Dès votre arrivée en bateau de France ou du bailliage voisin de Jersey, vous apercevrez d'abord la puissante forteresse qui se dresse à l'entrée du port : le Castle Cornet. Elle abrite des musées qui retracent l'histoire maritime et militaire de Guernesey. Dès sa construction au XIIIe siècle, ce château imprenable a valu à la ville le rang de capitale. Il fut la principale résidence du seigneur des îles. Au moment des guerres napoléoniennes, Guernesey vit arriver des 4 coins de l'Europe des candidats à la quiétude et au confort, dont nombre de Britanniques désireux d'échapper aux impôts faramineux que nécessitait la résistance à Napoléon. A la fin du XVIIIe siècle et au début du XIXe, l'île connut également une grande période de prospérité grâce à la contrebande et à la course en mer. Il s'agissait d'arraisonner les navires qui passaient dans les eaux de la Manche et de leur voler leur marchandise pour ensuite la revendre. Entreprises risquées mais ô combien rentables !

Devenue une cité de riches marchands, Saint-Peter-Port entreprit de se refaire une beauté. Les bâtiments anciens furent remplacés par de grandes demeures bourgeoises dans le style Régence, tels Elizabeth College (1826), Bonamy House (1820), Lukis House (1840) ou Constable's Office (1787). En 1856, la Déclaration de Paris, signée par toutes les puissances d'Europe, mit fin à ce " vol organisé " en le réprimant avec force. Après une arrivée massive de citoyens britanniques, des constructions nouvelles s'étendirent sur les coteaux tout autour de la ville.

Aujourd'hui, Saint-Peter-Port est, avec ses 18 207 habitants, la plus grande agglomération de l'île. Ses limites reculent sans cesse, et on sait de moins en moins où commencent les paroisses avoisinantes. Plus inquiétant pour la beauté de l'île, l'urbanisation a gagné sur la campagne environnante.

Saint-Peter-Port a de tout temps détenu une importante position stratégique au sein de l'île. En arrivant par la mer, vous serez séduit par sa gracieuse configuration. De superbes maisons de granit accrochées aux collines s'étagent doucement tout autour du port. Des raidillons, des ruelles, des escaliers s'enchevêtrent et grimpent à n'en plus finir ; on cherche bien souvent son souffle pour atteindre le sommet de la ville. Vous serez peut-être un peu déçu par le front de mer. Par contre, les petites rues tortueuses, bien souvent piétonnes, sont charmantes et offrent aux flâneurs l'occasion de faire du lèche-vitrines en toute quiétude ou l'invitent à se reposer dans un pub ou un salon de thé. Tout comme Saint-Hélier à Jersey, Saint-Peter-Port est une ville aux nombreuses infrastructures modernes. Les embouteillages n'y sont pas rares, hélas. La ville est la capitale de l'île et celle du bailliage ; c'est d'ailleurs à ce titre que son Parlement, la States Assembly, gère en partie les affaires de Sercq, d'Herm et d'Aurigny. De nombreuses banques étrangères et de grosses fortunes (le quartier de Fort George, au sud, appelé le " quartier des millionnaires ", abrite leurs luxueuses villas) s'y sont installées, attirées par un taux d'imposition très faible comparé aux autres Etats d'Europe. Par ailleurs, les jardins de Saint-Peter-Port sont superbes et ses musées passionnants. Enfin, ne manquez sous aucun prétexte de visiter l'extravagante maison de Victor Hugo, qui appartient aujourd'hui à la mairie de Paris.

Les lieux incontournables de SAINT-PETER-PORT

Organiser son voyage à SAINT-PETER-PORT

Photos de SAINT-PETER-PORT

Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

ÎLES ANGLO-NORMANDES

Guide ÎLES ANGLO-NORMANDES

ÎLES ANGLO-NORMANDES 2017/2018

14.95 €
2017-03-01
264 pages
Ailleurs sur le web
xiti
Avis