Weihnachtsmarkt. Voici ce que l'Allemagne attend toute l'année : l'ouverture des marchés de Noël qui foisonnent pendant l'Avent et qui sont la quintessence du romantisme à l'allemande. Gourmandises, animations, fête, artisanat... Dans cette tradition ancienne et plus en vogue que jamais, le pays dévoile tout son charme intime et opulent, simple et vivant. Les marchés sont aussi l'occasion de découvrir les vibrantes villes du pays de manière authentique et originale. À Munich, Francfort ou Stuttgart, trois cités aux caractères très différents où se tiennent parmi les plus célèbres marchés, on pourra se plonger dans un véritable conte d'hiver, entre vin chaud, sucreries, cadeaux et chaleur humaine.

 

Saveurs et rencontres

Un voyage au sein des marchés de Noël allemands ne se résume pas à faire du shopping. Tout l'esprit traditionnel des marchés y réside : les vendeurs font goûter les sucreries et les épices, tester les jouets en bois, admirer et comparer les objets... Si l'on finira par acheter quelque chose qui nous plaît, ce sera au terme d'une découverte de quantité de produits issus de l'artisanat allemand, du savoir-faire culinaire, d'un mercantilisme de qualité.

Si l'on passe une journée à baguenauder, on aura du mal à n'y rencontrer personne. Les Allemands investissent les marchés pour y passer du temps, déguster le Glühwein, manger charcuterie ou gâteaux, écouter de la musique, discuter bruyamment. Les conversations se nouent sans qu'on les sente venir et le fait d'être étranger éveillera plus encore l'envie de partager le sens de la Gemütlichkeit, le confort.

 

Munich, le royaume des crèches et le pays des délices

Connue pour ses fastes en tout genre, la capitale bavaroise ne se trahit pas lorsqu'il faut préparer Noël. La ville et ses environs se targuent d'une centaine de marchés, tous d'un caractère différent ! Sur la Marienplatz, le Christkindlmarkt est l'un des plus célèbres marchés de Noël, mais aussi l'un des plus anciens. En témoignent ses stands en bois qui résistent depuis le XIVe siècle ! Décorées avec soin, éclairées la nuit tombée avec abondance et inventivité, ses cabanes sont une succession de richesses. Le marché, qui s'étend en étoile depuis la place, incarne mieux que tout autre la tradition munichoise, puisque les produits qui y sont vendus n'ont quasiment pas été altérés depuis 200 ans ! La centaine de boutiques expose avec majesté le nec plus ultra des artefacts de Noël, surtout sud-allemands : spécialités pâtissières, comme les Lebkuchen de Nuremberg, objets en bois d'Oberammergau ou des Monts Métallifères, vêtements pour enfants en laine, boules, étoiles et autres décorations de Noël...

L'une des particularités du Christkindlmarkt est d'avoir la plus grande section du pays à proposer des accessoires pour crèches de Noël, qui représentent la scène de la naissance du Christ, souvent en y intégrant quantité d'éléments de folklore. Pour beaucoup, c'est un art, voire un sport, que de construire ces crèches en bois pourvues de mécanismes, dont les pièces relèvent de l'artisanat. Certaines sont rarissimes et uniques. À toute heure, le marché regorge de passionnés affairés devant des tonnes de pièces de crèches orientalisantes, à la mode alpine ou des Monts Métallifères... Sur le Rindermarkt, c'est un immanquable !

À Munich comme ailleurs, le marché de Noël sert avant tout... à se réchauffer, à passer du bon temps ! Le décor des cabanes à marchandises est l'idéal pour traîner et réchauffer mains et gorges avec un fameux Glühwein, vin chaud aux agrumes, à la cannelle, aux clous de girofle et à la vanille. De l'hydromel ou d'autres alcools chauds élargissent le choix du remède contre le froid ; on mangera des amandes grillées, des sucreries au massepain, d'inévitables saucisses, mais aussi des particularités, comme des noix au poivre ou un pain spécial, le " pain d'estomac ", Magenbrot, qui rassasie en un rien de temps...

