travers les villes de Kalaït, Biltine ou Abéché.

Jour 18 : arrivée à N'Djamena et départ pour Paris le soir.

Séjours thématiques
Écotourisme au parc de Zakouma

Pour aller passer quelques jours au parc naturel de Zakouma, passez par Mongo, ce qui vous donnera l'occasion de voir le changement de paysages en traversant l'Hadjer-Lamis, le Guéra et le Salamat.

Jour 1 : départ de N'Djamena tôt dans la matinée afin de profiter un maximum de la fraîcheur matinale. Après avoir passé Massaguet, N'Goura, Bokoro et Bolongue, vous pouvez dormir à Arengha (8 km au nord de Biktine. Au campement de Tinga, demandez que l'on appelle par radio Arengha pour vous). Avant le dîner, vous pouvez faire une balade sur la colline qui surplombe la ferme et le village.

Jour 2 : départ d'Arengha à la fraîche, direction Zakouma en passant par Mongo et Abou Déïa. Soyez très prudent sur la route à cause des radiers en béton, censés arrêter l'eau en saison des pluies et placés à intervalles réguliers au milieu de la piste. Sur cette portion du trajet, vous n'excéderez pas les 40 km/h. Arrivée au parc national et installation au campement de Tinga : lieu de départ des différentes excursions.

Jour 3 : le premier jour, lever aux aurores, petit déjeuner vers 6h et départ en calèche, nom poétique donné à la Land Rover panoramique du campement, pour la vision matinale (6h à 11h). Cet horaire vous permettra peut-être de rencontrer les lions et d'assister au petit déjeuner des animaux. Déjeuner et sieste. Dîner vers 18h30 à 19h et départ pour la vision nocturne. La tombée de la nuit est l'heure où les animaux vont boire et, comme l'a dit Kipling, le spectacle est magique !

Jour 4 : le deuxième jour, vous pouvez faire une visite en calèche (16h à 19h) ; vous pourrez admirer les troupeaux d'éléphants et les girafes.

Jour 5 : traversez le parc de Zakouma du camp de Tinga, au nord-est, jusqu'à l'entrée sud-ouest du parc, au village d'Ibir. Là, un guide vous attendra pour gravir une colline qui vous offrira un point de vue imprenable sur le parc. Il vous sera proposé un déjeuner en compagnie du chef du village.

Jour 6 : départ de Zakouma et escale pour la nuit à Mongo.

Jour 7 : retour à N'Djamena.

Écotourisme dans le Sud : Pala-Léré-Wasa

Circuit du Sud en six jours : Léré-Pala, passage par le Cameroun et le parc de Waza.

Jour 1 : départ de N'Djamena ; arrivée à Pala, visite de la forêt.

Jour 2-3 : Léré ; visite du palais, des lacs, des chutes Gauthiot. Possibilité de louer une pirogue pour une balade sur le lac.

Jour 4 : passage au Cameroun ; halte à Maroua ; arrivée au campement de Waza.

Jour 5-6 : visite du parc et retour sur N'Djamena.

Pour un meilleur aperçu du Sud, vous pouvez faire une boucle de quatre ou cinq jours supplémentaires par Moundou et Sarh.

Chasse aux alentours de N’Djamena

Jour 1 : départ pour Douguia, domaine de chasse privé d'une superficie de 59 400 ha, classé le 4 avril 1975. La réserve possède un hôtel restaurant, situé sur les rives du fleuve Chari, à 70 km de N'Djamena, une piscine et offre la possibilité de louer un bateau pour des promenades sur le fleuve. Avec un peu de chance, vous pourrez y admirer des hippopotames.

Jour 2 : chasse aux canards et autres gibiers.

Jour 3 : excursion près du village de Karal et sur les pierres du Hadjer el Hamis (" le rocher des Eléphants "). Vous pouvez poursuivre vers les premiers abords du lac Tchad, vers le village de Djimtilo où vous aurez la possibilité d'effectuer une croisière sur une embarcation typique de la région : le kadeï, une pirogue en papyrus.

Voir plus d'idées de séjours

Tchad : Les villes remarquables

Parc National de Zakouma
Trou au Natron

TCHAD : Les principales destinations

TCHAD : Galerie photo

Tchad : Actualité et reportage

Donnez des ailes aux éléphants avec Wings for conservation

Créée en Mars 2016, l'organisation non-gouvernementale Wings for Conservation lance un appel aux dons pour aider au sauvetage des éléphants du Tchad. Victime du braconnage, la population de ces géants d'Afrique a été largement décimée, atteignant aujourd'hui moins de 1 000 individus. Face à la menace de leur disparition complète, des spécialistes...
Ailleurs sur le web
Rejoignez la communauté Petit Futé en 1 clic
Suivez-nous sur
Participez
à la communauté

Toutes les bonnes adresses Tchad