Situé à 10 km au sud de Saqqarah. Durant des années, ce site militaire a été interdit à la visite. Néanmoins, Dachour a été ouvert au public en janvier 1997. Le monument le plus spectaculaire de Dachour est très certainement la pyramide dite " rhomboïdale ", à la silhouette caractéristique, comme tassée. C'est la deuxième pyramide lorsqu'on entre dans le site. On peut y accéder et en faire le tour, mais elle ne se visite pas pour des raisons de sécurité. En fait, les architectes de l'époque de Snéfrou (Ancien Empire) ont modifié les plans en cours de construction, lesquels, pour une fois, ont été revus à la baisse.

Il est également possible de visiter la pyramide rouge de Dachour, la plus proche de l'entrée du site. On grimpe à 28 m de hauteur par un escalier avant de s'enfoncer dans un étroit goulot (environ 130 marches) plié en deux. En quittant le site, faites une halte à Haranya, sur la route de Saqqarah. C'est un centre de tapisserie fondé par l'artiste et architecte Wissa Wassef et appelé communément : Wissa Wassef School. Ici, les tapis sont réalisés par des enfants, tous doués selon Wissa Wassef d'un instinct artistique inégalé. Effectivement, le résultat est spectaculaire : des tapis aux motifs naïfs, très beaux et très chers. Vous assistez à la réalisation des tapis, mais aussi de poteries, nouvelle activité du centre. Les avis sont partagés sur le caractère social de l'école Wissa Wassef : épanouissement du sens artistique des enfants ou exploitation de leur travail ? Le travail des enfants, légalement interdit, est très répandu en Egypte.

Dernièrement, de nombreux centres imitant Haranya ont été ouverts du côté de Guiza. Le plus connu est celui de Kerdassa, au nord de Guiza.

À voir / À faire à DACHOUR

Organiser son voyage à DACHOUR

Photos de DACHOUR

Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

12.12 €
2011-09-07
360 pages
Avis