À la frontière franco-allemande, l'Alsace offre un large panel d'activités touristiques. Ses villages et villes sont reconnus pour leur originalité et leur beauté aux 4 coins du globe : maisons à colombages aux allures médiévales, puits et rebords de fenêtre fleuris, légendes anciennes et ambiance chaleureuse. Perdus dans les vignobles aux grands crus, ils offrent des paysages et un patrimoine singuliers, qui n'auront pas de difficulté à vous séduire, que ce soit dans le Haut-Rhin ou dans le Bas-Rhin. De Strasbourg la capitale à Hunawhir en passant par Thann, l'Alsace vous livre ses plus beaux villages et ses villes majestueuses. 

©

Eguisheim

Eguisheim fait partie de ces villages de carte postale, alsacien jusqu'au bout des ongles : il possède l'attirail complet des maisons à colombages aux fortifications médiévales en passant par les fontaines et les balcons fleuris dès que le soleil pointe le bout de son nez. Et ce n'est pas tout, Eguisheim est aussi l'un des fleurons de la culture vinicole d'Alsace : on y trouve plusieurs grands crus, connus et reconnus mondialement. On peut visiter tranquillement les lieux à bord un petit train blanc où l'on vous prodiguera des renseignements historiques sur la ville. Ces éléments font de Eguisheim l'un des plus beaux villages d'Alsace.

©

Riquewihr

Riquewihr fait partie du classement des plus beaux villages de France, et ce n'est pas pour rien. Le village a connu une histoire riche en rebondissements : d'abord cité fortifiée au Moyen Âge, puis prospère grâce à la culture du raisin et du tourisme, il dispose de près de 5 musées pour 1 200 habitants ! Il n'est en outre devenu français qu'en 1796. Riquewihr a d'autant plus de charme qu'il se situe en plein cœur de la route des vins d'Alsace. Une visite de la commune est aussi une bonne occasion de prendre la route des vignobles et des coteaux environnants, et de s'arrêter dans un domaine pour une dégustation. 

©

Hunawihr

Situé dans le Haut-Rhin sur la route des vins entre Riquewihr et Ribeauvillé, tout le charme de Hunawihr prend place dans ses magnifiques paysages composés de vignes à perte de vue. Son église classée monument historique accueille un public aussi bien catholique que protestant, pas de distinction dans la foi à Hunawihr ! Avec le cimetière, elle est un très bel exemple d'église fortifiée et le village n'ayant jamais eu de remparts, elle servait de refuge à la population en cas de danger. Au fil d'une balade dans les rues, il faut aussi prendre le temps de contempler les très belles demeures alsaciennes. Pour les enfants, la commune dispose d’un centre de réintroduction des cigognes et des loutres !

©

Mittelbergheim 

Sur la route des vins, dans le pays de Barr, se trouve un autre des plus beaux villages d'Alsace et de France : Mittelbergheim. L’histoire de Mittelbergheim est marquée par la production vinicole, il compte d’ailleurs un remarquable cru : le grand cru Zotzenberg. L'unité du style des habitations et des monuments est remarquable. Dans ce superbe village viticole et des XVIIe-XVIIIe siècles, chaque maison et chaque pierre racontent une longue histoire. De nombreuses promenades à flanc du mont Saint-Odile sont possibles en partant de Mittelbergheim. Et pour ceux qui sont venus pour la qualité du vin, il est aussi possible de visiter les domaines du village, dont certains font même chambres d’hôtes. 

©

Hunspach

Hunspach est situé dans le Bas-Rhin dans le pays de Wissembourg. L’une des caractéristiques de ce somptueux village, ce sont ses maisons à colombages de couleur blanche, de part et d’autres de la rue centrale. On y trouve aussi de très beaux exemples de bancs napoléoniens que les femmes utilisaient pour se reposer avec leurs paniers en rentrant du marché. Pour les passionnés d’histoire, il faut prendre la direction du fort de Schoenenbourg, situé sur la ligne Maginot, qui disposait de la plus importante artillerie en Alsace. Il est enterré à une profondeur de pas moins de 22 mètres ! Hunspach dispose donc de tous les arguments pour faire partie de notre classement des plus beaux villages et villes d'Alsace.

