Abéché l'Orientale, capitale des Abbassides et de l'ancien sultanat du Ouaddaï, a été fondée par le sultan Mohamed Chérif en 1850, après l'abandon d'Ouara, l'ancienne capitale du royaume, alors victime de la sécheresse. La nouvelle cité, dont le nom signifie " la réjouie ", devient vite prospère, tirant ses ressources des caravanes transsahariennes et des pèlerins en route pour La Mecque, dont l'accueil était assuré par la zariba haoussa au centre de la ville. A l'arrivée des Français, en 1909, Abéché, pôle économique, est la ville la plus peuplée du pays, avec 28 000 habitants. Mais les nombreuses taxes instaurées par les nouveaux occupants, les épidémies de 1913 et de 1917, l'affaire coupe-coupe, en 1917, au cours de laquelle 27 fakis (lettrés musulmans) sont décapités, à la suite d'une rumeur de complot, aboutissent à l'exode de la population vers le Soudan et l'Egypte, à l'expatriation des lettrés et à l'instauration d'un climat hostile aux Français. En 1919, la ville ne compte plus que 6 000 habitants, réticents à toute forme de modernisme et d'enseignement occidental.

La fin de la Seconde Guerre mondiale voit la naissance de nombreux partis de chefs traditionnels, mais en 1961, après l'échec de la conférence pour l'unité nationale ourdie par le président Tombalbaye à Abéché, les partis, devenus illégaux, rallient le Frolinat en masse. Dès lors, Abéché devient régulièrement une tête de pont pour les rebelles, alternativement occupé par Goukouni Oueddeï, Hissène Habré et Idriss Déby, qui s'en servent de base avant de marcher sur la capitale...

Actuellement, le Ouaddaï, dont le gouvernorat se trouve à Abéché, constitue la quatrième région du Tchad en nombre d'habitants (732 000 en 2010) ; la majorité vivant autour de la capitale régionale, qui a connu un afflux important d'ONG et d'organisations humanitaires. Cependant Abéché conserve toujours son traditionnel parfum oriental, malgré ses nouvelles voies goudronnées envahies de rackchas, ces véhicules à trois roues prisés des femmes.... Dès que l'on quitte les allées principales, les rues se resserrent en étroits dédales de terre, envahis de sable et de timides femmes se voilant pudiquement la face au passage des étrangers. Au centre de la ville trône le grand marché, dont la partie couverte constitue un véritable labyrinthe entre les quartiers des différents marchands, tandis que l'on se bouscule sans ménagement entre les stands de la partie installée à ciel ouvert dans le ouadi.

À voir / À faire à ABÉCHÉ

Adresses Futées d'ABÉCHÉ

Rechercher par catégorie :

Organiser son voyage à ABÉCHÉ

Transports
  • Vol pas cher
  • Location voiture
  • Traversée Maritime
Hébergements
  • Trouver un hôtel
  • Location Airbnb
  • Location de vacances
  • Trouvez votre camping
Séjours
  • Voyage sur mesure
  • Week-ends en France
Services / Sur place
  • Activités Airbnb
  • Réservez une table
  • Activités & visites
  • Expériences & Boxs

Photos d'ABÉCHÉ

Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

15.95 €
2017-06-14
240 pages
À découvrir sur le petit Futé
Avis
Jeu concours

Les jeux concours du moment

Remportez un week-end pour 2 à Caen !

1 week-end découverte de Caen pour 2 personnes avec l'OT Caen la mer .