 

Aux sons de l'Avent à Francfort

Bien loin de la traditionnelle Bavière, Francfort incarne plus que tout autre en Allemagne la modernité, le cosmopolitisme et ses contrastes. Avec sa tradition commerciale et bancaire, la capitale financière européenne peut aussi se targuer d'être un nid de culture. L'étonnante cité sait faire cohabiter " Manhattan " avec un joli petit centre-ville. Et c'est là que la ville des gratte-ciel retrouve ses racines le temps de l'Avent, pour l'un des marchés de Noël les plus séduisants, surtout si la neige est au rendez-vous...

La capitale hessoise a une oreille particulièrement aiguë pour ce qui est l'une des composantes principales de l'ambiance de Noël : les sons des cloches et des chants ! Sur la scène du Römerberg où défileront tant de musiciens pendant quatre semaines, l'ouverture du marché commencera en musique. Tous les jours, la vieille église Saint-Nicolas jouera de son puissant jeu de cloches. Plusieurs fois pendant l'Avent, quelque cinquante cloches de dix églises sonneront en coeur à travers la vieille ville. Enfin, les concerts du Römerberg, presque tous consacrés à la musique de Noël, rythmeront la vie du marché.

Resserré dans son petit périmètre, le marché de Francfort regorge de convivialité. C'est le lieu idéal pour sociabiliser en buvant un Glühwein ou un Apfelwein, vin de pommes chaud, spécialité locale, dans une tasse en céramique au design spécifiquement francfortois. Il faut aussi goûter aux Quetschemännsche, figurines de noix, prunes et raisins secs à l'apparence amusante et au goût reconnaissable entre tous. Enfin, les stands du marché proposent un choix de qualité de produits du folklore du Noël allemand.

 

Élégance et lumières à Stuttgart

D'un style bien différent, au coeur du pays souabe, la ville de Mercedes a moins encore que Francfort conservé son caractère historique. Pourtant, entre les châteaux, l'hôtel de ville et la Stiftskirche, elle abrite son marché de Noël dans un décor idéal à la rêverie historicisante. Esthétique, pourvue d'un éclairage de très grande qualité et de constructions de bon goût, cette institution de plus de 300 ans dégage élégance et harmonie.

Le tout bien entendu dans une odeur de cannelle et de saucisses, accompagnée par d'incessants concerts de musique de Noël et de spectacles de rue qui contribuent à faire du marché de Stuttgart l'un des plus riches en attractions.

Narguant les étals du marché de la place du Château, la grande rue des vitrines de la capitale souabe propose une autre version de l'élégance, avec ses magasins de luxe étalés sous des immeubles à gabelle. Ici, le marché de Noël de la Calwer Strasse intègre l'atmosphère de Noël à son opulence habituelle. Dans un décor prospère mais jamais guindé, c'est ici que, peut-être fatigué des tribulations dans le froid, on voudra dîner dans un restaurant bon et élégant, à des prix raisonnables.

Dans la rue, les boutiques sont naturellement doublées de rangées de cabanes de Noël qui, toujours au goût des amandes grillées ou des fruits au chocolat, proposent un choix appréciable d'artefacts de Noël et de cadeaux thématiques. Quand il s'agit de marchés de Noël, il semblerait que les Allemands puissent difficilement se tromper. Il faut aller tester soi-même pour s'en faire une opinion.

 

Infos futées

 

Quand ? Les marchés de Noël accompagnent tout l'Avent, à partir du quatrième dimanche avant Noël. La dernière semaine est la plus faste ; la neige y est plus probable.

 

S'y rendre. De France, les villes allemandes sont accessibles autant en voiture qu'en train ou en avion.

VOYAGES SNCF - Plus d'informations sur le site

Trouvez votre vol au meilleur prix - Comparez

Louer votre voiture au meilleur prix - Comparez

 

Utile. Pour préparer au mieux son escapade.

OFFICE DE TOURISME - LES MARCHÉS DE NOËL - Plus d'informations sur le site

Réservez votre hôtel aux meilleures conditions - Comparez

Trouvez une activité culturelle ou sportive - Trouvez