©

Colmar

Parler de la beauté et de l’authenticité de l’Alsace sans évoquer Colmar serait un grave oubli. Cette cité florissante et sereine dispose d'atouts architecturaux et culturels variés et passionnants. À ne surtout pas manquer, le quartier de la petite Venise et son ambiance alsacienne par excellence ainsi que la maison des Têtes construite pour le marchand Anton Burger dans un style Renaissance allemande. La suite est une flânerie paisible dans les ruelles à colombages où il ne faut pas oublier de s'assoir à la table d'un restaurant pour déguster la gastronomie locale. Pour découvrir la ville d’une façon originale, vous pouvez louer des barques à fond plat sur la Lauch, la rivière locale. 

©

Thann 

Thann est LA ville destinée aux passionnés de contes et d’histoire médiévale, de par son architecture, son histoire et surtout ses légendes. Elle est entourée de vignobles, et on y trouve, Alsace oblige, de nombreuses maisons à colombages qui donnent à Thann cette ambiance si particulière. Et sur l’autre côté de la rive de la Thur, la rivière locale, les ruines d’un château qui ressemblent étrangement à l’œil d’une sorcière qui semble surveiller la ville au loin. Les paysages qui entourent Thann poussent inévitablement à flâner et à se balader, et si vous avez de la chance, vous pourrez même croiser lors de l’une de vos déambulations des viticulteurs encordés du fait de la pente très élevée des coteaux qui entourent la ville.

©

Obernai

Ville natale de sainte Odile, patronne de l'Alsace, Obernai est une ville typiquement alsacienne. Pour ce qui est de son architecture, elle ressemble à nombre de ses consœurs, exception faite de ses magnifiques remparts. Ces derniers datent du XIXe et défendaient la ville en formant une double enceinte au pied du mont Sainte-Odile. Certaines tours qui jalonnaient les remparts sont encore debout, et parfois même intégrées aux bâtiments d’habitation. La place du Marché d’Obernai mérite aussi le détour, elle comprend l’hôtel de ville qui date de 1370, un beffroi constitué des restes d’une église détruite en 1873 et une tour carrée remodelée durant la Renaissance.

©

Wissembourg

Wissembourg a su préserver son ambiance romane et son charme médiéval, au point qu’on lui a décerné le label « 100 plus beaux détours de France ». L’abbatiale Saints-Pierre-et-Paul est représentative de l’histoire de la ville : elle contient le vitrail le plus ancien d’Alsace. Construite en 1074, la majeure partie de ce qu’il en reste aujourd’hui date du XIIIe siècle. Et pour rajouter encore plus d’attraits à cette ville, il existe une légende bien connue des petits Alsaciens : celle de Hans Trapp ou du père Fouettard, dont on dit que c’est justement à Wissemberg qu’il sévissait la nuit de Noël.

©

Strasbourg

Il est impossible de ne pas évoquer Strasbourg si l’on aborde le sujet des plus belles villes d’Alsace. Cité médiévale, elle porte les traces du passage de l’histoire. D’abord simple camp militaire appelé Argentorum, rayée de la carte par les Huns, tantôt allemande puis française, elle a su s’imposer jusqu’à devenir un véritable pôle culturel. Aujourd’hui capitale de l’Europe, statut qu’elle partage avec Bruxelles, elle cumule les points d’intérêt : sa cathédrale et son marché de Noël bien sûr, mais aussi les quartiers de la Petite France et de la Krutenau, ou encore la place de la République. Et pour se rendre compte des splendeurs de la cité depuis les hauteurs, il est recommandé de grimper les marches qui mènent sur la plateforme de la tour de la splendide cathédrale de Strasbourg. 

©