Montaigu est un peu à la Belgique ce que Lourdes est à la France (toutes proportions gardées).

La basilique baroque (ouverte tous les jours de 8h à 19h), construite au début du XVIIe siècle répondait à un voeu de l'archiduc Albert et son épouse Isabelle, qui avaient juré d'aller en pèlerinage à Montaigu si les Hollandais levaient le siège de Bois-le-Duc ('s Hertogenbosch, aux Pays-Bas actuels). Il faut croire que Dieu leur a prêté une oreille attentive. En 1629, année de la consécration de l'église, les habitants de la région furent frappés par la peste. Ceux de Montaigu promirent d'organiser chaque année une procession mariale si Marie les délivrait du mal.

La peste disparut. Depuis, chaque dimanche suivant le 1er novembre, il y a procession de cierges. A l'intérieur de l'église, un gigantesque arbre de bois et de marbre surplombe l'autel orné de l'image de la Vierge. Il rappelle le premier chêne sacré qui se trouvait à cet endroit et dont l'église prit la relève. Les pèlerins jettent des pièces de monnaie sur les marches de l'autel et y allument des cierges.

Comme en tout lieu de pèlerinage, des échoppes d'objets dévots avoisinent la basilique.

A 5 km à l'ouest de Diest. Le bus 35 de Diest à Aarschot passe par Montaigu.

À voir / À faire à Montaigu

Organiser son voyage à Montaigu

Photos de Montaigu

Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

13.95 €
0000-00-00
576 pages
Avis