Ce " bijou de la Couronne d'Angleterre dans les îles Anglo-Normandes " est " le paradis sur terre " et ne saurait vous décevoir. C'est ce que dit la brochure publicitaire, laquelle dans ce cas-ci n'exagère pas... ou à peine. L'île d'Herm est une destination de vacances aussi populaire parmi les visiteurs de passage que parmi les habitants des îles voisines. Chaque jour, de nombreuses vedettes la relient à Saint Peter Port, la capitale de Guernesey.

En y débarquant, on se pose sur les rives d'un autre monde, un peu méditerranéen, un monde qui vit à l'écart des industries, et de l'urbanisation forcenée de Jersey et de Guernesey.

L'île est petite et chacun de ses 60 habitants enregistrés (selon le dernier recensement) l'entretient avec passion, comme il le ferait de sa maison. C'est grâce au travail assidu de cette poignée d'habitants que l'île a été récompensée en 2002 du prix d'horticulture " Britain in Bloom " et d'une médaille d'or, tous deux attribués aux stations balnéaires les mieux fleuries de toute la Grande-Bretagne. Par ailleurs, Herm possède son école, son centre de secours, sa centrale électrique et une certaine autonomie par rapport à sa grande voisine, Guernesey.

Géographie. C'est la plus petite des îles du bailliage. Sa superficie est de 1,8 km², soit 2,5 km sur 800 m et le double à marée basse. La nature d'Herm est totalement protégée. L'île présente un relief varié de collines et de vallées, de landes, de bois et de pâturages. Elle est bordée au sud par de hautes falaises escarpées et au nord par des dunes et de belles plages de sable. Le Gulf Stream y dépose des coquillages dont on dit qu'ils viennent de régions aussi éloignées que le golfe du Mexique. Cette oasis de paix qu'est Herm offre à ses visiteurs de nombreuses façons de passer agréablement le temps, sans hâte et sans stress. Pas de voitures, pas de routes goudronnées, mais seulement des chemins et quelques tracteurs. L'isolement est total, mais on y trouve tout de même un pub pour permettre aux gens de se réunir. Les paysages d'Herm sont complexes et impressionnants. La nature y est menacée par la mer. Elle a séparé Jethou d'Herm, creusé des grottes secrètes et abattu des pans de falaises.

Économie. Propriété de la Couronne britannique, l'île fut donnée en location par les States de Guernesey au Major Wood et à sa famille en 1949, au lendemain de la Seconde Guerre mondiale. Avec l'aide d'autres familles, ils ont organisé l'exploitation de l'île pour la rendre habitable. L'économie locale fut longtemps appuyée sur l'agriculture à base laitière et sur un tourisme paisible tourné vers l'accueil et la détente. En 1999, la ferme a livré son lait chaque jour à Guernesey, par le premier bateau du matin - le Milk Boat. Elle a depuis fermé, et ses locaux sont devenus des appartements. Les vaches élevées sur l'île ne le sont désormais que pour la viande. Les 60 habitants permanents et les 60 saisonniers de l'île disposent d'une petite centrale électrique, d'un système d'alimentation en eau, d'une crèche, d'une école primaire et d'une petite prison. Au XIXe siècle, l'économie était basée sur l'extraction du granit, des minerais de cuivre, de plomb et d'argent. Cette industrie a occupé jusqu'à 400 ouvriers. Pour le granit, certains se sont simplifiés la tâche en " exploitant " des dolmens et des menhirs. Ce fut le destin d'un grand menhir du nom de Pierre aux Rats, au nord de l'île, qui finit à Londres, taillé en pièces. L'exploitation du granit connut par la suite des difficultés, et les directeurs de la compagnie firent faillite. Aujourd'hui, les carriers ont bel et bien disparu, et malgré un léger agrandissement du port et l'installation de nouveaux appartements, la fréquentation de l'île reste raisonnable. On peut y goûter des jours paisibles, surtout le soir, lorsque les visiteurs d'un jour retournent à Guernesey après un après-midi de baignade. Vous avez alors quasiment l'île pour vous tout seul... Sachez le, on adore Herm !

À voir / À faire à HERM

Organiser son voyage à HERM

Photos d'HERM

Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

ÎLES ANGLO-NORMANDES

Guide ÎLES ANGLO-NORMANDES

ÎLES ANGLO-NORMANDES 2019/2020

14.95 €
2019-03-06
288 pages
Avis